COMMUNIQUE DE PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LE TERRORISME

24 September 2001
SC/7152

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LE TERRORISME

24/09/2001
Communiqué de presseSC/7152

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LE TERRORISME

On trouvera ci-après le texte de la déclaration que le Président du Conseil de sécurité, Jean-David Levitte (France), a faite le 21 septembre sur le terrorisme :

L’article du Secrétaire général paru dans la presse ce jour traduit bien le sentiment général et la volonté générale, non seulement du Conseil de sécurité mais aussi sans aucun doute de l’ensemble des États Membres.

Nous estimons tous que l’ONU peut, et même doit, s’engager avec détermination et de façon unanime dans la lutte contre le fléau du terrorisme.

Le débat que l’Assemblée générale tiendra le 1er octobre offrira une occasion idéale de démontrer à nouveau l’unanimité des États Membres de l’Organisation des Nations Unies.

Le jour même où se sont produits les attentats contre le World Trade Center et contre le Pentagone, le Conseil de sécurité a publié un communiqué de presse et, le 12 septembre, il a adopté à l’unanimité la résolution 1368, qui revêt une très grande portée.

Avant d’aller plus loin, nous souhaitions entendre sur cette question du terrorisme le Conseiller juridique, Hans Corell, qui nous a rappelé l’état des lieux. Il existe d’ores et déjà 12 conventions qui traitent du terrorisme sous ses différents aspects. La dernière de ces conventions, qui a été adoptée lors de la dernière session de l’Assemblée générale, porte sur la lutte contre le financement du terrorisme et est ouverte à la signature jusqu’au 31 décembre. Je saisis donc cette occasion pour exhorter tous les États Membres à signer cette importante convention.

Hans Corell nous a rappelé que, outre ces 12 conventions, deux initiatives sont en cours d’examen à l’échelon de la Sixième Commission et de l’Assemblée générale :

–     La première, proposée par l’Inde, a trait à une convention générale sur le terrorisme; et

–     La seconde, présentée par la Russie, porte sur une convention qui concernerait plus particulièrement la lutte contre le terrorisme nucléaire.

Il existe aussi des institutions spécialisées et des organisations régionales qui jouent un rôle très important dans la lutte contre le terrorisme.

Nous avons tenu un débat fort intéressant avec le Conseiller juridique sur le rôle du Conseil de sécurité. Par le passé, le Conseil de sécurité a déjà pris des mesures de portée générale – nous avons par exemple adopté la résolution 1269 – ou des mesures concernant tel ou tel État – nous avons ainsi adopté deux résolutions sur l’Afghanistan, la dernière étant la résolution 1333.

Y a-t-il lieu d’envisager d’autres mesures après la résolution 1368 que nous avons adoptée à l’unanimité il y a quelques jours? La question sera examinée la semaine prochaine.

Quand arrêterons-nous une décision sur cette question et comment procèderons-nous? Je rappellerai simplement qu’au paragraphe 5 de la résolution 1368, le Conseil de sécurité « se déclare prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour répondre aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 et pour combattre le terrorisme sous toutes ses formes, conformément à ses responsabilités en vertu de la Charte des Nations Unies ».

C’est précisément ce que nous sommes résolus à faire et ce dont nous débattrons la semaine prochaine.

*   ***   *

For information media. Not an official record.