DANS UNE DECLARATION FAITE PAR SON PRESIDENT, LE CONSEIL DE SECURITE SE DIT PREOCCUPE PAR LA SITUATION EN GUINEE-BISSAU

11 July 2001
SC/7098

DANS UNE DECLARATION FAITE PAR SON PRESIDENT, LE CONSEIL DE SECURITE SE DIT PREOCCUPE PAR LA SITUATION EN GUINEE-BISSAU

11/07/2001
Communiqué de presseSC/7098

DANS UNE DECLARATION FAITE PAR SON PRESIDENT, LE CONSEIL DE SECURITE SE DIT PREOCCUPE PAR LA SITUATION EN GUINEE-BISSAU

Ci-après le texte de la déclaration effectuée hier par le Président du Conseil de sécurité, M. Wang Yingfan (Chine), sur la situation en Guinée-Bissau :

      Les membres du Conseil de sécurité ont été tenus au courant de la situation en Guinée-Bissau par M. Youssef Mahmoud, Directeur de la Division de l’Afrique II du Département des affaires politiques. Ils ont pris note du rapport du Secrétaire général (S/2001/622) sur l’évolution de la situation en Guinée-Bissau et sur les activités du Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur soutien aux efforts déployés par le Gouvernement et par le peuple de Guinée-Bissau pour promouvoir la réconciliation nationale, renforcer les institutions démocratiques afin de faire respecter l’État de droit face à la montée des périls, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, et améliorer les relations du pays avec ses voisins.

Les membres du Conseil se sont déclarés préoccupés par les tensions qui règnent dans les zones frontalières proches du Sénégal, par l’instabilité politique, économique et sociale et par l’incapacité du Gouvernement, faute de ressources, d’engager la restructuration des forces armées ainsi que le programme de démobilisation et de réinsertion.

Les membres du Conseil ont également fait part de leur inquiétude devant le détournement de fonds importants du Trésor national et notent avec satisfaction les mesures prises par le Président Yala et par l’Assemblée nationale pour faire connaître leurs pratiques.

Les membres du Conseil ont lancé un nouvel appel à la communauté internationale pour demander à celle-ci de continuer d’aider la Guinée-Bissau dans ses efforts de redressement économique et de reconstruction, et en particulier de prévoir une aide d’urgence pour permettre au Gouvernement de répondre aux besoins sociaux les plus fondamentaux de la population. Ils ont encouragé les institutions de Bretton Woods à mener leur action positive en Guinée-Bissau. Ils ont prié instamment la communauté internationale de contribuer généreusement à la promotion de la paix et de la stabilité en Guinée-Bissau.

Les membres du Conseil ont félicité le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau pour avoir facilité les initiatives de consolidation de la paix en Guinée-Bissau, renforçant ainsi les institutions démocratiques et favorisant l’État de droit et la défense des droits de l’homme. Ils ont réaffirmé leur soutien au Représentant du Secrétaire général, M. Samuel C. Nana Sinkam.

*   ***   *

For information media. Not an official record.