M. DUMITRU MAZILU DE NATIONALITE ROUMAINE A ETE ELU PRESIDENT DE LA SESSION DE LA COMMISSION DES NATIONS UNIES POUR LE DROIT COMMERCIAL INTERNATIONAL

11 June 1998
BIO/3165

M. DUMITRU MAZILU DE NATIONALITE ROUMAINE A ETE ELU PRESIDENT DE LA SESSION DE LA COMMISSION DES NATIONS UNIES POUR LE DROIT COMMERCIAL INTERNATIONAL

11 juin 1998

Communiqué de PresseBIO/3165 L/2869

M. DUMITRU MAZILU DE NATIONALITE ROUMAINE A ETE ELU PRESIDENT DE LA SESSION DE LA COMMISSION DES NATIONS UNIES POUR LE DROIT COMMERCIAL INTERNATIONAL

19980611 M. Dumitru Mazilu de nationalité roumaine, a été élu Président de la 35ème session de la Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI). La session se déroule au Siège de l'Organisation du 1er au 12 juin 1998. Ancien Vice-Président de la Roumanie de 1989 à 1990, M. Mazilu a servi comme représentant de la Roumanie auprès de la CNUDCI depuis 1994, et a occupé le poste de Chef de délégation durant les négociations de la CNUDCI de 1997 à 1998, et celui de Coordinateur des consultations de la CNUDCI sur ses processus de prise de décision de 1996 à 1997.

De 1996 à 1997, M. Mazilu a servi comme Vice-président de la Sixième Commission chargée des affaires juridiques de l'Assemblée générale, et comme Président du Groupe de travail à composition non limitée pour le 40ème anniversaire de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). En 1995, il a servi comme Vice-président du Comité plénier de la Conférence générale de l'AIEA. M. Mazilu a été Vice-président du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de 1995 à 1997. Il a d'autre part été Ambassadeur au Ministère des affaires étrangères de son pays, et Ambassadeur de Roumanie auprès des organisations internationales à Vienne en 1994. De 1993 à 1994, il a été Chef de la mission diplomatique de Roumanie à Manille aux Philippines.

Avant de devenir Vice-Président de la Roumanie en 1989, M. Mazilu a été mis en détention de 1986 à 1989 à cause de ses rapports critiques sur les droits de l'homme dans ce pays; rapports qu'il faisait dans le cadre de sa position de Rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme et pour la jeunesse, poste qu'il occupa de 1985 à 1992. La Cour internationale de Justice de La Haye jugea son cas, et par une décision rendue en décembre 1989, elle demanda sa libération aux autorités roumaines.

M. Mazilu a servi comme Président de la sous-commission nationale d'enquête sur les pratiques abusives et illégales, de 1965 à 1968; Directeur scientifique de l'Institut des sciences politiques de Bucarest, de 1970 à 1974; Conseiller juridique au Ministère des affaires étrangères et Représentant de la Roumanie à la Conférence sur le droit de la mer, de 1975 à 1986; Membre de la Sous-Commission des Nations Unies pour la prévention des discriminations et pour la protection des minorités, de 1983 à 1988; Président de l'Institut roumain des droits de l'homme et de la jeunesse,

- 2 - BIO/3165 L/2869 11 juin 1998

de 1990 à aujourd'hui; Représentant de la Roumanie auprès de la Sixième Commission chargée des affaires juridiques, de 1978 à 1985, et de 1995 à 1997; et Membre du Comité général de la Conférence générale de l'AIEA en 1996.

M. Mazilu parle couramment l'anglais, le français, le russe, et l'italien, et il est détenteur d'un diplôme de Ph.D en sciences juridiques. Né en 1934, M. Mazilu est marié et père d'un enfant.

* *** *

For information media. Not an official record.