UNITED NATIONS POPULATION INFORMATION NETWORK (POPIN)
UN Population Division, Department of Economic and Social Affairs,
with support from the UN Population Fund (UNFPA)

94-09-12: Statement of Togo, H.E. Mr. Yandja Yentchabre

ISO: TGO

 

************************************************************************

The electronic preparation of this document has been done by the

Population Information Network(POPIN) of the United Nations Population

Division in collaboration with the United Nations Development Programme

************************************************************************

 AS WRITTEN





 CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT,

Caire, 5 -13 septembre 1994





 INTERVENTION DE M. DAHUKU PERE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE

TOGOLAISE



Monsieur le President,  Monsieur le Representant du Secretaire general

des NationsUniess •Honorables Delegues,



 Mesdames et Messieurs,



 Je vous voudrais, au nom de la Delegation togolaise et en mon nom

propre, vous exprimer nos vives et chaleureuses felicitations pour le

choix porte sur vous pour presider cette troisieme Conference

internationale sur la population et le developpement.



 Nous ne doutons un instant de vos qualites de negociateur, de votre

experience des problemes de population et de developpement et surtout de

votre attachement a tout ce qui touche a l'equilibre entre les societes

humaines et leurs environnements. Nous sommes assures que sous votre

egide, nos travaux seront couronnes de succes.



 Nos felicitations stadressent egalement au Secretaire general de

l'Organisation des Nations Unies Monsieur Boutros Boutros Ghali, au

Directeur Executif du FNUAP, qui n'ont menage aucun effort pour que

cette reunion debouche sur des conclusions utiles.



 Hommage soit rendu au President de la Republque Arabe d'Egypte,

Monsieur Hosni Moubarak, a son gouvernement et a son peuple, pour

l'accueil particulierement chaleureux et pour les excellentes

dispositions prises pour assurer le succes de cette importante

conference



 Monsieur le President,



Cette conference, qui se tient a un moment determinant de lthistoire de

la cooperation internationale, aura a etudier, approfondir et adopter de

facon consensuelle le present Projet de Programme d'Action, qui vise un

mieux-etre de la population de la planete. L'un des problemes les plus

graves auxquels sont confrontes la plupart de nos pays en developpement

est l'accroissement rapide de la population par rapport aux ressources

disponibles et mobilisables pour un developpement durable et soutenu.



Bien entendu, il faut que les programmes d'action tiennent compte des

realites sociales et de l'environnement politique de chaque pays.

Cependant, la question doit etre abordee de front. Car si lton ntagit

pas des maintenant pour maltriser l'accroissement de la population, on

doit stattendre a une baisse de la qualite de la vie pour des millions

de personnes. Dans nos pays, la pauvrete aggrave la mortalite et accroit

aussi la fecondite, ce qui cree un cercle vicieux: la lenteur avec

laquelle les fruits de la croissance toujours precaire, sont rec,us par

les couches defavorisees, contribue a faire croitre rapidement la

population, ce qui rend plus complexe ltelimination de la pauvrete.



 Adherant aux principes des Nations Unies, et conformement au Programme

d'Action de son gouvernement qui met l'accent sur le developpement

humain, le Togo partage de fac,on globale les points de vues exprimes

dans ce projet de Programme d'Action.



 Toutefois, le gouvernement togolais formule certaines observations

relatives aux deux premiers chapitres (Preambule et Principes) ainsi

quta quelques points a controverses qui ntont pas fait l'objet de

consensus lors de la troisieme session du comite pr.eparatoire tenue a

New-York du 4 au 24 avril 1994.



 Le Togo, preoccupe par ces points a controverses contenus dans le

Projet de Programme d'Action, a organise de larges debats tant au niveau

national qutau niveau regional sur ces questions et la delegation qui

m'accompagne aura le plaisir de partager, au cours de ces assises avec

les autres delegues, la position de mon pays sur ces questions en

suspens dans un esprit d'ouverture



 S'agissant des chapitres I et II, le gouvernement togolais adhere aux

constats et aux principes formules dans le document. Cependant, il

estime opportun de completer le principe 3 par une reference plus

explicite a la Convention sur "ltelimination de. toutes les formes de

discrimation a ltegard de la femme" adoptee par l'Assemblee Generale des

Nations Unies le 18 decembre 1979 et ratifiee par notre pays en octobre

1983.



 Devant le phenomene de l'amenuisement des ressources indispensables a

la survie et au bien-etre des generations presentes et futures,

l'intensification de la pollution de l'environnement, l'accentuation de

l'inegalite sociale et economique doublee d'une pauvrete generalisee,

situation qui n'est pas sans incidences profondes sur la qualite de la

vie des populations, le gouvernement togolais opte pour un developpement

economique et social fonde a tous les niveaux sur un developpement

equitable a visage humain. Ainsi, le Togo a pris conscience tres t6t des

inter-relations qui existent entre les phenomenes demographiques et les

aspects socio-economiques du developpement. Cette prise de conscience

transparait clairement a travers les differents plans de developpement

economique et social, et, particulierement dans le IVeme Plan

quinquennal qui stipule que 'l'homme doit etre au centre du

developpement, etant a la fois l'acteur et l'objet du developpement

economique et social".



 Elle est egalement reaffirmee dans le cadre macro-economique qui

definit les grandes orientations du developpement economique et social

pour la periode 1993-1997, orientations centrees sur la croissance

economique soutenue en vue de realiser un developpement autoentretenu a

visage humain. Par ailleurs, le gouvernement a clairement exprime sa

volonte de mettre a execution une Politique Nationale de Population dont

les strategies tiendront compte essentiellement de:



 -  la prise en compte des variables demographiques dans le processus de

la planification du developpement socio economlque;



 - la reconnaissance de l'importance du role de la femme dans la vie

economique, sociale, culturelle et politique de la nation;



 -• l'amelioration de la qualite des soins de sante primaires pour la mere

et ltenfant



 - la promotion de la planification familiale et de la regulation des

naissances entendues dans le sens de la maitrise de la fecondite;



 -• l'intensification des etudes dans le secteur de la population en vue

de l'elaboration de programmes efficaces de lutte contre la pauvrete en

accordant une attention particuliere aux conditions de vie de la femme.



 En attendant l'elaboration complete, l'adoption et la mise en oeuvre de

cette politique, plusieurs projets ont ete concus et executes dans le

domaine de la sante, de la population et du developpement humain.



 C'est ainsi qu'en matiere de sante et de planification familiale, les

actions ont ete orientees principalement vers les prestations de soins

de sante de base, de sante maternelle et infantile, et de planification

de la famille.



 Dans cette optique, d'importantes ressources budgetaires ont ete

affectees pour la mise en oeuvre de divers projets-programmes tels que:



• - maternite a moindres risques;



 -  controle et* promotion de la croissance/nutrition, lutte contre les

maladies diarrheiques et les infections respiratoires aigues;



 -  programme national de planification familiale.



 Le document de "Politiques et standards des services de planification

familiale au Togo", adopte en mai 1992, definit les grandes orientations

nationales et les progranunes a mettre en oeuvre dans le domaine de la

sante et de la planification familiale. L'objectif de tous ces

programmes est de reduire la mortalite infantile et maternelle et

d'assurer une maternite a moindres risques aux femmes en age de procreer.



 .Dans la formulation de cette politique, la planification familiale est

integree de fac,on coherente, et a pour objectif de donner aux couples

et aux individus, la possibilite de decider de fac,on libre et

responsable, de la taille de leur famille et de ltespacement entre les

naissances. Au Togo, l'avortement n'est pas accepte comme une methode de

planification de la famille.



Ces projets-programmes ont contribue a resoudre en partie certaines

preoccupations contenues dans le present Projet de Programme d'Action de

la IIIe Conference Internationale sur la Population et le Developpement.



 Mais, ces efforts entrepris ont ete profondement remis en cause par la

longue crise socio-politique quta connu le Togo, exacerbee par les

effets nefastes de la recente devaluation du franc CFA. C'est pourquoi,

le gouvernement togolais, dans le souci de juguler ces effets pervers,

accorde un interet particulier a cette conference dont les

recommandations et resolutions seront determinantes pour le mieuxetre de

la population de la planete en general, et celle du Togo en particulier,

au cours des deux prochaines decennies.



 La grande diversite des tendances demographiques d'un pays a un autre

doit guider les mesures a preconiser pour relever les defis que

constituent la reduction de la mortalite infantile, juvenile et

maternelle, de meme que l'investissement dans les ressources humaines et

le developpement de l'education en particulier celles des femmes et des

jeunes filles, pierre angulaire de tout developpement durable.



 Les actions a entreprendre, au niveau de chaque pays, doivent se faire

dans le respect et la sauvegarde de la survie humaine sans prejudice des

valeurs morales et religieuses propres a chaque individu.



 Le Togo est persuade que toutes ces actions, pour etre efficaces,

devraient etre soutenues par un programme d'education, d'information et

de communication. C'est dans ce sens que le gouvernement togolais a

initie le projet d'education en matiere de population et a la vie

familiale qui sera bientot generalise a tout le systeme educatif formel

et s'adressera aux enfants de 5 a 20 ans.



 En ce qui concerne la notion de la famille, bien que sa conception

varie selon les systemes socio-culturels et politiques, la famille

constitue l'unite de base de la societe. Par consequent, le Togo6 estime

que le mariage ne peut etre consenti qu'entre des personnes de sexes

opposes. Nous pensons que l'on doit prendre clairement position contre

toutes moeurs contraires a la morale.



 Monsieur le President,



 Pour terminerX la delegation togolaise voudrait une fois encore

remercier la Communaute internationale pour tous les efforts entrepris

en vue d'assurer le mieux-etre des populations de la planete et prie les

representants des divers bailleurs de fonds et des ONG de sensibiliser

leurs institutions pour la mobilisation des importantes ressources

financieres necessaires a la realisation du present Programme d'Action

dans les differents pays.



 Je vous remercie.


For further information, please contact: popin@undp.org
POPIN Gopher site: gopher://gopher.undp.org/11/ungophers/popin
POPIN WWW site:http://www.undp.org/popin