UNITED NATIONS POPULATION INFORMATION NETWORK (POPIN)
UN Population Division, Department of Economic and Social Affairs,
with support from the UN Population Fund (UNFPA)

94-09-08: Statement of Cameroon, H.E. Mr. Ikouda Martin

ISO: CMR

 

************************************************************************

The electronic preparation of this document has been done by the Population

Information Network(POPIN) of the United Nations Population Division in

collaboration with the United Nations Development Programme

************************************************************************

 AS WRITTEN

                           REPUBLIQUE DU CAMEROUN

                          Paix - Travail - Patrie



LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA POPULATION

ET LE DEVELOPPEMENT                                           LE CAIRE 5 - 13

SEPTEMBRE 1994



                               DECLARATION

                  DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MARTIN OKOUDA,

      MINISTRE CHARGE DE MISSIONS A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE





     Le Caire, le 5-13 Septembre 1994





      EXCELLENCES MESSIEURS LES PRESIDENTS, MESDAMES ET MESSIEURS LES CHEFS DE

DELEGATION, MADAME LA SECRETAIRE GENERALE DE LA CONFERENCE SUR LA POPULATION

ET LE DEVELOPPEMENT, MONSIEUR LE PRESIDENT DU BUREAU DE LA CONFERENCE,

HONORABLES DELEGUES,  MESDAMES ET MESSIEURS,



 C'est avec un sentiment de reelle fierte que je prends la parole, au nom de

la Republique du Cameroun, au cours de cette importante rencontre ou toute

l'humanite est interpellee face a son avenir.



 Je voudrais d'abord remercier Son Excellence Monsieur Hosni MOUBARAK,

President de la Republique Arabe d'Egypte, pour la qualite de l'accueil que le

peuple egyptien, son gouvernement et lui-meme, m'ont reserve ainsi qu'a toute

la delegation camerounaise qui m'accompagne, et le feliciter pour la bonne

organisation de la Conference Internationale sur la Population et le

Developpement.



 Je voudrais egalement adresser au Dr Nafis SADIK, Secretaire Generale de la

Conference et Directrice Executive du Fonds des Nations unies pour la

Population, ainsi qu'a toute son equipe, les felicitations et les

remerciements de la Republique du Cameroun et de sa delegation, pour la

qualite des dossiers presentes et l'assistance qu'elle nous a accordee en vue

de la participation de mon pays a cette rencontre.



 Je tiens aussi a associer ma voix a celle des precedents orateurs pour

adresser mes sinceres felicitations au president de la Conference et a son

bureau pour leur brillante election.





EXCELLENCES, HONORABLES DELEGUES, MESDAMES ET MESSIEURS,



 Apres Bucarest en 1974 et Mexico en 1984, nous voici une fois de plus reunis

ici au Caire, pour debattre des questions de population et developpement et

adopter un troisieme plan d'action en la matiere pour les deux prochaines

decennies.



 Dans le prolongement du Sommet de la Planete Terre de 1992 a Rio, cette

conference s'inscrit dans un contexte mondial particulier, marque par des

crises de toutes sortes et surtout par une prise de conscience de plus en plus

croissante des liens etroits qui existent entre la population, la croissance

economique soutenue et le developpement durable. Que nous ayons accepte d'en

debattre montre que les questions de population devraient etre traitees comme

partie integrante du processus de croissance economique et que nous ne

saurions les dissocier du cadre general des questions de developpement.



 Les travaux, menes a ce jour sur ce qui retiendra notre attention jusqu'au 13

septembre prochain ici au Caire, l'ont largement prouve. Et notre ambition

aujourd'hui doit etre la recherche des solutions aux problemes de population,

demeures diversement compris et interpretes en fonction des aspirations de

chaque nation, bien que clairement identifies. C'est pourquoi, je me

permettrai de rappeler que nos aspirations a un mieux-vivre et a un mieux-etre

dependent de nos capacites a trouver plus de nourriture, a assurer une

education universelle et des soins de sante de qualite a nos populations, a

promouvoir des conditions d'un plein emploi, dans le respect des droits de

chacun et du prochain.



 Les pays africains, a l'issue de leur troisieme conference sur la population

qui a eu lieu a Dakar en decembre 1992, ont clairement exprime dans le cadre

de la declaration de Dakar/Ngor leur preoccupation de situer la famille au

centre des questions de population.



 A ce sujet, nous pensons que la cle de voute des politiques et programmes de

developpement et de population devrait integrer la famille, en tant que

composante essentielle du tissu economique et sociale, dans leur strategie de

mise en oeuvre.



 En effet, la famille reste la cellule de base ou se developpent les

mecanismes de survie des populations au moment ou ce continent vit de

profondes mutations. Avant toute chose donc, une attention soutenue devrait

etre portee sur cette unite vivante, dotee d'une fonction reproductive,

qui perpetue l'humanite.



 Principale animatrice de cette cellule et au-dela de sa noble fonction de

mere, la femme est le principal levier des activites de developpement dans nos

pays, en ce sens qu'elle est au centre de tout ce qui est entrepris pour

l'amelioration des conditions de vie du monde rural qui abrite la majorite de

la population en depit d'une urbanisation en croissance continue. Aussi,

devons-nous lui restituer aujourd'hui tous ses droits legitimes afin de lui

permettre d'accroitre ses capacites intellectuelles et physiques

d'intervention dans l'oeuvre de construction d'une societe plus harmonieuse ou

regnera plus d'equite.



 En premier lieu, nous aurons rendu un service inestimable a toute l'humanite

en militant pour l'education et la formation de la jeune fille, femme de

demain, afin de la preparer a ses nouvelles responsabilites naturelles et

combien exaltantes.



 En deuxieme lieu, plus qu'hier, la sante de la femme doit faire l'objet,

aujourd'hui et demain, de l'une des preoccupations majeures de nos pays. En

effet, comment la femme peut-elle faire face a ses responsabilites de mere, de

compagne de l'homme, en un mot de personne humaine si elle ne beneficie pas de

soins de sante adequats conformes a ses besoins veritables?



 En troisieme lieu, l'enfant, fruit et l'expression visible de l'amour que se

sont exprime l'homme et la femme a un moment donne de leur vie commune,

devrait etre considere comme une preuve sur laquelle nous fondons fermement

nos espoirs pour un monde meilleur demain. Heritier de la Tradition profonde,

c'est lui qui porte les germes du bonheur futur. Aussi, l'attention qui

devrait lui etre portee des sa conception jusqu'a sa maturite, doit-elle etre

a la hauteur de ses capacites de changer le monde en un foyer de prosperite.

Cependant, la decision de procreer doit relever d'un acte libre, volontaire et

murement reflechi par le couple sur la base de son engagement collectif a

assumer une parente responsable.



 Enfin, Monsieur le President, nous serons complets lorsque nous aurons

rappele a l'etre masculin qu'a cette fin de siecle, ses responsabilites pour

le bonheur de la famille sont encore plus grandes, s'il ne veut pas se

retrouver a la situation de la femme des siecles derniers, qui n'etait pas,

reconnaissons-le, des plus reluisantes. C'est tout simplement pour relever,

sans prejuges et sans discrimination, la complementarite desormais

indispensable dans tous les domaines ou l'espece humaine se doit d'intervenir.



 MONSIEUR LE PRESIDENT,



 Le projet de plan d'action, gui nous est soumis, est un document d'une tres

grande portee qui marquera les generations actuelles et les generations

futures qui ne manqueront pas de nous juger sur la maniere dont leur sort aura

ete traite.



 Il propose a la communaute internationale des objectifs precis dans trois

domaines prioritaires suivants:



     - l'education, en particulier celle des filles;

     - la reduction de la mortalite infantile, juvenile et maternelle;

     - l'acces universel aux services de planification familiale et a

       la sante genesique.



        Si jusqu'a present nous pouvons relever un large consensus sur le

principe general d'aboutir a un equilibre stable et durable entre la

croissance de la population et le niveau des ressources necessaires a un

developpement soutenu, il n'en est pas de meme lorsqu'il s'agit de preciser et

de definir les objectifs specifiques et les mesures a prendre pour y parvenir.



 Face a l'Histoire, nous sommes neanmoins, convaincus que sous votre conduite

eclairee, la communaute internationale saura une fois de plus vaincre ses

contradictions apparentes et faire face collectivement a ce defi et parvenir a

s'entendre sur les grandes orientations de politiques, dont le but ultime, ne

l'oublions pas, est d'eliminer la pauvrete parmi les peuples.



 Aucun resultat positif ne saurait donc etre espere en dehors des engagements

fermes et specifiques qu'il faudra prendre dans le cadre d'un nouvel accord

mondial entre tous les peuples.



 Pour conclure, Monsieur le President, je voudrais faire remarquer que pour la

premiere fois de son histoire, le continent africain a l'insigne honneur

d'abriter une conference internationale sur la population d'une telle

envergure et cela dans un contexte particulierement difficile ou elle est

confrontee a une grave crise economique et sociale, source de tensions parfois

violentes.



 L'Afrique fonde beaucoup d'espoirs dans cette Conference et attend d'elle que

la communaute internationale conjugue de commun accord ses efforts pour

l'aider a briser le cercle vicieux qui l'enferme dans un cycle infernal de

l'endettement et de la pauvrete.



Je vous remercie de votre attention.


For further information, please contact: popin@undp.org
POPIN Gopher site: gopher://gopher.undp.org/11/ungophers/popin
POPIN WWW site:http://www.undp.org/popin