UNITED NATIONS POPULATION INFORMATION NETWORK (POPIN)
UN Population Division, Department of Economic and Social Affairs,
with support from the UN Population Fund (UNFPA)

94-09-12: Statement of Guinea, H.E. Mme. Makale Camara

ISO: GIN

 

************************************************************************

The electronic preparation of this document has been done by the Population

Information Network(POPIN) of the United Nations Population Division in

collaboration with the United Nations Development Programme

************************************************************************

 AS WRITTEN







     Republique de Guinee





     CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT

     Le Caire, 5 - 13 septembre 1994



     ALLOCUTION DE MADAME        MAKALE CAMARA



     MINISTRE DE L'AGRICULTURE, DE

     L'ELEVAGE ET DES FORETS DE LA

     REPUBLIQUE DE GUINEE



     ALLOCUTION DE MADAME MAKALE CAMARA

      MINISTRE DE L'AGRICULTURE,

     DE L'ELEVAGE ET DES FORETS

     DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE





Mesdames, Messieurs,



     Permettez-moi tout d'abord, au nom de mon Gouvernement, de remercier le

gouvernement et le peuple egyptien pour la qualite de l'accueil et

l'hospitalite toute africaine dont ma delegation et moi-meme avons fait

l'objet depuis notre arrivee dans cette belle cite qu'est le Caire. Que le

Secretariat de la Conference trouve aussi l'expression de notre profonde

gratitude pour la qualite des preparatifs et des documents soumis a notre

appreciation.



     Je voudrais joindre ma voix a celles des orateurs qui m'ont precede pour

feliciter S.E. Monsieur Hosni MOUBARAK, President de la Republique Arabe

d'Egypte pour sa brillante election comme President de cette conference. Il ne

fait aucun doute que, sous sa clairvoyante direction, nos travaux seront

couronnes de succes.



     Le theme qui nous reunit aujourd'hui au Caire est la traduction d'un

large consensus international sur la necessite de concilier desormais les

questions de demographie et de developpement. Le projet de Programme d'Action

soumis a notre conference est un document qui orientera la politique

internationale sur ce qui sera fait pendant les vingt prochaines annees, pour

relever les defis que nous posent la population et le developpement dans leurs

interactions.



     Il merite donc un examen approfondi. C'est pourquoi, vous me permettrez,

Mesdames et Messieurs, de faire ici quelques observations en relation avec la

situation dans mon pays.



- Avec environ 7 millions d'habitants et une croissance demographique de 2,8

%, la population guineenne double tous les 27 ans;



- L'indice synthetique de fecondite (ISF) se situe a 5,7 enfants et plus de 70

% des naissances ont lieu a domicile; le taux d'utilisation des contraceptifs

n'est encore que de 3 %;



- Le taux de mortalite infantile est de 136 %o. Seulement un enfant sur 6, a

l'age de 1 a 2 ans, recoit toutes les vaccinations et 1 enfant sur 4 decede

avant l'age de 5 ans.



- 79 % des femmes sont encore analphabetes. Ces quelques indicateurs sociaux

sont la preuve eloquente du fait que malgre tous les efforts entrepris depuis

la premiere Conference Internationale sur la Population et le Developpement en

1974 a Bucarest en Roumanie, les problemes de population demeurent des

preoccupations constantes dans mon pays, notamment au regard de la croissance

economique.



     C'est pourquoi les pouvoirs publics, les ONG et les diverses associations

a la base mettent en oeuvre des politiques et programmes afin d'inverser cette

situation et preserver, pour les generations futures, un avenir meilleur.



     Ainsi, en matiere de maitrise de la fecondite, les moyens d'action

portent sur l'education, en particulier l'instruction des filles,

l'alphabetisation fonctionnelle des femmes et la planification familiale.



     L'integration de la planification familiale dans 100 centres de sante sur

un total de 291 est un volet du programme de soins de sante primaire qui

permet d'offrir aux femmes des informations et services adequats.



     En outre, l'Association Guineenne pour le Bien-etre Familial (AGBF)

developpe depuis 1984, en accord avec le gouvernement, des activites de

planification familiale.



     Le projet de code de la famille, introduit aupres du gouvernement pour

adoption, stipule que "La femme guineenne peut, selon son souhait, au regard

de sa situation personnelle et familiale, decider librement et de facon

responsable, de sa procreation (cf. article 336).



     Mon gouvernement est conscient que les adolescents constituent un groupe

vulnerable, qu'il s'agisse des grossesses non desirees ou des maladies

sexuellement transmissibles.



     De l'avis de ma delegation, l'accent devrait etre mis sur l'information,

l'education et la communication a travers les medias et les structures

sanitaires, scolaires, religieuses et les diverses associations a la base.



     En Guinee, l'avortement est interdit par la loi; il n'est pratique qu'a

titre purement medical lorsque la vie de la mere est en danger.





     Mesdames et Messieurs,



     Ma Delegation se rejouit que le role et l'importance de la famille aient

ete clairement reconnus dans le projet de Programme d'Action ainsi que

l'egalite entre les sexes et la promotion de la femme.



     De l'avis de ma delegation, la promotion feminine est une fin en soi.

Elle passe par une meilleure sante, une meilleure education, une plus forte

participation de la femme a l'activite professionnelle.



     Tout en reconnaissant l'influence des fluctuations socio-economiques sur

les familles, nous restons cependant attaches au modele de la famille

traditionnelle telle que percue dans notre societe.



     Quant aux principes generaux, telles que la necessite de concilier

"changements demographiques" et "developpement durable", la souverainete

reconnue a chaque etat d'elaborer les politiques de population en fonction de

ses priorites nationales et de ses specificites culturelles et religieuses,

nous faisons notres les recommandations du Programme d'Action.



     Ces recommandations sont du reste deja prises en compte dans les plans

d'action elabores par mon Gouvernement et seront prochainement presentees aux

bailleurs de fonds, a l'occasion d'une table ronde qui aura pour theme

"Programme d'action guineen en matiere de Population". Ce programme se trouve

aussi etre la traduction nationale de la Declaration de Dakar/Ngor dans

laquelle les gouvernements africains reconnaissent la relation entre la

population et le developpement durable et les consequences d'une croissance

demographique non maitrisee sur les plans economique, social et

environnemental.



     Pour la premiere fois, dans un document de ce genre, des objectifs

quantitatifs sont fixes. Il est donc souhaitable, qu'en plus de nos ressources

internes, la Guinee et les autres pays africains continuent de beneficier de

l'aide de la Communaute internationale dans les domaines de la population et

de developpement socio-economique, sans greffer cette aide a de trop

nombreuses conditionnalites.





     Mesdames et Messieurs,



     C'est avec cet espoir que je termine mon allocution en vous remerciant

pour votre bien aimable attention.



     Le Caire, 5 - 13 septembre 1994


For further information, please contact: popin@undp.org
POPIN Gopher site: gopher://gopher.undp.org/11/ungophers/popin
POPIN WWW site:http://www.undp.org/popin