Allocution de Monsieur Mohamed ELYAZGHI

Ministre chargé de l'Aménagement du Territoire, de
l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Environnement
 

Devant la 25ème session extraordinaire de l'Assemblée
Générale consacrée à un examen et à une évaluation
d'ensemble de l'application des décisions de la
Conférence des Nations Unies sur les Etablissements
Humains (habitat II).

New York 6-8 Juin 2001





Monsieur le Président,

Depuis la Deuxième Conférence des Nations Unies sur les Etablissements Humains-Habitat II, l'évaluation des établissements humains au Maroc et la mise en oeuvre du Programme pour l'habitat sont à situer dans un contexte politique marqué par la volonté du gouvernement Marocain de faire du développement social et de la lutte contre la pauvreté l'un de ses champs d'intervention majeurs.

Cette action s'inscrit dans le cadre de l'engagement du Royaume du Maroc dans l'application des principes et recommandations adoptés à Istanbul en 1996, et pour lesquels des mesures sont en cours pour leur application intégrale.

C'est dans ce contexte, Monsieur le President, que le Royaume du Maroc s'est engagé dans un vaste programme de développement des établissements humains par le lancement de programmes de restructuration et de réhabilitation des quartiers sous-équipés.

Parallèlement à ces opérations, le Royaume du Maroc a engagé durant la période 1998-2001, une expérience pilote de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et périurbain dans trois grandes villes. Cette expérience, menée conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le Développement avec le concours technique du CNUEH (Habitat) est appelée à être élargie à d'autres villes du Royaume.

En raison de sa pertinence et de son succès, ce programme pilote fera l'objet d'une présentation dans le cadre du Comité Thématique.

Il s'agit la d'une volonté affirmée du Royaume du Maroc de s'engager dans toutes les démarches et actions de lutte contre la pauvreté telles que préconisées par le système des Nations Unies, et de l'impératif de réduire la pauvreté, notamment urbaine.. C'est dans cette perspective que le Royaume du Maroc organise avec le Centre des Nations Unies pour les Etablissements Humains, le quatrième Forum international sur la pauvreté urbaine qui aura lieu à Marrakech du 16 au 19 octobre 2001.
 

Monsieur le Président,

Le Maroc vient d'achever un débat National sur l'Aménagement du territoire, un débat démocratique qui a duré une année et auquel ont participé toutes les composantes de la société Marocaine. Ce débat a débouché sur un projet de Charte Nationale qui aborde les défis de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisation dans le cadre d'une vision prospective et cohérente et dont les principaux axes concernent:

* Le renforcement des capacités des régions et des établissements humains dans le cadre de la décentralisation et de la bonne gouvernance;

* La gestion rationnelle des ressources naturelles et des déchets solides et liquides ainsi que la protection de l'environnement pour lequel le Royaume du Maroc sollicite le renforcement de la coopération internationale, d'autrant qu'il va accueillir la Conférence Mondiale sur les changements climatiques en octobre 2001 à Marrakech;

* Le renforcement du role de la femme, de la société civile et des associations par la réforme d'un ensemble de textes juridiques (textes régissant les associations, le code du statut personnel, le code électoral) afin d'intensifier l'engagement civique de l'ensemble des composantes de la société.
 

Monsieur le Président,

Le Royaume du Maroc s'est également engagé à faire de la bonne gouvernance un outil de gestion efficace des établissements humains et de lutte contre la pauvreté d'une part, et en vue de préparer le Royaume aux échéances de la mondialisation d'autre part (notamment la mise vigueur de l'accord de libre échange avec l'Union Européenne en 2010).

Dans cette perspective plusieurs chantiers ont été ouverts:

* L'adoption d'un nouveau texte plus transparent sur les marchés publics.

* La mise en oeuvre du plan Quinquenal du développement Economique et Social (2000-2004) .

* La préparation du schéma National de l'Aménagement du Territoire.

* La révision de la Charte des collectivités locales dans le sens dune plus grande responsabilisation des élus et des citoyens dans la gestion des affaires locales;

* La révision du code de la presse pour donner davantage de garanties de liberté d'expresssion aux journalistes et aux citoyens;
 

Monsieur le Président,

Je tiens ici à féliciter le Centre des Nations Unies pour les Etablissements Humains pour la qualité de son travail, et à réitérer le soutien du Maroc à toutes les initiatives qui contribueraient à son renforcement, afire de lui permettre d'appuyer les gouvernements dans la poursuite de la mise en oeuvre du Programme pour l'Habitat.