DISCOURS
DE
SON EXCELLENCE BOUATHONG VONGLOKHAM
 MINISTRE DES COMMUNICATIONS, DES TRANSPORTS, DES POSTES ET DE LA CONSTRUCTION, CHEF DE LA DELEGATION DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE POPULAIRE LAO

A L'OCCASION DE LA VINGT-CINQUIEME SESSION EXTRAORDINAIRE DE L'ASSEMBLEE GENERALS CONSACREE A L'EXAMEN ET A L'EVALUATION DENSEMBLE DE L'APPLICATION DES DECISIONS DE LA CONFERENCE DES NATIONS UNIES POUR LES ETABLISSEMENTS HUMAINS ( HABITAT II )

A NEW YORK LE 8 JUIN 2001


Monsieur le Président,
Honorables Délégués,
Mesdames, Messieurs

Tout d'abord, au nom du Gouvernement de la RDP Lao, je liens à remercier le Secrétaire Général de l' ONU ainsi que Mme la Directrice chargée de l'habitat, de nous avoir invité à participer à la session extraordinaire de l'Assemblée Générale consacrée à l'examen et à l'évaluation de l'application de la Déclaration et du Programme pour l'habitat adoptés il y a sing ans à Istanbul. Alors que noun entrons dans le nouveau Millénaire, cette rencontre internationale masque un grand évênement historique pour les nations et ies peuples du monde. Nous nous rencontrons également à l'heure où, l'humanité a accompli de grands succès daps les domaines de la teclmologie, ties communications et de la recherche scientifique.

La présente session extraordinaire a pour objectif de permettre aux pays membres ties Nations Unies d'évaluer les résultats de la mile en application de la Déclaration et du Programme pour l'habitat adoptés à Istanbul en 1996. En cette occasion, nous, pays membres nous sommes tous appelés à déclarer les orientations politiques sur l'habitat que nous ferons appliquer daps les années à venir. Nous constatons que c'est là un grand défi pour tous les pays, pour toutes les organisations ainsi que pour tous les acteurs concernés parse que la population mondiale corunaît, noun devrions l'admettre, une croissance rapide. De plus, l'économie est entrée daps une ère de globalisation et de cornpétition active; l'environnement se trouve dans une situation inquiètante et les ressources naturelles non renouvelables sort sur-exploités. D est dons temps que les gouvernements, les représentants ties autorités locales et les partenaires de la société civile échangent tears points de vue, mobilisent l'opiruon mondiale et établissent ties plans d'actions plus effcaces pour progresses plus rapidement et solidement.

La RDP Lao a hautement apprécié l'organisation en 1996 de la conférence mondiale d'Istanbul. Cette conférence a défini les grandes lignes politiques et les grandes orientations communes à tous les pays membres, et aussi a déterminé collectivement un ensemble d'actions prioritaires à court et à moyen terme. Les pays membres ont les mêmes responsabilités concernant la résolution ties problèmes d'habitat spécifique à chacun et l'amélioration ties conditions de vie de ieur population. En fait, le développement économique reste l'objectif primordial. Celui-ci est lié à la politique de réduction de la pauvreté de la population mondiale. Et comme le nombre ties pauvres a tendance à augmenter progressivement, II s'agit dons là d'un ties problèmes majeurs mondiaux auxquels nous nous sommes désormais confrontés.
 

Dans l'examen ties problèmes d'habitat, nous devrions tenir compte ties points forts et ties obstacles de chacun ties pays, et les considérer daps tear propre contexte. Les facteurs importants et décisifs pour atteindre les objectifs défirus se situent au niveau ties institutions, ties règlements, ties finances, d'invesdssement, et du développement ties ressources humaines. En outre, la culture sera promue et les tradifions ties populations minoritaires devront être prises en compte. De même, il est important de souligner que la participation ties acteurs publics et privés sera tout aussi indispensable .

Mesdames , Messieurs

La République Démocratique Populaire Lao fait partie ties pays les moins avancés du monde sur le plan économique. Sa situation géographique est continentale et enclavée. Les conditions physiques, topographiques ne sort pas favorables pour les transports et la production agricole parse que les deux tiers du pays sort montagneux. Ce n'est que depuis les 25 derruères années que les voies de communications ont été développées. La construction de routes rationales, régionales et locales permettent de meilleures liaisons entre les provinces et les districts.

Notre pays vient de sortir dune guerre d'agression longue de trois décennies avant sa libération totale en 1975. Cette guerre a laissé ties millions de tonnes de bombes ou engins non explosés enterrés, lesquels constituent un grand obstacle pour le développement socio-économique du pays. Chaque année, au moms une centaine de personnel sort touchées par les explosions de ces bombes ou engins non explosés.

En l'an 2000, la population lao est estimée à 5,2 millions d'habitants. Elle se compose de trois principaux groupes ethniques. La population rurale représente 80%, les 20% restarts résident dans les villes. Les conditions de vie et les traditions (moeurs et coutumes) de ces derniers ont certaines caractéristiques communes et d'autres spécifiques: les types d'habitat et le style architectural sort done diversifiés et enricltis. Les conditions climatiques sort aussi différentes dune région à l'autre; la région du nord est froide tandis que les parties centrale et du sud ont un climat tempéré bénéficiant de la croissance rapide de l'économie qui offrent à la population de meilleures conditions de vie et d'habitat. Dons les régions du nord, la population vit en général sans électricité, ni énergie. Leurs conditions d'existence sort rudes et l'économie y est moins développée. Le revere est foible et la population s'attache beaucoup à la nature. Ainsi, la volonté politique du gouverrement est ferme quart au développement de l'économie ties régions du nord Bans les années à venir.

Dans la mise en oeuvre de la politique et la réalisation ties objectifs définis par le Programme pour l'habitat en 1996, noes rencontrons ties düiicultës importamtes. C'est là un grand défi pour le gouverrement loo. Ces diffcultés résultent de la faiblesse de notre base économique; le secteur agricole reste dominant et emploie à pee près 85% de la population active totale. Les secteurs secondaires et tertiaires commencent à se développer. Le faux de croissance économique annuel est d'environ 6,2 %; le revere moyen aruruel par fête d'habitant est de 350 $. En 1997, la RDP Lao l'on se souviendra, a subi un grand choc lors de la crise économique régionale et mondiale.

Cela étant, la RDP Lao dispose néanmoins d'importantes ressources naturelles ( le bois, les mines, etc. ) ; mais l'expioitation de celles-ci au tours ties derrières années fut limitée faute de capacités humaines compétentes, de fords d'investissement et de technologies appropriées. Le gouverrement loo tente de construire plusieurs barrages hydroélectriques afro de créer un budget viable en exportant de l'énergie électrique aux pays voisins et en encourageant la production nationale.

En 1997, la RDPLao a adhéré à l'Asean pour renforcer ses relations diplomatiques et promouvoir ses échanges commerciaux avec les pays membres et ainsi atteindre un stade plus élevé de développement économique.

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs

En raison de la situation économique difficile, au tours ties derrières années, le gouverrement a pour politique d'encourager les investissements visant à développer les infrastructures et les équipements urbains d'un certain nombre de villes. Ces investissements ont amélioré la qualité de vie urbaine, les échanges commerciaux, le développement ties cormnunications et le tourisme.

Pendant les cinq derruères années (1999-2000), les réalisations ties projets de planifïcation et de développement urbains, les projets d'alimentation en eau potable sort significatives et prennent une envergure sans précédent. Toutes les capitales provinciales ont bénéficié de l'alimentation en eau potable qui permet la libération ties femmes et ties enfants. Les projets de gestion ties déchets prennent aussi en compte les villes de faille moyenne ( à partir de 30000 habitants).

Dans les principales villes du pays, les réseaux d'infrastructures et les services urbains sort fondarnentalement résolus. Its se développeront également daps les petites vines afin d'améliorer les conditions de vie et de réduire la pauvreté de la population dons ties zones éloignées et de restreindre l'écart entre les riches et les pauvres.

Les problèmes d'environnement sort absolument primordiaux pour la vie de la population mondiale : préservation ties eaux et ties forets, gestion ties déchets, gesdon ties sources d'eau et traitement ties eaux usées. C'est pourquoi notre gouverrement accorde une grande importance à ces questions.

Pour développer l'économie du pays, le gouverrement a mis l'accent sur le développement rural en promouvant l'agriculture qui produit à son tour un impact aux secteurs secondaires et tertiaires. Le gouvernement encourage la production ties marchandises par les unités familiales les considérant comme cellules consolidées de la société. Le gouverrement est en train de modifier fétat d'enclavement du pays en considérant sa situation comme étant potentiellement un point de jonction économique entre les pays frontaliers.

En tennes de gouvernance et d'institution, le gouvernement met en place une politique de décentralisation se traduisant par un transfert de ses compétences aux autorités des districts et des villages lesquels mettent en application la politique du gouvernement.

Le gouvernement lance également la création dune municipalité dans chacune des cinq grandes villes du pays afin d'établir un système municipal daps l'ensemble de la nation en se basant sur les caractéristiques politiques, admirustatives, économiques et le contexte socio-culturel de la RDPLao.

Les organismes municipaux disposent d'un statut particulier et peuvent gérer et offrir les meilleurs services urbains de façon autonome. La formation du personnel et le développement des ressources humaines sont autant des questions clés et urgentes qu'il convient de règler pour faire fonctionner dune façon efficace l'appareil d'Etat.

La coopération interne exige la participation de la population daps la raise en oeuvre des projets de développement urbain. Actuellement, sa participation financière reste limitée, son appui est plutôt indirect ou d'ordre moral.

La coopération avec les organismes internationaux et financiers est indispensable pour dormer l'impact aux facteurs et aux potentialités internes, en particulïer pour développer les infrastructures et les services urbains, notamment l'aménagement de logements adéquats.

Mesdames, Messieurs

Les plans à long terme de notre gouvernement (2001-2020) définissent les grands objectifs à atteindre à propos du développement des infrastructures, la restructwation du système de télécommunications, le développement urbain et de l'eau potable, le transport, la gestion de l'environnement , le développement de l'économie, la mice en place d'un nouveau cadre institutionnel ainsi que la résolution des problèmes de logements. La gestion des villes est donc l'enjeu principal pour les autorités locales.

D'ici l'an 2020, la ItDP Lao aura environ 8,3 millions d'habitants. La resolution des problèmes de logements constitue donc un grand défi pour le gouvernement lao. Actuellement, un bon nombre de logements existants ne répond pas au standard de base. Ces logements utilisent généralement des matériaux temporaires et n'ont pas de système sanitaire approprié.

La politique du gouvernement relative au développement social vise à supprimer les families pauvres d'ici 2010; un autre objectif est de faire sortir notre pays du Groupe des pays les moins avancés en l'an 2020. Cette politique est liée à la cessation de la culture sur brûlis, à la création de professions ou de carrières stables à la population. Nous estimons sincèrement que la raise en oeuvre dune telle politique contribuerait à l'effort international visant à préserver l'environnement et l'écologie.

Nous appliquons aussi une politique de reduction de la pauvreté et une politique visant à la promotion des femmes et des enfants. Ce sont là autant de problèmes majeurs auxquels noun aeons à faire face en cette première décennie du 21ème siècle. Notre gouvernement fera de grands efforts pour concrétiser la politique ainsi défirue et celle contenue dans la déclaration dite Istanbul +5 qui sera adoptée par cette session eartraordinaire de l'Assemblée générale.

Pour clore mon discours, je tiers à vous remercier Monsieur le Président, à remercier le Secrétaire Général de l'ONU, Madame la Directrice chargée de l'habitat, tous les honorables délégués et les participants ici presents pour des contributions actives apportées afin d'assurer le succès de cette rencontre mondiale extraordinaire.

Je vous remercie