PRESENTATION
DU PROJET DE RESOLUTION
A/S-26/L.2

 

Monsieur le President,

J'ai 1'honneur de vous presenter le projet de resolution A/S-26/L.2 auquel est annexee le projet de Declaration d'engagement sur le VIH/SIDA, « A crise mondiale, action mondiale ».

Comme vous le savez, 1'Assemblee du Millenaire, devant 1'ampleur et les effets devastateurs du VIH/SIDA, avait decide qu'une action mondiale, urgente et coordonnee a tous les niveaux, soit menee pour combattre 1'epidemie. Cette Declaration constitue donc la reponse globale que la Communaute internationale, dans toutes ses composantes, entend apporter a la crise mondiale que constitue 1'epidemie du VIH/SIDA. Cette reponse globale, declinee dans le cadre de plusieurs engagements contenus dans 11 chapitres, s' articule autour des points suivants:
 

1. Un Preambule

Le Preambule contient 35 paragraphes passant en revue les engagements anterieurement pris et met 1'accent sur tous les aspects de cette crise mondiale des plus redoutables pour la vie, la dignite humaine; 1' exercice des droits fondamentaux de 1'Homme.
 

2. Des responsabilites partagees

Au niveau de cette partie, les engagements proposes se justifient par la reconnaissance qu'une reaction efficace a 1'epidemie du VIH/SIDA necessite des actions d'avant-garde, un engagement personnel et des mesures concretes aux niveaux national, regional, sous-regional, et mondial.

Mais ce leadership suppose aussi un engagement a cote des Gouvernements, de la societe civile, des milieux d'affaires et du secteur prive.
 

3. La prevention

Les engagements proposes a ce niveau s'expliquent par le fait que la prevention doit constituer 1' axe principal de la reponse globate a 1' epidemie pour reduire 1' incidence du VIH/SIDA parmi les jeunes, les hommes et les femmes dans les pays les plus touches, par des programmes de prevention, d' information, d' education et de communication.

 
4. Soins, appui et traitement

Les engagements sur cette partie du document mettent 1' accent sur le fait que les soins, 1' appui et le traitement sont les
elements essentiels d'une response efficace pour lutter contre 1'epidemie.
 

5. VIH/SIDA et les droits de 1'Homme

A ce niveau, les engagements proposes trouvent leur justification dans le constat que le respect des droits fondamentaux de 1'homme contribue a reduire la vulnerabilite au VIH/SIDA en permettant aux membres des groupes vulnerables de jouir pleinement de leurs droits humains, en dormant,notamment aux femmes les moyens de se proteger contre les risques d' infection.
 

6. Mieux proteger les personnes vulnerables

Les engagements proposes dans ce chapitre visent a accorder la priorite a la protection des groupes vulnerables et a oeuvrer egalement pour une plus grande autonomisation des femmes.

 
7. Les eufauts reudus orphelius et vuluerables par le VIH/SIDA

Les engagements proposes ici ont pour objectif de fournir une assistance speciale aux enfants rendus orphelins ou affectes par le SIDA dont le nombre augmente sans cesse, en leur offrant un environnement favorable et une protection contre toutes
les formes de mauvais traitement.
 

8. Reduire 1'impact social et ecouomiaue

Les engagements dans cette partie tendent a etablir le corollaire entre la lutte contre le VIH/SIDA et 1' investissement dans la productivite et la croissance economique.
 

9. Recherche-Developpement

Les engagements proposes au niveau de cette partie visent a accroitre les investissements et a accelerer les activites de recherche et developpement pour la mise au point de vaccins contre le VIH/SIDA, tout en mettant 1'accent sur le renforcement des capacites de recherche nationale dans les pays en developpement.
 

10. Le VIH/SIDA daps les regions touchees par les conflits et les catastrophes actuelles

Les engagements dans cette partie reconnaissent que les conflits, les catastrophes naturelles et les situations d'urgence humanitaire offrent souvent un terrain propice a la propagation du VIH/SIDA et des mesures sont proposees pour les populations concernees, les refugies, personnes deplacees, femmes et enfants afro de ne pas les exposer aux risques d' infection par le VIH..
 

11. Ressources

Les engagements proposes a' ce rrive'ao visent a ce que des ressources nouvelles, supplementaires et continues soient degagees de toutes les sources possibles pour mener la lutte contre le VIH/SIDA. En effet, pour hitter efficacement contre cette crise, des ressources substantielles ej jMe.s doivent etre disponibles pour lutter de maniere efficace contre dette epidemie. D' ici a 2005, un montant annuel de depenses globales a hauteur de 7 a 10 milliards de dollards devrait, par etapes progressives, etre mobilise afin de lutter contre 1' epidemie. Ces ressources proviendront en particulier des pays donateurs, des prelevements sur les budgets nationaux, de 1' assistance au titre de 1' aide au developpement, des mesures prises dans le cadre de 1' initiative en faveur des pays tres endettes, des mseures d' allegement du fardeau de la dette, notamment celles tendant a remedier efficacement et de maniere concertee aux problemes de la dette des PMA et des pays a faible revenu et a revenu ^ intermediaire. Une augmentation des/ investissementsde la recherche est egalement prevue en vue de mettre au point des technologies de prevention durable of d'un cout abordable.

Ce chapitrey retient surtout 1' idee de la creation, a titre prioritaire, d'un Fonds mondial pour la lutte contre le SIDA et pour la sante, destine a financer une action urgente et de grande envergure pour combattre 1'epidemie.

Enfin, la Declaration rend hommage a tous ceux qui se sont impliques dans le combat contre le SIDA et leur demande de prendre des mesures adequates pour appliquer les engagements qui seront pris au cours de cette session extraordinaire.

 
 Monsieur le President,

Tout au long des 35 paragraphes du preambule et des 11 chapitres de la Declaration, la situation d'exception de 1'Afrique, notamment de sa region subsaharienne, a retenu particulierement 1'attention; de meme que les Caraibes et les pays gravement affectes et dont les ressources pour combattre 1' epidemie sont fortement limitees.

Le projet de resolution A/S-26/L.2 dont je viens de vous faire 1'economie a ete 1'objet de longues et difficiles negociations.

Longues, les negociations 1' ont ete puisque, lancees le 15 decembre 2000 par, vous-meme, elles Wont pu deboucher sur un accord global qu'hier 26 juin 2001 en fin d'apres?midi. Entre ces deux dates, deux sessions de consultations intergouvernementales informelles ainsi que plusieurs seances informelles ont ete organisees, traduisant ainsi la tache ardue a laquelle se sont livrees les delegations. Au cours de cette meme periode, un dialogue multiforme et permanent a ete entretenu avec les Organisations non gouvernementales dont la participation a 1' ensemble du processus preparatoire a ete positive et tres efficace.

Mais difficiles, egalement, ont ete les negociations ayant debouche sur le present projet. Puisque, au dela des divergences
d'approche qu'implique inevitablement la difference entre les situations nationales, 1' examen de la question du VIH/SIDA . sous tous ses aspects a revele la sensibilite extreme de certaines questions qui, a certains moments, ont fait peser le doute sur la possibilite de se rejoindre sur 1'essentiel.

Mais grace a la capacite de depassement des uns et des autres et au profond desir de toutes les delegations impliquees dans le processus, de mettre un terme a l`expansion devastatrice du VIH/SIDA, nous sommes parvenus a un accord.

Dans 1'espoir que ce projet de resolution sera adopte je voudrais, Monsieur le President, au nom de mon collegue facilitateur, 1'Ambassadeur Penny Wensley d'Australie, et a mon nom personnel, lancer un appel a nos dirigeants ici presents, pour que les engagements concrets auxquels nous aillons tous souscrire, dans le cadre de ce partenariat global contre le VIH/SIDA, soient scrupuleusement respectes.
 
Je ne saurais terminer sans dire combien il nous a ete agreable de travailler sous votre autorite; guides par vos conseils L, precieux. Je me dois egalement de mentionner particulierement 1' appui efficace, competent et soutenu que nous ont apporte, a la fois, le Secretariat de 1'ONUSIDA et 1'equipe de la Division des Affaires generales de 1'Assemblee. Que tous soient remercies pour les efforts immenses, deployes, sans oublier nos interpretes a qui nous avons souvent impose des horaires difficiles.
 

Je vous remercie, Monsieur le President.