Messages pour le service public
Les jeunes parlent du VIH/SIDA

 



Les jeunes dans le monde entier parlent d'education, de stigmatisation et du rôle des politiciens dans la lutte contre le VIH/SIDA dans cette série de messages pour le service public réalisée par MTV.


Les jeunes parlent d'education

30 secondes

Le SIDA est bien là, bien réel (garçon)
C'est un problème mondial. (fille)
Il faut sortir de chez soi (fille)
Eduquer les gens. (garçon)
Parler avec eux en tête à tête. (fille)
Pratiquer la sexualité sans risque. (garçon)
Le sexe, ça existe. (garçon)
Et nous devons l'accepter. (fille)
Nous sommes nous-mêmes en grand danger. (fille)
Et pas seulement les homosexuels ou les prostituées … (fille)
C'est vraiment un gros problème, qui s'aggrave jour après jour. (fille)

58 secondes

Le SIDA est bien là, bien réel (garçon)
C'est un problème mondial. (fille)
Nous autres, les jeunes, constituons le groupe d'âge le plus durement touché (garçon)
Il faut commencer par le commencement (garçon)
Il faut sortir, parler aux gens en tête à tête (fille)
Eduquer les gens au bon âge (garçon)
Leur dire comment se protéger (garçon)
C'est si important d'avoir des rapports sexuels sans risque (garçon)
Il ne s'agit pas de se priver de rapports sexuels ; il s'agit de se montrer responsable en ayant des rapports sexuels protégés (fille)
Le sexe, ça existe, que cela vous plaise ou non (garçon)
Et nous devons l'accepter. Au lieu de refuser la réalité et de dire « je ne veux pas y penser » (fille)
Il n'y a pas que les homosexuels et les prostituées qui sont en danger … (fille)
Le VIH peut frapper n'importe qui, et c'est vraiment un gros problème, qui s'aggrave de jour en jour (fille)
Nous risquons beaucoup, nous-mêmes, de contracter cette maladie particulière. Il faut contrer ce fléau, c'est très important (fille)


Les jeunes parlent de la stigmatisation

30 secondes

J'ai foncé et j'ai pris ces risques (garçon)
… c'est le regret de ma vie (garçon)
Tant qu'on n'a pas vraiment parlé avec quelqu'un qui a le virus, on ne réalise pas bien (fille)
Ils sont littéralement rejetés (fille)
C'est une vilaine réaction (garçon)
On n'attrape pas le VIH rien qu'en touchant quelqu'un … (garçon)
Une personne infectée par le VIH n'est pas quelqu'un qu'il faut rejeter, mais quelqu'un qu'il faut aider (fille)

58 secondes

Je savais que ça m'arriverait si je ne faisais pas attention (garçon)
Tant qu'on n'a pas vraiment parlé avec quelqu'un qui a le virus, on ne réalise pas bien (fille)
… c'est le regret de ma vie … mais je suis toujours là (garçon)
Si une personne vous dit « je suis séropositif au VIH », n'allez pas vous écrier « oh, mon dieu » (fille)
Ca ne veut pas dire qu'elle est mauvaise (garçon)
On n'attrape pas le VIH rien qu'en touchant quelqu'un … (garçon)
Une personne séropositive au VIH n'est pas quelqu'un qu'il faut rejeter, mais quelqu'un qu'il faut aider (fille)
Elles ont besoin de l'aide du système législatif … et cette aide, il faut leur apporter … ce qui est uniquement du ressort du gouvernement. (fille)


Les jeunes parlent des rôles des politiciens

30 secondes

Les personnalités politiques ont un rôle capital à jouer. (fille)
Les chefs de gouvernement doivent nommer des personnes séropositives au VIH/ malades du SIDA au sein de leur gouvernement. (garçon)
Se rendre dans les hôpitaux où l'on soigne des malades du SIDA et leur serrer la main … pour que le public comprenne que ces gens ne sont pas différents de nous. (garçon)
Les dirigeants du monde entier aideraient vraiment en acceptant de reconnaître cette maladie en tant que telle et en en parlant eux-mêmes ouvertement (fille)

58 secondes

Les personnalités politiques sont celles par qui le changement peut vraiment arriver. (fille)
Les chefs de gouvernements doivent nommer des personnes séropositives au VIH au sein de leur gouvernement. (garçon)
Les personnalités politiques doivent elles-mêmes commencer par se faire tester. (fille)
Les personnalités politiques doivent se rendre dans les hôpitaux où l'on soigne des malades du SIDA, serrer la main de ces malades, bavarder avec eux pour démontrer qu'on ne risque rien à le faire, et faire comprendre au public que ces gens ne sont pas différents. (garçon)
… rendre les médicaments plus accessibles aux millions de gens en Afrique et en Inde, qui ne peuvent actuellement pas en bénéficier. (fille)
Les dirigeants du monde entier aideraient vraiment en acceptant de reconnaître cette maladie en tant que telle et en en parlant eux-mêmes ouvertement (fille)


Back