Qu'est-ce qui se passe : Page principaleRetour a 'Les enfants autochtones en Australie' Autres épisodes A propos de la campagne Accueil ONU Page principaleL'histoire de Belitta L'histoire de Jake Page principale
Un échange culturel   

Photo de MichaelLes peuples autochtones à travers le monde souffrent de l'héritage de l'oppression qui a dévasté leurs terres, ressources et cultures et les a dépouillé de leur patrimoine. Aujourd'hui, les effets de cette tragédie marquent les enfants indigènes. La plupart vivent dans la pauvreté et manquent d'opportunités. Ils luttent également avec leur identité- il leur est difficile de trouver un équilibre entre les demandes de la société moderne et leurs propres cultures. Toutefois, il y a des exceptions et Michael en est une.

L'histoire de Michael

Michael est un adolescent de 15 ans, vif et doué d'un bon sens de l'humour. Son comportement tranquille et son assurance discrète le distinguent de son demi-frère Jake, sociable et extraverti. Jake a grandi dans la société moderne, au sein d'une famille forte qui lui a donné de bonnes bases. Michael, quant à lui, a vécu dans une communauté indigène, sur l'Ile de Mornington au large de la côte septentrionale de l'Australie. La vie sur l'Ile de Mornington a donné à Michael un riche héritage qui comprend la chasse, la danse et des capacités linguistiques que Jake ne pourrait pas acquérir en habitant l'Australie suburbaine. Michael est un excellent chasseur ­ il peut tailler une lance à partir d'un arbre pour pêcher des poissons dans les mers tropicales autour de chez lui. Comme la plupart des indigènes qui mènent une vie traditionnelle, il parle plusieurs langues autochtones. Michael est également un très bon danseur et il connaît beaucoup des anciennes danses de ses ancêtres. Il est membre du groupe de danse « Woomera », une troupe qui se produit dans le monde entier.

Malgré sa richesse culturelle, il manque à Michael les compétences nécessaires pour survivre dans une Australie moderne. Les gens comme Caroline Munns, la mère indigène adoptive de Jake, pensent que les aborigènes doivent apprendre à survivre dans la société contemporaine. Si leurs aptitudes coutumières convenaient parfaitement à leur style de vie traditionnel, elles ne sont pas aussi utiles pour la vie dans une grande ville. Les aborigènes doivent essayer de s'adapter tout en conservant leur authenticité.

Quand Michael est venu vivre avec son demi-frère Jake, il s'est trouvé dans une position défavorable. Ses aptitudes de danseur et de chasseur n'étaient pas très utiles au lycée. Il avait du rattrapage à faire, à l'intérieur comme à l'extérieur de la classe. Mais il a vite appris, surtout de son frère. Comme n'importe quel adolescent de son âge, Jake s'intéresse aux filles, au sport et à la musique et il avait très envie de montrer son savoir-faire à son frère, qui lui ne demandait qu'à apprendre. Jake a enseigné à Michael comment jouer au bowling, au basket-ball et créer des amitiés avec ses compagnons d'école.

Quelle est la prochaine étape pour Michael ?

Michael doit relever des défis semblables à ceux de la plupart des jeunes indigènes, qui luttent pour maintenir leur identité culturelle tout en vivant dans une société moderne. Il a la chance d'avoir un environnement qui est d'un grand soutien pour le réconforter quand il se sent isolé.

Bien que Michael constate que l'école est plus exigeante à Canberra que sur l'Ile de Mornington, il étudie dur et fait des progrès. Il veut améliorer ses résultats scolaires et acquérir des qualifications qui lui permettront d'obtenir un bon travail. Par conséquent, il a maintenant plus de choix dans la vie.

Que pouvez-vous faire ?

Commencez par vous informer. Les peuples autochtones à travers le monde doivent relever un défi unique qui consiste à préserver leur acquis culturel tout en s'adaptant aux demandes de la vie moderne. La plupart vivent dans la pauvreté et sont confrontés à la discrimination. La convention de l'ONU relative aux droits de l’enfant inclut des protections spéciales pour les peuples autochtones afin qu’ils puissent pratiquer et apprécier pleinement leurs traditions.

L'ONU travaille pour protéger les droits des peuples autochtones. Il existe un Groupe de travail sur les populations autochtones, un Rapporteur spécial et un forum permanent sur les questions indigènes. D'autre part, les institutions spécialisées de l'ONU prennent en compte les besoins particuliers des peuples autochtones dans la mise en ouvre de leurs programmes.

Il existe de nombreuses façons de s'impliquer. Visitez les sites Internet d'autres organismes qui s'occupent des droits indigènes et découvrez comment vous pouvez participer.

Pour en savoir plus sur la situation des populations aborigènes en Australie, visitez ces sites : « Le Conseil pour la réconciliation aborigène » et la « Commission pour la justice sociale des aborigènes » qui aident les populations et enfants indigènes.

D'AUTRES CHRONIQUES sur les enfants et le VIH/SIDA dans les Caraïbes : Jake, Belitta et Rachael Ward.