Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions
1267 (1999) et 1989 (2011) concernant Al-Qaida et les
personnes et entités qui lui sont associées

 

Résumé des motifs ayant présidé aux inscriptions de noms sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida

Individus associés à Al-Qaida

QI.I.321.14. MALIK MUHAMMAD ISHAQ

Date de publication du résumé sur le site Web du Comité : 14.03.2014

Malik Muhammad Ishaq a été inscrit sur la Liste le 14 mai 2014 en application des dispositions des paragraphes 2 et 3 de la résolution 2083 (2012), comme associé à Al-Qaida (QE.A.4.01) pour avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités d’Al-Qaida et de Lashkar i Jhangvi (LJ) (QE.L.96.03), en association avec eux, sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, pour leur avoir fourni, vendu ou transféré des armements et matériels connexes ou pour avoir soutenu de toute autre manière des actes ou activités auxquels ils se livraient.

Informations complémentaires

Malik Muhammad Ishaq est l’un des fondateurs et l’actuel dirigeant de l’organisation terroriste Lashkar i Jhangvi (LJ) (QE.L.96.03).

Ishaq a été arrêté par la police pakistanaise en février 2013, à la suite des attentats de nature sectaire perpétrés dans la ville de Quetta, au nord-ouest du Pakistan, qui ont fait environ 200 morts les 10 janvier et 16 février 2013, et ont été revendiqués par Lashkar i Jhangvi. Selon la police pakistanaise, l’organisation a admis être responsable des attentats et Ishaq est son commandant suprême.

Lashkar i Jhangvi est l’auteur de nombreux attentats suicides et d’autres attaques terroristes au Pakistan et en Afghanistan. L’organisation a pris pour cible des civils, dont des médecins, des juristes, des professeurs, des responsables politiques, des membres de groupes de pression et des intellectuels; elle a également organisé au Pakistan des attaques ciblées sur la base de l’appartenance religieuse des victimes, chrétiennes ou musulmanes chiites.

Les membres de Lashkar i Jhangvi se sont entraînés avec Al-Qaida (QE.A.4.01) dans des camps en Afghanistan.

Dans une interview accordée en octobre 1997, Malik Isaq aurait admis avoir participé à l’assassinat de plus de 100 personnes.

Personnes ou entités inscrites sur la Liste ayant un lien avec la personne ou l’entité susvisée

Lashkar i Jhangvi (LJ) (QE.L.96.03), inscrite sur la Liste le 3 février 2003

Al-Qaida (QE.A.4.01.), inscrite sur la Liste le 6 octobre 2001

Retour à la liste des individus associés à Al-Qaida