Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions
1267 (1999) et 1989 (2011) concernant Al-Qaida et les
personnes et entités qui lui sont associées

 

Résumé des motifs ayant présidé aux inscriptions de noms sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida

Individus associés à Al-Qaida

Qasim Yahya Mahdi al-Rimi (QI.A.282.10.)

Date de publication du résumé sur le site Web du Comité : 11 mai 2010
Date de mise à jour du résumé sur le site Web du Comité : 7 novembre 2013

Qasim Yahya Mahdi al-Rimi a été inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 11 mai 2010, en application des dispositions du paragraphe 2 de la résolution 1904 (2009), comme étant associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban en raison de sa participation au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec Al-Qaida (QE.A.4.01.) et l'Organisation Al-Qaida dans la péninsule arabique [Al-Qaida in the Arabian Peninsula - AQAP] (QE.A.129.10.), sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, de sa participation à la fourniture, à la vente ou au transfert d’armes et de matériel connexe à ces entités ou au recrutement pour le compte de ces entités, et de son soutien de toute autre manière à leurs actes ou activités.

Renseignements complémentaires :

Qasim Yahya Mahdi al-Rimi est le haut responsable de l’Organisation Al-Qaida dans la péninsule arabique [Al-Qaida in the Arabian Peninsula - AQAP] (QE.A.129.10.) chargé des opérations terroristes. Il a été condamné à cinq ans d’emprisonnement en 2005 après avoir été reconnu coupable au Yémen d’avoir pris part à un complot visant à assassiner l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique dans ce pays. Il s’est échappé de sa prison au Yémen en 2006, avec l’émir actuel d’Al-Qaida dans la péninsule arabique, Nasir ‘abd-al-Karim ‘Abdullah al-Wahishi (QI.A.274.10.).

Depuis son évasion, Al-Rimi joue un rôle clef dans la réactivation de l’antenne régionale d’Al-Qaida (QE.A.4.01.). En 2007, il a annoncé avec Al-Wahishi la formation d’Al-Qaida au Yémen (prédécesseur d’Al-Qaida dans la péninsule arabique); en juillet de la même année, il a mené un attentat contre un convoi de touristes espagnols dans la province de Mareb (Yémen), qui a fait neuf morts.

Depuis sa création, Al-Qaida dans la péninsule arabique a revendiqué la responsabilité des attentats à la bombe perpétrés au Yémen  en mars 2009, au cours desquels quatre touristes coréens ont été tués; elle serait également responsable de l’enlèvement de neuf étrangers dans ce même pays, et de l’exécution de trois d’entre eux, en juin 2009. Al-Qaida dans la péninsule arabique a par ailleurs revendiqué la responsabilité de la tentative d’attentat à la bombe par Umar Farouk Abdulmutallab, le 25 décembre 2009, qui visait un vol de Northwest Airlines reliant Amsterdam à Détroit.

Al-Rimi a joué un rôle opérationnel essentiel et occupé des postes de commandement au sein d’Al-Qaida dans la péninsule arabique et de ce qui était alors Al-Qaida au Yémen, l’une et l’autre entités ayant revendiqué la responsabilité de la planification et de l’exécution d’assassinats, d’attentats-suicides à la bombe et d’attentats visant des infrastructures sensibles, les cibles incluant l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Sanaa, des touristes, des agents d’organisations humanitaires, des responsables yéménites de la lutte antiterroriste et des installations pétrolières. Al-Rimi a organisé et dirigé de telles menées terroristes. Il a également joué un rôle important dans le recrutement de la génération actuelle de militants qui constituent l’organisation Al-Qaida dans la péninsule arabique basée au Yémen.

Personnes ou entités en relation avec la personne susmentionnée et figurant également sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida :

Retour à la liste des individus associés à Al-Qaida