Chronique ONU

Le point sur les mandats des missions

Imprimer
Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
L'article
Afghanistan
Le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a été prolongé jusqu'au 28 mars 2004. Le 13 octobre 2003, le Conseil a prolongé de douze mois le mandat de la Force internationale d'assistance à la sécurité en Afghanistan, jusqu'au 20 décembre 2005. Le 12 février 2004, le Secrétaire général Kofi Annan a nommé le Français Jean Arnault Représentant spécial en Afghanistan et chef de la MANUA. Il remplace l'Algérien Lakhdar Brahimi qui a été nommé Conseiller spécial du Secrétaire général le 6 janvier 2004.

Bosnie-Herzégovine
Le 11 juillet 2003, le Conseil de sécurité a prolongé de douze mois, jusqu'au 11 juillet 2004, le mandat de la Force multinationale de stabilisation (SFOR) en Bosnie-Herzégovine.

Côte d'Ivoire
Le 27 février 2004, le Conseil de sécurité a créé l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) pour une période initiale de douze mois, jusqu'au 4 avril 2005. Il a également décidé de transférer l'autorité à l'ONUCI à l'expiration des mandats de la Mission des Nations Unies en Côte d'Ivoire (MINUCI) et de la Communauté économiques des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le 4 avril 2004.

Chypre
Le 24 novembre 2003, le Conseil de sécurité a prolongé de 6 mois, jusqu'au 15 juin 2004, le mandat de la Force de maintien de la paix à Chypre (UNFICYP).

République démocratique du Congo
Le 28 juillet 2003, le Conseil de sécurité a prolongé de 12 mois, jusqu'au 30 juillet 2004, le mandat de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC). Il a également décidé de porter son effectif à 10 800 éléments et a imposé un embargo de douze mois sur les armes dans l'Est du pays.

Érythrée et Éthiopie
Le 12 mars, le Conseil de sécurité a prolongé de six mois, jusqu'au 15 septembre 2004, le mandat de la Mission des Nations Unies en Érythrée et en Éthiopie (MINUEE).

Géorgie
Le 30 janvier 2004, le Conseil de sécurité a prolongé de six mois, jusqu'au 31 juillet 2004, le mandat de la Mission des Nations Unies chargée d'observer en Géorgie (UNOMIG).

Haïti
Le 30 janvier 2004, le Conseil de sécurité a autorisé le déploiement immédiat d'une force intermédiaire multinationale en Haïti pendant une période de trois mois, jusqu'à la fin de mai 2004. Le 26 février, le Secrétaire général Kofi Annan a nommé John Reginald Dumas de la Trinité-et-Tobago Conseiller spécial pour Haïti.

Irak
Le 22 mai 2003, le Conseil de sécurité a décidé de lever toutes les sanctions contre l'Irak. Le 14 août, il a créé la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Irak (MANUI) pour une période initiale de douze mois, jusqu'au 14 août 2004. Le 6 octobre 2003, le mandat de la Mission d'observation des Nations Unies pour l'Irak-Koweït (MONUIK) a expiré. Le 24 novembre, le Conseil a décidé de créer un comité pour dépister les avoirs financiers transférés en dehors de l'Irak par des personnes en relation avec Saddam Hussein. Le Comité est entré en vigueur le 22 novembre 2003, lorsque le « comité 61 » du Conseil a voté la levée des sanctions contre l'Irak.

Liberia
Le 19 septembre 2003, le Conseil de sécurité a créé la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) pour une période initiale de douze mois, jusqu'au 19 septembre 2004. Le 1er octobre 2003, il a également décidé de transférer l'autorité des forces de la CEDEAO à la MINUL.

Libye
Le 12 septembre 2003, le Conseil de sécurité a décidé de lever toutes les sanctions contre la Jamahiriya arabe libyenne.

Moyen-Orient
Le 19 novembre 2003, le Conseil de sécurité a approuvé la « feuille de route » destinée au règlement permanent du conflit israélo-palestinien sur la base de deux États. Il a appelé également les parties à remplir leurs obligations conformément au plan, avec la coopération du Quartet (Union européenne, Fédération de Russie, États-Unis et Nations Unies). Le 22 décembre 2003, le Conseil a prolongé de six mois, jusqu'au 30 janvier 2004, la Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD) entre Israël et la Syrie. Le 30 janvier 2004, il a prolongé de six mois, jusqu'au 31 juillet 2004, le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Sierra Leone
Le 19 septembre 2003, le Conseil de sécurité a prolongé de six mois, jusqu'au 31 mars 2004, le mandat de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL). Le 18 juillet 2003, il a approuvé le retrait de la MINUSIL en quatre étapes, le retrait définitif de la mission étant prévu le 31 décembre 2004.

Somalie
Le 8 avril 2003, le Conseil de sécurité a décidé de rétablir le Groupe d'experts chargé d'enquêter sur les violations de l'embargo sur les armes contre la Somalie. Le 16 décembre 2003, il a demandé au Secrétaire général de créer un groupe d'experts pour une période initiale de six mois afin de surveiller ces violations.

Timor-Leste
Le 19 mai 2003, le Conseil de sécurité a prolongé de douze mois, jusqu'au 20 mai 2004, le mandat de la Mission d'appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO).

Sahara occidental
Le 30 janvier 2004, le Conseil de sécurité a prolongé de trois mois, jusqu'au 30 avril 2004, le mandat de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental.

— Horst Rutsch
Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
Copyright © Nations Unies
Retour  Haut