UN Chronicle Online
Point de vue
La grande majorité de la population ne sait pas ce qu' est Internet
Par Thomas E. Leavey

Imprimer
Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
L'article

Le développement durable de services postaux efficaces et accessibles joue un rôle important dans la réduction du fossé numérique et en matière d'accès à l'information. Avec 161 membres sur ses 189 considérés par les Nations Unies comme des pays en développement, l'Union postale universelle (UPU) s'engage à aider ces pays à moderniser leurs systèmes postaux, leur permettant ainsi d'accroître leur participation à la société du savoir et d'augmenter leurs chances d'en tirer le plus parti .

Institution spécialisée des Nations Unies, l'UPU joue un rôle de premier plan afin de promouvoir l'évolution constante des services postaux. Elle a pour mission principale de développer la communication sociale, culturelle et commerciale entre les peuples grâce à un fonctionnement efficace des services postaux. L'UPU voit d'un oil favorable les possibilités qu'offre la nouvelle société de l'information, convaincue que les postes jouent un rôle important dans la communication entre les peuples par le courrier physique ou électronique. En outre, s'étant engagée à fournir un service postal universel à des tarifs abordables, les postes facilitent l'accès à la société du savoir dans les régions où d'autres ne peuvent pas le faire.

Lorsque la révolution informatique a vu le jour au début des années 90, de nombreux détracteurs ont prédit la disparition des services postaux, estimant que la messagerie et Internet allaient remplacer la communication écrite et rendraient la poste obsolète. Cette vision étroite n'a tout simplement pas pris en compte les possibilités que la nouvelle société de l'information offrirait aux postes, ainsi que leur contribution à leur développement.

Pendant ses 2 000 ans d'histoire, le service postal n'a cessé de remodeler ses structures afin de répondre aux changements économiques et sociaux et aux besoins de ses clients. Et cela continue. Depuis la moitié des années 1990, les postes dans le monde ont exploité les capacités offertes par Internet afin de développer des services novateurs qui répondent aux besoins des clients en matière de communications. Ils comprennent les timbres électroniques, la présentation et le règlement électronique des factures, le courrier électronique sécurisé et la certification de tiers.

La poste s'est résolument engagée à moderniser ses services en développant ou en utilisant de nouvelles technologies afin d'améliorer, voire développer, les services existants, et de renforcer les réseaux de distribution qu'elle gère jour après jour. Les codes à barres, la technologie de suivi et de traçabilité, les systèmes de contrôle de la distribution du courrier et le courrier hybride (la conversion des fichiers électroniques en matériel imprimable) en sont quelques exemples.


 
Le défi consiste à intégrer efficacement les possibilités du cyberespace avec ses capabilités physiques de distribution.

Rapides et pratiques, les technologies de l'information et de la communication ne sont pas sans poser des défis. Pour les entreprises et les gouvernements qui utilisent le cyberespace, l'accès, la confiance, la sécurité, la confidentialité et la distribution efficace des produits sont rapidement devenus des questions essentielles. Les postes occupent une position unique pour répondre à chacune de ces demandes.

Alors qu'Internet est devenu un outil largement utilisé, il est encore inconnu d'une grande majorité de la population. Les statistiques montrent qu'il y a plus de 500 millions d'internautes dans le monde, dont 80 % sont dans les pays développés. Dans ces pays, deux personnes sur cinq ont accès à Internet, comparé à une personne sur cinquante dans les pays en développement. Le réseau de près de 700 000 bureaux postaux dans le monde permet de fournir l'accès à Internet ainsi que d'autres technologies de la communication à un plus grand nombre de personnes. Certaines administrations postales ont déjà lancé cette initiative en développant des kiosques Internet dans leurs réseaux et en s'associant à d'autres entreprises en communication afin d'offrir des produits et des services adaptés aux besoins. C'est ainsi que les habitants du Bhoutan ont une adresse électronique postale unique et gratuite qu'ils peuvent utiliser pour envoyer leur courrier électronique à partir de n'importe quel bureau de poste. Ils peuvent également envoyer des courriers électroniques postaux qui sont imprimés dans le bureau de poste de destination et ensuite distribué. D'autres administrations locales ont également offert aux populations la possibilité d'obtenir leurs propres courriers électroniques par leurs bureaux de poste. Enfin, les postes sont souvent considérées comme des partenaires intéressants dans la fourniture de services gouvernementaux électroniques en raison de leur champ d'action et de la relation de confiance qu'elles ont établie avec leurs clients.

Alors que le trafic sur l'autoroute de l'information devient de plus en plus intense, les internautes veulent traiter avec une partie qui s'engagera à protéger la confidentialité de leurs messages et leur droit au respect de la vie privée. Pendant des années, le service postal et ses employés ont bénéficié de la confiance des usagers en assurant la distribution du courrier avec sécurité et confidentialité aux quatre coins de la planète.

Un service Internet en Corée 

En assumant leur engagement à fournir un service postal universel, les postes ont acquis une réputation de tierces parties neutres. Les règles de conduite des employés et les garanties légales augmentent la confiance des clients. Les postes continuent d'honorer ce rôle en créant des services et des produits innovants et sûrs. Les timbres électroniques qu'elles ont utilisés, par exemple, protègent l'intégrité des données électroniques par l'utilisation de timbres à date des horodateurs qui peuvent être vérifiés, les signatures numériques et les codes de hachage.

Ces timbres à date postaux permettent aux tierces parties de vérifier l'authenticité du contenu électronique et apportent la preuve de la non-répudiation des transactions électroniques. Pour soutenir cette initiative, le Centre de technologie de l'UPU a mis au point une norme pour les timbres à date avec l'aide des administrations postales et en coopération avec les grands fabricants de logiciels.

Conformément aux politiques respectant le choix du consommateur, les administrations postales ont adopté la distribution du courrier physique pour le publipostage ou la publicité directe, certaines proposant la distribution électronique de ce type de courrier seulement aux clients qui font une demande spécifique pour recevoir des informations ciblées. Cette pratique, soutenue par des dispositifs de sécurité les plus sophistiqués et offrant une garantie que les listes de distribution ne seront pas partagées avec d'autres parties, réduit le volume de messages qu'un client reçoit contre son gré dans l'ère de l'information où le respect de la vie privée peut être rapidement compromis.

Le commerce électronique offre un niveau de commodité sans précédent. Mais en plus d'un site Internet attrayant et de la sécurité des transactions en ligne, les entreprises doivent pouvoir compter sur une infrastructure de distribution efficace, fiable et rapide. Les postes offrent un vaste réseau de gestion et de bureaux de distribution qui répondent à ces besoins et, par des accords internationaux, les colis et les documents peuvent être distribués vers n'importe quelle destination dans le monde en utilisant une gamme de produits rentables.

Un cybercafé en Estonie 
L'UPU reconnaît que sa force et celle de ses membres réside dans une approche collaborative et partagée. Elle veille à ce que ses membres utilisent les technologies de l'information et de la communication et cherche les moyens de transférer les notions aux autres pays pour le bénéfice de leurs clients nationaux et internationaux. Les progrès, le savoir et l'expertise sont partagés dans le cadre de forums, tel que le Congrès postal universel, qui se tiendra à Bucarest en septembre 2004.

Étant donné que les différentes phases du Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l'information ont lieu avant et après le Congrès de l'UPU, l'Union postale est convaincue qu'elle peut contribuer positivement aux grands thèmes du Sommet : fournir l'accès aux technologies de l'information et de la communication pour tous, en faire un outil du développement économique et social et accroître leur fiabilité et leur sécurité d'utilisation.

En tant que moyen de communication le plus facilement accessible pour les usagers, la poste a toujours été un centre d'apprentissage important - un lieu où les personnes sont sûres de trouver les moyens les plus efficaces pour communiquer avec leurs proches ou les entreprises, les gouvernements et bien d'autres. À cet égard, le service postal peut jour un rôle actif et important dans la société de l'information en facilitant l'accès au savoir et aux technologies de communication et en renforçant leur efficacité.

Thomas E. Leavey est directeur général de l'UPU depuis 1995, après une brillante carrière au Service postal des États-Unis débutée en 1970. En tant que directeur général, il lui incombe de chercher les moyens de répondre aux défis importants auxquels font face l'UPU et les services postaux. Sa principale priorité est d'assurer l'intégration des pays en développement au réseau postal universel. Il a été président du Conseil exécutif de l'UPU de 1990 à 1994.
Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
Copyright © Nations Unies
Retour  Haut