UN Chronicle Online

1969 L'Organisation internationale du Travail
" Patience, modération et succès "
By Nuchhi R. Currier for the Chronicle

Imprimer
Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
L'article

Si vis pacem, cole justiciam (si vous désirez la paix, cultivez la justice) est l'idée fondamentale sur laquelle est fondée l'Organisation mondiale du Travail. Et le prix Nobel de la paix qui lui a été décerné en 1969 est un hommage à cette organisation de l'ONU qui a réussi à mettre cette idée en pratique.

Créée en 1919 suite aux bouleversements sociaux et politiques de la Première Guerre mondiale, l'OIT a été récompensée à l'occasion de son cinquantième anniversaire, le 11décembre 1969, en reconnaissance de ses travaux basés sur le préambule de sa constitution qui stipule qu'" une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base d'une justice sociale. Dans son discours d'acceptation au nom de l'organisation, David Morse, le directeur général de l'OIT, a résumé les raisons essentielles en ces termes : " Malgré les désastres politiques, les échecs et les déceptions qui ont marqué les cinquante dernières années de ce siècle, l'OIT a travaillé avec patience, modération et succès à construire une infrastructure de paix. "

Les profonds changements économiques et sociaux causés par l'ère industrielle ont résulté en Europe non seulement en une croissance sans précédent mais aussi à l'apparition d'une classe ouvrière importante et consciente de ses droits, souvent en porte-à-faux avec la classe dirigeante. Alfred Nobel lui-même craignait une révolution sociale, annonçant en 1892 les dangers d'une " nouvelle tyrannie [...] cachée dans l'ombre " et la menace qu'elle représentait pour la paix dans le monde. Frédéric Passey, lauréat du premier prix Nobel de la paix, avait également préconisé des réformes sociales pour assurer la stabilité et la paix internationales.

Produit de la pensée réformiste et socialiste du XIXe siècle et du début du XXe siècle en Europe, l'OIT est devenu un instrument de coopération et de dialogue entre les travailleurs et leurs gouvernements, en fournissant un lieu de rencontre pour les divers acteurs. Aidant à désarmorcer " les explosifs dangereux dans les profondeurs cachées de la communauté ", l'OIT a mis au point le concept de dialogue industriel. Les changements dans l'équilibre politique international après la Deuxième Guerre mondiale ont entraîné un élargissement de ses objectifs et, en 1946, l'OIT est devenue la première institution spécialisée des Nations Unies.

Elle avait pour principale tâche initiale de construire un pont entre les riches et les pauvres au sein de chaque pays. Elle jouissait d'une structure tripartite qui encourageait le dialogue entre les gouvernements, les employeurs et les employés afin de résoudre les conflits et promouvoir l'amélioration des conditions de travail. Sous sa houlette, les organisations syndicales et patronales ont acquis une voix cohésive et efficace. Après la Deuxième Guerre mondiale, sa mission s'est étendue au-delà des frontières nationales pour réduire l'écart entre les pays riches et les pays pauvres et faciliter la coopération sur les questions liées au commerce et au travail.

Le Centre international de perfectionnement professionnel et technique est une initiative importante de l'OIT qui fonctionne dans les limites locales de chaque pays. Il soutient les pays en développement en leur fournissant les ressources, le savoir-faire technique et de gestion ainsi que le cadre institutionnel et administratif nécessaire à une nation moderne et à la consolidation de la paix. Il a eu une influence cruciale sur la législation de l'aide sociale de chaque pays, apportant une contribution importante au droit international.

Le principal objectif de l'OIT est l'adoption des normes internationales du travail ayant trait au travail des enfants, à la protection des travailleuses, aux heures de travail, aux jours de repos et aux congés, à la protection de la sécurité sociale, au logement, à la sécurité sur les lieux de travail, à la protection des travailleurs migrants et au salaire minimum adéquat. Elle a également pour mandat de fournir une coopération technique afin d'aider les pays en développement, avec l'objectif ultime de créer un programme mondial de l'emploi et d'établir des normes en développant des programmes intensifs de recherche, de formation, d'éducation et de publications.

Travaillant conjointement avec d'autres organisations spécialisées, telles que l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture et l'Organisation mondiale de la santé, et avec le soutien financier de l'ONU, l'OIT mène des projets de recherche dans les pays en développement dans le domaine agricole et industriel, avec l'objectif principal de s'attaquer aux questions chroniques de l'emploi et du sous-emploi. Elle apporte son soutien aux réformes agraires, aux projets agricoles, à l'industrialisation, aux travaux publics, au développement de programmes d'aide professionnelle et de formation, au choix de possibilités d'investissement, au développement du commerce, etc.

Créée initialement pour protéger les travailleurs contre l'exploitation et les mauvaises conditions de travail, l'OIT est devenue une organisation qui préconise des mesures efficaces garantissant les droits de l'homme, tels que la liberté d'association, l'élimination du travail forcé et de la discrimination, ainsi que la réalisation du développement économique.

" Tous les êtres humains, quels que soient leur sexe, leur race ou leur croyance, ont le droit de rechercher leur bien-être matériel et leur développement spirituel dans la liberté et la dignité, dans la sécurité économique et avec des chances égales [...] il appartient à l'OIT d'examiner et de considérer toutes les politiques et toutes les mesures internationales et financières à la lumière de cet objectif fondamental. " Ces termes, contenus dans la Déclaration de Philadelphie, ont établi l'interdépendance des politiques économiques et sociales, ces deux disciplines étant étroitement liées à la paix.

Page d'accueil | Dans ce numéro | Archives | Anglais | Contactez-nous | Abonnez-vous | Liens
Copyright © Nations Unies
Retour  Haut