Chronique ONU | Edition en ligne

 
Regard sur une vie
Il donnait l’impression d’accomplir une tâche aisée

Par Shashi Tharoor

Accueil
Dans ce numéro
Archives
Abonnez-vous
Vos réactions
En plus de ses remarquables accomplissements, on se souviendra de Cyrus Vance pour les efforts qu’il a menés au nom des Nations Unies de 1990 à 1995 afin d’instaurer la paix en ex-Yougoslavie. En octobre 1991, je me suis rendu avec lui dans la région, alors qu’il était Envoyé spécial du Secrétaire général Javier Pérez de Cuéllar, pour négocier la mise en place des opérations de maintien de la paix.

Outre ses qualités de patience et de savoir-faire souvent mentionnées dans les articles nécrologiques, il possédait une formidable énergie que lui enviaient beaucoup d’entre nous pourtant beaucoup plus jeunes que lui. Je me souviens de l’emploi du temps infernal qu’il se fixait. Dès son arrivée le matin par un vol transcontinental, il se rendait directement à une réunion, participait à des négociations durant toute la journée sans prendre une pause (les déjeuners étant aussi des séances de travail) et terminait tard dans la soirée par ce qu’il appelait une critique à chaud où son équipe évaluait les progrès accomplis dans la journée. En toutes circonstances, il était debout dès 6 heures du matin.

Cy Vance appartenait à une génération qui donnait l’impression d’accomplir une tâche aisée. Mais les nombreux succès qu’il a remportés ont été le fruit d’immenses efforts. Il a ensuite co-présidé, avec Lord Owen, la Conférence internationale sur l’ex-Yougoslavie, préparant le Plan de paix Vance-Owen. La diplomatie dont il a fait preuve sur la question qui opposait la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine mérite également d’être mentionnée.

Comme les meilleurs chefs d’État américains, il a compris qu’il était dans l’intérêt des États-Unis de prendre part à la résolution des conflits qui tourmentent le reste du monde et ce, par le biais de l’unique et indispensable organisation mondiale, les Nations Unies.


De 1991 à 1996, Shashi Tharoor (à droite), Chef intérimaire du Département de l’information de l’ONU, a dirigé l’équipe chargée des opérations de maintien de la paix en ex-Yougoslavie. Cette photo, sur laquelle figure M. Vance (à gauche), a été prise lors d’une mission dans la région.


Accueil || Dans ce numéro || Archives || Abonnez-vous || Vos réactions

Créez un signet pour le site de la Chronique: http://www.un.org/french/pubs/chronique
Et vous pouvez adresser un courrier électronique: unchronicle@un.org
Site de la Chronique en anglais: http://www.un.org/chronicle

Chronique ONU: Copyright © 1997-2002 Nations Unies.
Tous droits réservés pour tous pays. Les articles de ce numéro peuvent être reproduits dans un but éducatif. Cependant aucune partie ne peut en être reproduite dans un but commercial sans l’autorisation expresse par écrit du Secrétaire du Conseil des publications, Bureau L-382C, Nations Unies, New York, NY 10017, Etats-Unis d’Amérique.