ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Note: les liens suivis de l'icône Lien extérieur ou Lien extérieur en anglais mènent vers des sites extérieurs aux Nations Unies. L'ONU n'est pas responsable de leurs contenus ou des liens qui y figurent. Ces liens vous sont proposés à des fins pratiques et n'impliquent aucune caution de la part de l'ONU.

promotion des instruments internationaux

Pour les Nations Unies, la promotion signifie l’encouragement à l’adhésion universelle aux accords ou aux « instruments » internationaux existants qui interdisent ou limitent le recours aux mines terrestres.

Parmi ces accords, le principal est la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel, (Convention d' Ottawa) Lien extérieur ouverte à la signature en 1997.

L’Organisation des Nations Unies ne se contente pas d’encourager tous les pays à adhérer à la Convention, elle assure aussi le suivi de son application. En outre, elle participe et apporte son soutien aux réunions régulières des États Parties à la Convention.

Un autre instrument important est la Convention sur l’interdiction de certaines armes classiques et du Protocole II modifié. Cet instrument porte sur l’utilisation des mines piégées ainsi que des mines antichars et antivéhicules. L’ONU apporte son expertise technique lors des réunions des États Parties à cette Convention.

L’ONU aide aussi les pays à développer leur capacité d’application des instruments internationaux.

Mine terrestre en Afghanistan

Une mine terrestre en Afghanistan. Suite à la guerre civile en Afghanistan, le pays est l'un des plus touchés par le problème des mines dans le monde.

Photo ONU

Pour chacun des 14 différents corps des Nations Unies qui soutiennent l’action antimines, la promotion prend un sens légèrement différent. Dans certains cas, un travail de promotion similaire est entrepris par plusieurs institutions :