ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Note: les liens suivis de l'icône Lien extérieur ou Lien extérieur en anglais mènent vers des sites extérieurs aux Nations Unies. L'ONU n'est pas responsable de leurs contenus ou des liens qui y figurent. Ces liens vous sont proposés à des fins pratiques et n'impliquent aucune caution de la part de l'ONU.

Dossier : Les Projets de l'ONU contre les mines

459 millions de dollars seront nécessaires en 2009 pour résoudre le problème des mines terrestres et des restes de guerre non explosés dans 33 pays ou territoires.

Petite fille amputée d'un doigt
NEW YORK, 4 décembre 2008  — L’action antimines dans 33 pays et territoires coûtera 459 millions de dollars en 2009, d’après le Portfolio d’action antimines 2009 EN PDF publié aujourd’hui au Siège des Nations Unies à New York.

Ce portfolio est une analyse annuelle des problèmes posés par les mines terrestres et les restes explosifs de guerre dans les pays ou territoires qui ont des programmes d’action antimines appuyés ou gérés par les Nations Unies. Le portfolio énumère aussi les propositions de projets de lutte antimines et détaille leur coût.

« Des progrès remarquables ont été accomplis dans l'élimination de la menace des mines terrestres et restes explosifs de guerre », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Alain LeRoy. « Nous espérons que nos donateurs nous aideront à poursuivre ces efforts en finançant la totalité du programme au début de 2009 ».

Environ 75 pays sont affectés par les mines terrestres et les restes explosifs de guerre, qui ont tué presque 6000 personnes - dont la moitié d'enfants - dans le monde l'an dernier. Ces engins coûtent aussi très chers en termes de subsistance, de développement économique et social des pays, et d'efforts internationaux de consolidation de la paix.

Les Nations Unies font beaucoup pour cette cause, de la consolidation des capacités des institutions nationales de lutte antimines au soutien aux initiatives d'assistance humanitaire, en assurant le déploiement en sécurité des soldats de la paix et des personnels des missions politiques en Afghanistan, au Tchad, à Chypre, en République démocratique du Congo, au Sud-Liban, au Népal, au Soudan, et dans le Sahara occidental.

Les besoins budgétaires les plus importants sont pour l'Afghanistan (104 millions de dollar) et pour le Soudan (81 millions de dollar). « Le complet soutien des donateurs pour ces programmes contribuerait sans aucun doute aux efforts des initiatives de maintien de la paix dans ces régions, et faciliterait le travail de reconstruction d'après guerre » a déclaré M. Le Roy.

La publication du Portfolio de projets de lutte antimines 2009 EN PDF coïncide avec la signature à Oslo, Norvège, du traité international interdisant l'utilisation, la production, le stockage et le transfert des bombes à sous-munitions. Des estimations non officielles font état d'environ 100 pays signataires. Beaucoup des projets inclus dans le portfolio 2009 contribueront à enlever et détruire les bombes à sous-munition, apprendre aux populations à rester hors de danger, et prêteront assistance aux victimes de ces engins notamment au Cambodge, au Tchad, en Ethiopie, en République démocratique du Laos, au Liban, au Tadjikistan, au Sahara Occidental , en Zambie, et au Zimbabwe.

« Le besoin urgent de protéger les civils contre les bombes à sous-munition attire l'attention des médias cette semaine, mais il est important de ne pas perdre de vue la nécessité d'éliminer les mines et restes explosifs de guerre » a encore déclaré M. Le Roy.

Le Portfolio de projets de lutte antimines 2009 EN PDF est publié conjointement par le Service de lutte antimines des Nations Unies - qui dépend du Bureau de l’état de droit et des institutions chargées de la sécurité, le Programme des Nations Unies pour le développement, et l'UNICEF

L'édition 2009 présente 300 projets qui couvrent les cinq piliers de la lutte antimines : dépollution et marquage des zones dangereuses, éducation sur les risques des mines, assistance aux victimes, destruction des stocks de mines et plaidoyer pour l'adoption d'accords internationaux sur les mines et les restes explosifs de guerre, dont les bombes à sous-munitions.

Contact

Tél. : +1-212 963-5677, courriel : kollodge@un.org 

Tél. : +1-917 607-9482, courriel : glaurie@unog.ch