Document non officiel - Pour information seulement. [Mars 2010]

Fiche analytique No 17
< < Page prÉcÉdente

Logo des Nations Unies

Les possibilités d’emploi à l’Organisation des Nations Unies

Introduction

Afin de pouvoir fonctionner efficacement en tant qu’organisation mondiale, le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies a constamment besoin de personnel compétent et dévoué. Il est impossible d’énumérer dans le détail les différents types de postes pour lesquels l’ONU recrute, mais la présente note d’information décrit les catégories de personnel et les catégories professionnelles les plus importantes représentées à l’Organisation.

La Charte des Nations Unies pose le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes. En conséquence, l’Assemblée générale a énoncé des directives claires qui font de la nomination de femmes à des postes d’administrateur un des principaux objectifs de sa politique de recrutement, le but étant de parvenir à une répartition plus équitable des postes entre les hommes et les femmes au Secrétariat. L’ONU souhaite aussi voir une participation accrue des femmes comme expertes et comme consultantes dans ses programmes de coopération technique.

L’âge de départ obligatoire à la retraite pour les fonctionnaires nommés depuis janvier 1990 étant de 62 ans, l’ONU a pour principe général de ne pas recruter de personnes qui ont atteint ou pratiquement atteint cet âge. Toutefois, cette disposition ne s’applique ni aux experts ni aux consultants recrutés au titre des programmes de coopération technique.

Si, sur la base de ces renseignements, vous souhaitez présenter votre candidature, nous vous encourageons vivement à consulter la liste des postes disponibles et à envoyer votre candidature rapidement, dès la parution de l'annonce et bien avant la date limite spécifiée pour le dépot des candidatures.

A. Experts de l’assistance technique

Les programmes de coopération technique des Nations Unies sont administrés par l’ONU et les institutions spécialisées en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Les demandes d’assistance technique émanant des pays en développement sont adressées aux organisations participantes en fonction de leurs principaux domaines de spécialisation.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies s’occupe des secteurs suivants : développement économique, population, établissements humains, statistique, ressources naturelles, transports, administration publique, commerce et développement, environnement et autres secteurs techniques qui ne sont pas du ressort bien défini des institutions spécialisées. En général, il a besoin de conseillers expérimentés. Les experts doivent normalement avoir acquis une réputation de premier ordre grâce à leur longue expérience dans leur domaine de spécialisation. Les candidats qui sont relativement débutants ou qui n’ont pas cette longue expérience dans leur domaine sont rarement choisis. Les candidats intéressés doivent s’adresser au service suivant :

Service de recrutement et d’administration pour l’assistance technique

Bureau DC1-1208
Organisation des Nations Unies
New York, NY 10017
Numéro de télécopie : (212) 963-1272

B. Catégorie des administrateurs

Les postes vacants de cette catégorie doivent être pourvus par des personnes professionnellement qualifiées dans des domaines qui sont du ressort de l’ONU. Lorsqu’il cherche à pourvoir ces postes, que ce soit au Siège ou dans tout autre bureau permanent dans le monde, le Secrétariat s’attache particulièrement à réaliser et maintenir un juste équilibre entre les États Membres, dont certains ne comptent que peu, voire aucun, de leurs ressortissants parmi les fonctionnaires de la catégorie des administrateurs. En règle générale, les postes de débutants sont pourvus par voie de concours et à l’issue d’entretiens organisés par roulement pour les ressortissants des États Membres insuffisamment représentés.

Les candidats aux postes de la catégorie des administrateurs doivent être titulaires d’un diplôme universitaire du niveau de la maîtrise et posséder l’expérience professionnelle appropriée. Des postes deviennent vacants avec une fréquence variable dans les catégories professionnelles suivantes :

Administration

Le personnel administratif assure la prestation de divers services d’appui courants pour permettre à l’Organisation de mener à bien ses activités de fond. Il s’occupe de la planification et de la gestion des ressources humaines et matérielles ainsi que du recrutement, de la formation et de l’administration du personnel. Il assure la liaison avec les directeurs de programme et les responsables de la planification financière, et veille à ce que l’Organisation dispose des biens et services dont elle a besoin.

Économie

On trouve dans ce secteur une vaste gamme de domaines de spécialisation : conception et réalisation d’études dans divers domaines de l’activité économique; élaboration de modèles économiques pour les prévisions à long terme et pour la mise au point des stratégies de développement; organisation, mise au point et suivi des projets d’assistance technique. Le développement durable et le renforcement des capacités constituent un domaine d’activité qui prend de plus en plus d’importance.

Systèmes informatiques et technologies de l'information

L’ONU offre tout une gamme de postes aux informaticiens non seulement dans le domaine du traitement de l’information, mais aussi dans ceux des télécommunications et de l’appui aux infrastructures. Les activités visées vont de la réalisation d’études de faisabilité à l’analyse fonctionnelle, en passant par la mise au point et l’exploitation de systèmes, l’exploitation de réseaux locaux et de réseaux longue distance et l’assistance aux utilisateurs, le courrier électronique, l’établissement de normes applicables au matériel et aux logiciels, ainsi que les services d’appui opérationnels.

Finances

Les postes offerts dans ce domaine représentent toute une gamme de spécialisations : comptabilité, vérification des comptes, analyse financière et trésorerie, par exemple. Le personnel de la comptabilité est chargé de tâches comptables concernant le budget ordinaire de l’Organisation et le budget des opérations de maintien de la paix ainsi que celles concernant divers fonds d’affectation spéciale. Les vérificateurs sont chargés de vérifier les comptes de toutes les branches d’activité de l’ONU. Le Trésorier de l’Organisation des Nations Unies est responsable de la gestion et du placement des avoirs de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. Les analystes financiers donnent des informations et des conseils aux principaux organes de l’ONU et aux États Membres et répondent à leurs questions sur les problèmes financiers.

Services linguistiques et apparentés

Cette catégorie professionnelle comprend les domaines de spécialisation suivants : traduction, interprétation, édition, rédaction de procès-verbaux de séance et correction d’épreuves, dans les six langues officielles (anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe). Tous les organes de l’ONU ont besoin d’interprètes lorsqu’ils se réunissent. Les interprètes maîtrisent au moins trois des langues officielles et sont mis à l’épreuve quotidiennement : ils interprètent des discours et ils le font avec exactitude et rapidité, souvent sans pouvoir s’appuyer sur un texte écrit. Les traducteurs aussi doivent avoir la maîtrise de trois des langues officielles; ils traduisent des rapports, des résolutions et des communiqués officiels portant sur des questions d’ordre social, politique, technique, financier ou autre. Les équipes de rédacteurs de procès-verbaux établissent les comptes rendus écrits des débats des organes les plus importants de l’ONU. Les éditeurs veillent à l’exactitude des documents et publications et s’assurent qu’ils respectent les règles de style et de présentation de l’ONU. Les terminologues établissent les normes terminologiques de l’ONU et veillent à leur application; enfin, les préparateurs de copie et les correcteurs d’épreuves sont responsables de la présentation typographique des documents et publications des Nations Unies, y compris ceux établis en publication assistée par ordinateur, et veillent à ce qu’ils soient exacts et conformes aux normes de publication de l’ONU, à ses règles orthographiques, etc.

Services juridiques et apparentés

Les fonctionnaires de ces services doivent avoir acquis une expérience dans de nombreux domaines spécialisés du droit. Ils peuvent être appelés à prendre part à l’une ou plusieurs des activités suivantes : rédaction d’avis juridiques et travaux d’interprétation de la Charte des Nations Unies ou des règles du droit international; développement progressif, codification et harmonisation du droit international; conseils en matière de litiges commerciaux relevant du droit international ou du droit privé; aide aux États Membres ayant à régler des problèmes relevant du droit de la mer ou des affaires maritimes sous leurs aspects juridiques, politiques, économiques, scientifiques, techniques ou environnementaux; représentation du Secrétaire général devant la Cour internationale de Justice et dans le règlement des litiges.

Bibliothèque

Les services de la bibliothèque gèrent l’archivage des documents des Nations UNies et des publications imprimées et électroniques et développent des bases de données et des services de références destinés à une clientèle variée.

Ces services sont destinés aux représentants des États Membres, des missions permanentes, des fonctionnaires de l’Organisation et des chercheurs spécialisés; en outre, tous les bibliothécaires des organismes des Nations Unies peuvent travailler en réseau sur une base personnalisée. Les bibliothèques de l’ONU alimentent aussi un réseau de bibliothèques de dépôt couvrant le monde entier, qui facilite la diffusion des informations émanant de l’ONU.

Information

Les fonctionnaires de l’information exercent diverses activités liées à la production des communiqués de presse et des documents d’information de l’ONU diffusés à la fois sous forme imprimée et sous forme électronique. Ils assurent, entre autres, toute la couverture officielle des réunions, conférences et programmes des Nations Unies, au Siège et dans le monde entier, pour les délégations, les médias et les organisations non gouvernementales, ainsi que la réalisation de séries thématiques de publications et de produits radiophoniques, télévisuels, vidéo et photographiques. Ils s’occupent également de campagnes de promotion et de la couverture médiatique pour les conférences et célébrations internationales, de manifestations spéciales, de l’organisation de visites guidées et de réponses aux demandes de renseignements.

Développement social

Les spécialistes du développement social exercent une grande variété de fonctions axées sur différents problèmes sociaux et humanitaires : prévention de la criminalité, justice pénale, contrôle des stupéfiants, renforcement des institutions et participation de la population, insertion et protection sociales, action en faveur de l’égalité des sexes et développement rural; ils s’occupent aussi de questions intéressant particulièrement les jeunes, les personnes âgées et les handicapés. Les problèmes de démographie théorique et appliquée tiennent également une place importante dans ce secteur d’activité de même que, de plus en plus souvent, la protection de l’environnement.

Statistique

Les fonctionnaires travaillant dans ce domaine s’emploient, d’une manière générale, à faire en sorte que les planificateurs et les décideurs nationaux et internationaux puissent compter sur une quantité de plus en plus grande de statistiques pertinentes, à jour et fiables. En élaborant des méthodes statistiques solides et en les perfectionnant, ils concourent également à la mise au point, à la diffusion, à l’amélioration et à la gestion d’outils statistiques économiques et performants. Ils sont aussi chargés d’améliorer la collecte et la diffusion de statistiques dans de nombreux domaines, de faciliter la coordination des travaux statistiques effectués à l’échelon international et de produire des séries statistiques portant, entre autres, sur les domaines suivants : comptabilité nationale, prix, commerce international, population, indicateurs sociaux, environnement, industrie, énergie, transports et logement.

Liste des postes disponibles

Les candidats interessés sont invités à envoyer leur candidature rapidement en ligne, dès la parution de l'annonce et bien avant la date limite spécifiée pour le dépot des candidatures.

Toutes les demandes d’emploi de la catégorie des administrateurs doivent être adressées au service suivant :

Section de la dotation en effectifs pour la catégorie des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur
Bureau M-09029

Madison avenue
New York, NY 10017

Téléphone : (212) 963-1090
Télécopie : (917) 367-0524
Courriel : recruiter@un.org

Recrutement de jeunes administrateurs par voie de concours

Concours nationaux de recrutement :

Les administrateurs adjoints (P-2) sont recrutés par voie de concours nationaux. Ces concours sont organisés en priorité dans les pays insuffisamment représentés parmi le personnel du Secrétariat. Ils sont organisés pour un certain nombre de catégories professionnelles, y compris l’administration, l’économie, l'informatique et les technologies de l'information, le traitement électronique des données, les finances, les services juridiques, la bibliothèque, les affaires politiques, l’information, le développement social et la statistique. Afin d’être admissible à un poste P-2, le candidat doit avoir obtenu un diplôme universitaire du niveau de la licence et être âgé de moins de 32 ans. La maîtrise de l’anglais ou du français est requise. Tous ceux qui répondent à ces exigences et partagent les buts et idéaux des Nations Unies sont invités à présenter leur candidature.

Les candidats intéressés doivent s’adresser au service suivant :

Organisation des Nations Unies
Section des examens et des tests
Service de mise en valeur des ressources humaines
Division des services de spécialistes
Bureau de la gestion des ressources humaines
Bureau S-2590
New York, NY 10017
Numéro de télécopie : (212) 963-3683

Examens linguistiques

Des examens sont organisés en vue d’établir un fichier de candidats qualifiés servant à pourvoir des postes des services linguistiques. La fréquence de ces examens varie selon les besoins de l’Organisation. Les candidats qui s’intéressent à un poste de traducteur doivent pouvoir traduire à partir d’au moins deux des six langues officielles (anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe). Ceux qui s’intéressent à un poste d’interprète doivent pouvoir interpréter simultanément vers l’une des six langues officielles et avoir une parfaite compréhension auditive d’au moins deux des autres langues officielles.

Les candidats intéressés doivent s’adresser au service suivant :

Organisation des Nations Unies
Examens de langues
Division des services opérationnels
Bureau de la gestion des ressources humaines
Bureau M-09029

Madison avenue
New York, NY 10017

Des informations supplémentaires concernant les examens linguistiques sont disponibles.

Recrutement pour les postes de classe intermédiaire ou supérieure

L’ONU a comme politique d’annoncer toutes les vacances de poste autres que les vacances à la classe de début. Afin de pourvoir ces postes, le Secrétariat s’efforce particulièrement de recruter du personnel dans le plus grand nombre possible de régions géographiques, le but étant de réaliser, autant que possible, une représentation équitable parmi les États Membres. Pour que leur candidature soit prise en considération, les candidats doivent être titulaires d’un diplôme universitaire du niveau de la maîtrise et avoir l’expérience professionnelle appropriée, qui est normalement d’au moins six ans. Des renseignements sur les postes vacants sont disponibles au Siège, dans les centres d’information des Nations Unies partout dans le monde et dans d’autres bureaux de la famille des Nations Unies (par exemple : PNUD, Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, UNICEF). En outre, on peut obtenir des renseignements en s’adressant au Ministère des affaires étrangères des divers États Membres et à certains établissements d’enseignement et/ou à certains organismes professionnels (universités, associations de femmes, etc.). Afin de repérer les candidats les meilleurs et les plus doués, l’ONU utilise des méthodes de recrutement par concours en faisant appel, par exemple, à des centres d’évaluation. Le Secrétariat tient un fichier informatisé de candidats qualifiés pour ces postes.

Liste des postes disponibles

Les candidats interessés sont invités à envoyer leur candidature rapidement en ligne, dès la parution de l'annonce et bien avant la date limite spécifiée pour le dépot des candidatures.

Toutes les demandes d’emploi de la catégorie des administrateurs doivent être adressées au service suivant :

Section de la dotation en effectifs pour la catégorie des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur
Bureau M-09029

Madison avenue
New York, NY 10017

Téléphone : (212) 963-1090
Télécopie : (917) 367-0524
Courriel recruiter@un.org

Recrutement pour les opérations de maintien de la paix

Ayant au premier chef la responsabilité du maintien de la paix, l’ONU est engagée dans un certain nombre d’opérations qui se déroulent dans diverses régions du monde et sont désignées sous le nom d’opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Outre les « Casques bleus » bien connus, qui sont des forces militaires fournies directement par les États Membres des Nations Unies, ces opérations dépendent en grande partie d’un personnel civil employé dans une vaste gamme de fonctions qui vont de la surveillance du respect des droits de l’homme à la gestion des ressources humaines et matérielles. Ces opérations représentent d’importantes possibilités d’emploi pour un certain nombre de spécialistes ayant des expériences professionnelles diverses.

En général, des postes sont offerts dans les domaines suivants : affaires politiques, affaires juridiques, droits de l’homme, surveillance d’élections, aide humanitaire, information, administration générale, achats, logistique, ingénierie et traitement électronique de l’information.

Compétences

L’ONU a besoin de spécialistes ayant fait leurs preuves dans l’un des secteurs d’activité indiqués ci-dessus. Les conditions minimales requises pour pouvoir travailler dans une mission sont un diplôme universitaire du niveau de la maîtrise, ou l’équivalent, dans une discipline pertinente, quatre ans d’expérience professionnelle pertinente et une très bonne connaissance de l’anglais et/ou du français. Une bonne connaissance d’autres langues, comme l’arabe, l’espagnol, le portugais ou le russe, et une expérience de travail dans des pays en développement constituent un atout certain.

Les candidats doivent être en excellente santé et prêts à travailler dans des régions où les conditions de vie sont difficiles et parfois dangereuses. Ils doivent être prêts à partir à bref délai. Il convient de noter que la plupart des missions sont classées comme lieux d’affectation déconseillés aux familles. Le système de rémunération comprend le traitement et une indemnité de subsistance appropriée, destinée à couvrir les frais de subsistance dans le lieu d’affectation.

Le Bureau de la gestion des ressources humaines de l’ONU tient un fichier informatisé des candidats intéressés par une affectation à une opération de maintien de la paix. Les candidats intéressés peuvent obtenir un formulaire de demande, ou soumettre leur curriculum vitae, à l’adresse suivante :

Organisation des Nations Unies
Service de la gestion du personnel
Division de l’administration et de la logistique des missions
Département des opérations de maintien de la paix
DC1-928
New York, NY 10017

Agents engagés au titre de projets

Les programmes de coopération technique des Nations Unies sont administrés par l’ONU et les institutions spécialisées en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement. Les demandes d’assistance technique émanant des pays en développement sont adressées aux organisations participantes en fonction de leurs principaux domaines de spécialisation.

Le Secrétariat de l’ONU s’occupe des secteurs suivants : développement économique, développement social, population, établissements humains, statistique, ressources naturelles, transports, administration publique, commerce et développement, environnement et d’autres domaines techniques. Il a en général besoin de conseillers expérimentés. Les experts doivent avoir acquis une réputation de premier ordre grâce à leur longue expérience dans leur domaine de spécialisation.

Les candidats intéressés doivent s’adresser au service suivant :

Organisation des Nations Unies
Service de formation et de gestion du personnel de projets
Bureau DC1-1418
New York, NY 10017
États-Unis

 C.  Service mobile

Le Service mobile dessert les diverses missions de l’ONU sur le terrain. Les fonctionnaires peuvent être envoyés d’une mission à une autre dans n’importe quelle région du monde, parfois avec un préavis très court. En outre, la situation dans certains lieux d’affectation fait que les intéressés ne peuvent pas être accompagnés de leur famille. Le Service mobile comprend cinq groupes principaux : les agents de sécurité, les mécaniciens sur véhicules/générateurs, les techniciens radio, les opérateurs radio et les électriciens/spécialistes de la réfrigération. Les candidats doivent être âgés de 23 à 40 ans.

Les candidats intéressés doivent s’adresser au service suivant :

Organisation des Nations Unies
Service de la gestion du personnel
Bureau de l’appui aux missions
Département des opérations de maintien de la paix
DC1-928
New York, NY 10017
Numéro de télécopie: (212) 963-0664
Numéro de téléphone: (212) 963-6114

 D.  Services généraux

Des postes deviennent vacants dans les catégories professionnelles suivantes :

a) Secrétaires et commis

L’Organisation a fréquemment besoin de secrétaires pour pourvoir des postes temporairement vacants. Les secrétaires doivent notamment taper à une vitesse minimale de 50 à 55 mots par minute, la préférence étant donnée aux candidats qui savent utiliser le matériel de traitement de texte et à ceux qui sont bilingues (anglais et français ou espagnol).

b) Opérateurs de traitement de texte

L’Organisation a particulièrement besoin d’opérateurs de traitement de texte rapides dans les six langues officielles (anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe), qui sont appelés à travailler dans de grands centraux dactylographiques. Les intéressés utilisant le matériel de traitement de texte établissent les copies au propre requises pour produire les documents officiels de l’Organisation. Ils doivent pouvoir dactylographier sous dictée directe ou transcrire à partir d’enregistrements sonores. Ils sont aussi tenus de travailler en service de nuit et de faire des heures supplémentaires, auquel cas ils ont droit à un supplément de rémunération.

Les candidats à ces postes doivent avoir une longue expérience du traitement de texte et pouvoir taper à une vitesse supérieure à 55 mots par minute.

c) Commis-comptables et commis-statisticiens

Ces postes ne sont que rarement vacants et les candidats doivent avoir la formation et l’expérience requises dans les domaines en question. Des examens ont lieu périodiquement, ce qui permet d’établir un fichier dans lequel on puise lorsque des postes deviennent vacants.

Formation requise
. Tous les candidats doivent avoir fait des études secondaires complètes et être titulaires d’une licence en rapport avec le poste proposé.

Tests de prérecrutement
: Les candidats doivent avoir passé avec succès les tests d’aptitude générale et/ou de dactylographie avant que l’on puisse envisager de les recruter. Ces tests sont organisés au Siège de l’ONU à New York. Les candidats vivant en dehors de la région métropolitaine de New York qui souhaitent passer ces tests doivent payer eux-mêmes leurs frais de déplacement.

Fichier de candidats
: Le Secrétariat tient un fichier des candidats qui ont passé avec succès les tests requis pour des catégories professionnelles déterminées. Il fait appel aux intéressés au fur et à mesure que des postes appropriés pour eux deviennent vacants. Il importe de noter que la réussite à l’un ou l’autre des tests ne garantit pas une offre d’emploi; elle signifie seulement que la candidature sera examinée lorsqu’un poste deviendra vacant.

Visas
. Les candidats à des postes au Siège de l’ONU, qui ne sont ni ressortissants américains ni résidents permanents aux États-Unis, doivent avoir un visa américain valide, délivré par les autorités américaines compétentes. En outre, tous ceux qui ne sont pas ressortissants doivent avoir un passeport valide délivré par les autorités de leur pays. Avant de commencer à travailler, tous les candidats recrutés pour des postes de la catégorie des services généraux au Siège qui n’ont pas un passeport américain ou une carte de résident permanent aux États-Unis, doivent faire remplacer leur visa par le visa réservé au personnel des organisations internationales.

Les candidats intéressés doivent s'adresser au service suivant :

Bureau de la gestion des ressources humaines
Division des services opérationnels
Groupe en charge des services généraux et des catégories apparentées
New York, NY 10017
Numéro de téléphone : (212) 963 8876
Courriel : gsapplications@un.org

Il convient de noter que le personnel des services généraux de chaque grand bureau hors Siège est recruté sur le plan local, c’est-à-dire dans la zone où se trouve le bureau en question.

E.  Sécurité et sûreté

Les vacances de poste de cette catégorie sont, en règle générale, pourvues pendant une campagne annuelle de recrutement. Les candidats doivent être âgés de 22 à 32 ans, être titulaires d’un diplôme d’études secondaires, être en excellente santé, et avoir au moins deux années d’expérience dans une force de police civile ou trois années dans la police militaire. Les candidats qui possèdent un diplôme de justice pénale et ont une expérience d’au moins 18 mois dans le domaine de la sécurité seront aussi examinés.

Les dispositions décrites plus haut, dans la section D, touchant les règles et restrictions en matière de visas américains, s’appliquent aussi à cette catégorie de personnel.

Les candidats intéressés doivent s’adresser à la Section de recrutement et d’affectation des agents des services généraux, à l’adresse indiquée dans la section D.

F.  Corps de métiers

Les services de manoeuvres des presses d’imprimerie sont généralement requis pour de courtes périodes, uniquement pendant l’Assemblée générale. De temps à autre, des postes deviennent disponibles aussi dans le secteur de la gestion des bâtiments, qui comprend des domaines tels que la plomberie, la climatisation, la menuiserie, l’entretien général, etc. Le minimum de formation requis pour tous ces postes est un diplôme d’études secondaires; tous les candidats doivent être en excellente santé et posséder l’expérience professionnelle voulue. En outre, les plombiers et les techniciens de la climatisation doivent être agréés par la ville de New York.

Les dispositions décrites plus haut, dans la section D, touchant les règles et restrictions en matière de visas américains, s’appliquent aussi à cette catégorie de personnel.

Les candidats intéressés doivent s’adresser à la Section de recrutement et d’affectation des agents des services généraux, à l’adresse indiquée dans la section D.

G.  Assistants d’information

Les candidats à des postes d’assistant d’information, qui font visiter les bâtiments du Siège de l’ONU doivent avoir fait au minimum deux années d’études postsecondaires. Le recrutement se fait au Siège de l’ONU à New York, sur le plan local. Les candidats doivent parler couramment l’anglais et au moins une autre langue, et avoir une voix qui porte en public. Ils doivent passer une entrevue au Siège avant d’être recrutés et payer eux-mêmes les frais de déplacement requis pour se rendre à l’entrevue.

Les dispositions décrites plus haut, dans la section D, touchant les règles et restrictions en matière de visas américains, s’appliquent à cette catégorie de personnel.

Les candidats intéressés doivent contacter le Module VI, à l’adresse indiquée dans la section D.

H.  Programme de stages

Le programme de stages au Siège de l'ONU est offert à des étudiants universitaires pour leur permettre de mieux comprendre les grands problèmes mondiaux et d'avoir une idée de la façon dont l'ONU cherche à résoudre ces problèmes.

Le programme consiste en trois périodes de deux mois : mi-janvier à mi-mars, mi-mai à mi-juillet, et mi-septembre à mi-novembre.

Le budget de l'ONU ne prévoyant pas de versements aux stagiaires, toutes les dépenses liées au stage sont à la charge des étudiants intéressés ou des institutions ou gouvernements qui les parrainent.

Les stages sont à plein temps. Le stagiaire doit travailler 5 jours par semaine (de 9h00 à 17h00) dans le Département ou le bureau du Secrétariat qui l'aura sélectionné et il exercera ses fonctions sous la responsabilité d'un membre du personnel de l'ONU qui le supervisera.

Pour être retenu comme stagiaire aux Nations Unies les conditions suivantes doivent être respectées :

Le candidat doit être inscrit dans un institut d'études supérieures au moment du dépot de sa candidature et pendant la durée de son stage.

Le candidat doit avoir complêté au moins 4 années d'études supérieures à plein temps qui lui auront permis d'obtenir un diplôme.

Coordonnateur du programme de stages
Siège des Nations Unies
Bureau M-09025 D
New York, NY 10017, États-Unis
Courriel : OHRM_Interns@un.org
Site du Programmes de stage

I.  Institutions spécialisées

Les institutions spécialisées (par exemple, l’UNESCO, la FAO, l’OIT, etc.) ont leurs propres programmes de recrutement. Les candidats intéressés doivent s’adresser à l’organisme approprié pour avoir des renseignements sur les possibilités d’emploi.

Il est à noter que les secrétaires et commis sont recrutés sur le plan local parmi les résidents de la zone dans laquelle se trouve l’organisme concerné.

Pour consulter la liste des postes vacants dans la catégorie des administrateurs, veuillez vous reporter au site Web suivant :

Renseignements généraux

Langues :

Les langues de travail du Secrétariat sont l’anglais et le français. Les langues officielles de l’Organisation des Nations Unies sont l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, le français et le russe.

Traitements et prestations  :

L’Organisation offre une formule avantageuse de traitements et de prestations. La rémunération de début est établie en fonction des études et des compétences professionnelles de l’intéressé ainsi que de la classe du poste. Le barème des traitements de base est établi par l’Assemblée générale. Il existe aussi une indemnité de poste qui est établie en fonction du coût de la vie et du taux de change de la monnaie locale par rapport au dollar des États-Unis dans chaque lieu d’affectation.

Il est prévu que les fonctionnaires travaillent dans divers lieux d’affectation au cours de leur carrière. Lorsqu’ils sont en poste à l’extérieur de leur pays d’origine, les fonctionnaires reçoivent une indemnité d’affectation. Une indemnité pour frais d’études et une indemnité pour charges de famille sont versées pour chaque enfant remplissant les conditions requises. Les fonctionnaires peuvent aussi avoir droit à une allocation-logement. Les autres prestations sont les suivantes : congé annuel payé, congé-maladie et congé dans les foyers; assurance maladie, assurance dentaire et assurance-vie financées au moyen de cotisations; ainsi que diverses indemnités de transport, de voyage et d’installation au moment de la nomination dans un lieu d’affectation et du transfert d’un lieu d’affectation à un autre.

Les fonctionnaires titulaires d’un engagement à titre régulier cotisent à la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. La cotisation mensuelle est établie en fonction du niveau de traitement, selon un barème fixé par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Diversité :

L’Article 101 de la Charte des Nations Unies dispose ce qui suit : « La considération dominante dans le recrutement et la fixation des conditions d’emploi du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible ».

En outre, la Charte pose le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes en ce qui concerne le recrutement des fonctionnaires. En conséquence, l’Assemblée générale a énoncé des directives claires qui font de la nomination de femmes un des objectifs de la politique de recrutement, le but étant de parvenir à une répartition plus équitable des postes entre les hommes et les femmes au Secrétariat, notamment dans les postes de direction. Dans cette optique, à qualifications égales, préférence sera donnée aux candidates dans le recrutement.

De même, l’ONU encourage vivement la participation de femmes comme expertes et comme consultantes dans ses programmes de coopération technique.