PRESIDENT - 64ème Session
Assemblée générale des Nations Unies

Logo de l'ONU
[an error occurred while processing this directive]

DECLARATION DU PORTE-PAROLE DU PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE GENERALE

Le Président Treki rencontre S.E. Mme Gloria Macapagal-Arroyo, Présidente de la République des Philippines

Hier, le Président Treki s'est entretenu avec S.E. Mme Gloria Macapagal-Arroyo, Présidente de la République des Philippines. La Présidente Arroyo a chaleureusement accueilli le Dr Treki aux Philippines en tant que premier Président l'Assemblée générale en exercice à visiter le pays.

Au cours de la réunion bilatérale avec la Présidente Arroyo, les deux parties ont examiné un large éventail de questions internationales, en particulier la réforme des Nations Unies, le changement climatique, la crise économique et financière internationale, le dialogue entre les civilisations ainsi que le désarmement et la non-prolifération, à la lumière de la présidence par les Philippines de la prochaine Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Dr Treki a informé la Présidente Arroyo sur les efforts en cours en vue de renforcer l'Organisation, notamment ceux portant sur la réforme du Conseil de sécurité ainsi que sur une meilleure coordination et une plus grande cohérence entre les différentes entités du système des Nations Unies.

Le Président Treki a félicité les Philippines pour leur initiative de tenir la Réunion spéciale du Mouvement des pays non alignés sur le dialogue interconfessionnel et la coopération. Il a insisté sur la nécessité de transformer les différentes initiatives de dialogue en politiques et mesures concrètes aux niveaux national, régional et international.

Dr Treki a également rencontré S.E. M. Alberto G. Romulo, Secrétaire aux affaires étrangères des Philippines, qui a accueilli le Dr Treki comme l'ami du peuple des Philippines.

Les deux parties ont évoqué des questions importantes à l'ordre du jour de la soixante-quatrième session de l'Assemblée générale, notamment la crise économique et financière internationale, et ont souligné la nécessité pour que la voix des pays en développement soit entendue lors des réunions qui ne bénéficient pas d'une adhésion universelle. Ils ont également discuté des efforts en cours pour réformer l'Organisation des Nations Unies. Ils ont souligné la nécessité d'une réforme rapide du Conseil de sécurité et ont indiqué que les différences entre les positions des parties restent importantes.

Lundi 15 mars, le Président Treki s’est rendu au monument Rizal à Manille pour une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs.

En outre, le Dr Treki a tenu une réunion bilatérale avec le chef de la majorité au Sénat, l'honorable Juan Miguel Zubiri.