PRESIDENT - 64ème Session
Assemblée générale des Nations Unies

Logo de l'ONU
[an error occurred while processing this directive]

DECLARATION DU PORTE-PAROLE DU PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE GENERALE

Réunion spéciale du Mouvement des pays non alignés sur le dialogue interconfessionnel et la coopération

À Manille, le Président de l'Assemblée générale, S.E. Dr Ali Abdussalam Treki, a prononcé un discours lors de la Réunion spéciale du Mouvement des pays non alignés sur le dialogue interconfessionnel et la coopération. S.E. Mme Gloria Macapagal-Arroyo, Présidente de la République des Philippines, a assisté à la réunion.

Dr Treki a déclaré que « promouvoir le dialogue, la compréhension et la coexistence entre toutes les races, les religions, les cultures et les civilisations est essentiel pour bâtir un système international multilatéral basé sur le respect mutuel, le renforcement des intérêts communs, la consolidation des concepts et des principes de la coexistence pacifique entre les peuples, et la volonté de parvenir à une paix et d'éliminer les racines des conflits et des crises ».

Il a ajouté que « l'une des questions les plus importantes que nous devons aborder, que ce soit au niveau du Mouvement ou à l'échelle internationale au sens large, est la nécessité de formuler des mesures concrètes et constructives visant à accroître la tolérance et la compréhension, en évitant de stigmatiser des cultures entières et des religions comme hostiles ». Le Président de l'Assemblée générale a souligné le fait que « nous ne pouvons atteindre cet objectif uniquement par le dialogue. Il s'agit d'une première étape importante visant à générer suffisamment d'élan international pour que le dialogue l'emporte sur les conflits, pour que l’action collective prenne le dessus sur l'unilatéralisme ».

Le Président Treki a informé les participants de son intention de tenir un débat thématique de haut niveau sur le dialogue entre les civilisations à l'Assemblée générale à New York, le 25 mai 2010. Cette réunion portera essentiellement sur la façon dont un tel dialogue peut aider à favoriser la paix et la sécurité internationale, et résoudre les conflits régionaux et internationaux qui perdurent. Ce débat thématique viendra compléter les résolutions pertinentes de l'Assemblée générale ainsi que les initiatives et les activités d’autres entités, notamment celles de l'Alliance des civilisations et de l'Agenda mondial pour le dialogue entre les civilisations.