PRESIDENT - 64ème Session
Assemblée générale des Nations Unies

Logo de l'ONU
[an error occurred while processing this directive]

NOTE DU PORTE-PAROLE DU PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE GENERALE

Nations Unies, New York, 23 septembre 2009

Le 23 septembre 2009, outre l'ouverture qu'il a presidée de la soixante-quatrième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, S.E. Dr Ali Abdussalam Treki, a rencontré séparément dans l'après-midi plusieurs dirigeants, à savoir:

· S.E. M. Danilo Turk, Président de la Slovénie, et sa délégation;
· S.E. M. Cristian Diaconescu, Ministre des Affaires étrangères de Roumanie, et sa délégation;
· S.E. M. Victor Iouchtchenko, Président de l'Ukraine, et sa délégation;
· S.E. M. Ahmed Abou Gheit, Ministre des affaires étrangères de l'Égypte. M. Abou Gheit, était accompagné par M. Maged Abdelaziz, Représentant permanent de l'Égypte auprès de l'Organisation des Nations Unies et M. Hossam Zaki, Vice Ministre adjoint des Affaires étrangères;
· S.E. M. Miroslav Lajcak, Ministre des affaires étrangères de la République slovaque. M. Lajcak était accompagné par S.E M. Milos Koterec, Ambassadeur, Représentant permanent de la Slovaquie à l'Organisation des Nations Unies, S.E. M. Miroslav Kottman, Chef de Cabinet, Cabinet de la ministre, Mme Maria Krasnohorska, directeur général pour les organisations multilatérales, et M. Manuel Korcek, Conseiller, Représentant permanent adjoint de la Slovaquie auprès de l'Organisation des Nations Unies.
· S.E. Mgr Dominique Mamberti, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États (ministre des Affaires étrangères). Mgr Mamberti était accompagné par S.E. Mgr Celestino Migliore, Nonce apostolique, Observateur permanent du Saint-Siège, et M. Paolo Conversi, fonctionnaire de la Secrétairerie d'État.
. S.E. Mme Aurelia Frick, Ministre des Affaires étrangères de la Principauté du Liechtenstein, et sa délégation.

Au cours de ces réunions, un certain nombre de questions importantes à l'ordre du jour de la soixante-quatrième session ont été discutées, y compris les défis de la paix et la sécurité, la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies, les changements climatiques, la crise financière internationale, le développement, les droits de l'homme, le dialogue entre les civilisations, le conflit au Moyen-Orient, la non-prolifération nucléaire et le désarmement nucléaire.

Le même jour, le Dr Treki a rejoint d'autres dirigeants mondiaux lors d'un déjeuner organisé par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies. Plus tard dans la soirée, il s'est rendu à une réception offerte par le président des États-Unis et Mme Obama au Metropolitan Museum of Art de New York à l'occasion de la soixante-quatrième session de l'Assemblée générale des Nations Unies.