Développement et droits de l'homme pour tous

Les objectifs du Millénaire pour le développement et le handicap

Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont institué un ensemble fédérateur d’objectifs de développement à l’intention de la communauté mondiale. En réunissant les organismes des Nations Unies, les États et la société civile autour de huit thèmes essentiels au développement, les objectifs du Millénaire encouragent une action concertée en vue de réduire la pauvreté, améliorer la santé et apporter des solutions aux préoccupations liées à l’éducation et à l’environnement dans le cadre des problèmes de développement mondiaux les plus urgents. Les OMD visent spécifiquement à répondre aux besoins des citoyens les plus pauvres et des populations les plus marginalisées du monde.

Toutefois, les OMD ne pourront être réalisés tant que les politiques, programmes et mécanismes de surveillance et d’évaluation s’y rapportant ignoreront les personnes handicapées. Selon la Banque mondiale, les personnes handicapées représentent 10 % de la population mondiale et le handicap est lié à 20 % de la pauvreté mondiale. À ce jour, il n’existe pourtant aucune référence aux personnes handicapées dans les OMD eux-mêmes ni dans les directives, politiques, programmes et conférences qui font partie des efforts relatifs à la réalisation de ceux-ci. De plus, les nouvelles versions révisées des OMD, en cours d’élaboration, ne prennent pas les personnes handicapées en compte.

La communauté internationale doit sans tarder transversaliser le handicap dans les processus se rapportant aux OMD. Pour cela, les décideurs et les experts techniques chargés de la programmation, du suivi et de l’évaluation des programmes actuels relatifs aux OMD doivent commencer dès maintenant à réfléchir à la question du handicap, de sorte que celui-ci devienne un élément essentiel de la prochaine phase de mise en œuvre des objectifs.

Le Groupe d’experts des Nations Unies pour la transversalisation de la question du handicap dans les politiques, processus et mécanismes se rapportant aux objectifs du Millénaire pour le développement (développement pour tous) a élaboré une « feuille de route » expliquant comment inclure le handicap dans les processus de planification, de suivi et d’évaluation de tous les plans, programmes et politiques internationaux de développement se rapportant aux OMD actuellement en cours ou en préparation. Des informations complémentaires se trouvent dans le rapport de la réunion du Groupe d’experts et son résumé.

Conclusions

  • Les objectifs du Millénaire pour le développement ne pourront être réalisés sans l’intégration complète et effective des personnes handicapées et leur participation à toutes les étapes des processus se rapportant aux OMD.
  • Le cadre, les outils et les mécanismes actuels se rapportant aux OMD offrent plusieurs possibilités de transversaliser la question du handicap dans les objectifs du Millénaire.
  • Concernant l’évaluation et le suivi des OMD, les lacunes existant dans les données sur le handicap restent problématiques. Toutefois, les données disponibles pourraient être utilisées pour appuyer l’intégration du handicap dans les processus d’évaluation et de suivi des objectifs du Millénaire, tandis que les efforts d’évaluation et de surveillance, en cours et à venir, pourraient comporter un volet sur le handicap dans le cadre des initiatives globales de collecte de données.
  • Il faut prendre des mesures spécifiques afin de transversaliser le handicap aux niveaux mondial, régional et national pour des résultats à court, moyen et long terme.
  • Dans le domaine du suivi, il faudrait en priorité cibler des actions au niveau mondial en vue de l’examen périodique de 2010.
  • Il convient de mettre en place des collaborations au sein du système des Nations Unies et avec des acteurs pertinents pour encourager une réflexion et une planification stratégiques se rapportant aux OMD et au handicap. À cet égard, la création d’un groupe informel de spécialistes pourrait faire en sorte qu’une plate-forme pour maintenir le dialogue et le retour d’information soit possible.                         

Recommandations

La transversalisation du handicap peut notamment intervenir dans :

  • les rapports, les outils et les directives;
  • certains OMD et certains indicateurs; et
  • certains mécanismes et processus.

Rapports, outils et directives

  • Au niveau mondial, les deux principaux domaines d’action pour des résultats à court terme sont le Rapport du Secrétaire général sur l’activité de l’Organisation et le Rapport sur les objectifs du Millénaire pour le développement.
  • Les outils et les directives susceptibles de constituer des points d’entrée concrets pour la transversalisation du handicap dans les politiques, processus et mécanismes se rapportant aux OMD au niveau national seraient le manuel sur les indicateurs de suivi des objectifs du Millénaire pour le développement (Indicators for Monitoring the Millennium Development Goals – Definitions, Rationale, Concepts and sources) et la note d’orientation sur les rapports de pays relatifs aux objectifs du Millénaire pour le développement (Country Reporting on the Millenium Development Goals).

Objectifs du Millénaire pour le développement et indicateurs de suivi

  • Tous les OMD ont une incidence sur la vie des personnes handicapées.
  • À court terme, il serait plus judicieux de se concentrer sur l’intégration du handicap dans les indicateurs actuels pour encourager l’intégration des données relatives au handicap plutôt que de proposer de nouveaux indicateurs
  • Quand les données manquent, il faudrait indiquer où et comment le handicap pourrait être abordé. L’absence de données peut par ailleurs indiquer que le handicap est négligé dans le cadre d’une question particulière.
  • La Division de statistique des Nations Unies devrait proposer plusieurs options au Groupe interinstitutions et d’experts sur les indicateurs relatifs aux objectifs du Millénaire pour le développement pour aider celui-ci à prendre systématiquement le handicap en compte dans ses travaux.
  • La Division de statistique devrait collaborer avec les bureaux de statistique de chaque pays pour mieux faire connaître et renforcer les capacités de collecte des données ventilées sur le handicap.

Processus et mécanismes

  • Le Groupe de la coordination interinstitutions en matière d’environnement pourrait donner des conseils et apporter son aide en vue de la transversalisation du handicap.
  • Au niveau régional, les commissions régionales, qui coopèrent avec des partenaires régionaux, des agences spécialisées des Nations Unies et d’autres partenaires du développement comme des banques régionales de développement, pourraient ajouter des objectifs régionaux en rapport avec le handicap dans leurs analyses régionales.
  • Parmi les autres points d’entrée ou mécanismes éventuels, on peut citer : la Deuxième Commission de l’Assemblée générale ainsi que les organes conventionnels de suivi des droits humains, comme le Comité des droits des personnes handicapées, le Comité des droits de l’enfant et le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

Documents sur les OMD et les personnes handicapées

Nations Unies

Initiatives multipartites

Initiatives d’organisations de la société civile