ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Le Conseil de sécurité

En vertu de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité est responsable au premier chef du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Il peut se réunir à tout moment, chaque fois que la paix est menacée. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’exécuter ses décisions.

Le Conseil se compose de 15 membres. Cinq d’entre eux (la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord) sont membres permanents. Les 10 autres sont élus par l’Assemblée générale pour deux ans. Les États Membres continuent d’examiner la possibilité de modifier la composition et les méthodes de travail du Conseil pour tenir compte des réalités politiques et économiques actuelles.

Les décisions du Conseil sont prises par un vote affirmatif de neuf membres, et, sauf pour les questions de procédure, aucune décision ne peut être prise si un membre permanent émet un vote négatif ou veto.

Salle du Conseil de sécuritéLe Conseil de sécurité en session.
[Photo ONU / Ryan Brown]

Lorsque le Conseil est saisi d’une question qui met la paix internationale en danger, il commence par rechercher les moyens de régler le différend de manière pacifique. Il peut entreprendre une médiation ou énoncer les principes d’un règlement. En cas de combats, le Conseil s’efforce d’obtenir un cessez-le-feu. Il peut envoyer une mission de maintien de la paix pour aider les parties à observer la trêve et séparer les forces en présence.

Le Conseil peut prendre des mesures pour faire appliquer ses décisions. Il peut imposer des sanctions économiques ou ordonner un embargo sur les armes. En de rares occasions, il a autorisé les États Membres à employer  « tous les moyens nécessaires », y compris une action militaire collective, pour faire appliquer ses décisions.

Le Conseil recommande en outre à l’Assemblée un candidat au poste de Secrétaire général et formule des recommandations sur l’admission de nouveaux Membres à l’ONU.