ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Le maintien de la paix

Le Conseil de sécurité approuve les opérations de maintien de la paix, dont il définit la portée et le mandat dans le cadre de ses initiatives en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales. Les tâches à accomplir présentent le plus souvent un caractère militaire : il s’agit par exemple de surveiller un cessez-le-feu ou de créer une zone tampon pendant que les négociateurs recherchent une solution à long terme. D’autres opérations font appel à des policiers civils ou à du personnel civil chargé de contribuer à l’organisation d’élections ou à la surveillance du respect des droits de l’homme. D’autres encore ont été déployées pour surveiller la mise en œuvre d’accords de paix en coopération avec les forces de maintien de la paix d’organisations régionales.

Photo

Le personnel militaire de la Mission des Nations Unies à Haïti porte assistance aux victimes des innondations, septembre 2008. [Photo ONU]

Une opération de maintien de la paix peut durer quelques mois ou des dizaines d’années. L’opération de l’ONU sur la ligne du cessez-le-feu entre l’Inde et le Pakistan dans l’État du Jammu-et-Cachemire, par exemple, a été établie en 1949 et des soldats de la paix sont présents à Chypre depuis 1964. En revanche, il a fallu un peu plus d’un mois à l’ONU, en 1994, pour mener à bien sa mission dans la bande d’Aouzou entre la Libye et le Tchad.

Depuis le premier déploiement de soldats du maintien de la paix par l’ONU en 1948, 130 pays ont volontairement fourni plus d’un million de militaires, de policiers et de civils, qui ont participé, tout comme des milliers de civils, à plus d'une soixantaine d’opérations. En 2011, 115 pays ont fourni plus de 95 000 Casques bleus.