ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Aide d’urgence

En cas de catastrophe, les organismes des Nations Unies fournissent des vivres, un abri, des médicaments et un appui logistique aux victimes, principalement des enfants, des femmes et des personnes âgées.

Financement

Photo

Un employé du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) distribue des couvertures aux survivants du cyclone Nargis. Myanmar, 16 mai 2008. [Photo ONU / HCR]

Pour financer cette assistance et l’acheminer jusqu’à ceux qui en ont besoin, l’ONU mobilise des milliards de dollars auprès de donateurs internationaux. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires [EN] a lancé quelque 15 appels interinstitutions annuels afin de porter secours à environ 40 millions de personnes à travers le monde. Le Bureau est dirigé par le Coordonnateur des secours d’urgence, qui assure également les fonctions de Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires.

Difficultés sur le terrain

L’ONU doit surmonter des problèmes majeurs sur le plan logistique et sur celui de la sécurité pour fournir une assistance humanitaire sur le terrain. Les agents humanitaires se sont vu refuser l’accès aux personnes dans le besoin, et les belligérants ont délibérément pris comme cible des civils et des agents des organismes d’aide. Chaque année plus de 20 membres du personnel civil des Nations Unies sont tués alors qu’ils travaillent pour des opérations humanitaires.

Dans le cadre des efforts déployés pour protéger les populations affectées, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme joue un rôle de plus en plus actif dans la réponse apportée par l’ONU aux situations d’urgence.

L’action entreprise par les Nations Unies pour faire face aux crises humanitaires est coordonnée par un comité composé des principaux organismes d’aide humanitaire et présidé par le Coordonnateur des secours d’urgence. Ce comité compte parmi ses membres le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Des institutions spécialisées y sont également représentées, de même que les principales organisations intergouvernementales et non gouvernementales d’aide humanitaire, comme le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.