La question de Palestine

Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA)

Création de l’UNRWA (1949)

En décembre 1949, l’Assemblée générale a créé l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui devait succéder à l’ANURP et se charger des activités liées aux réfugiés en collaboration avec les gouvernements locaux.

En mai 1950, opérant depuis son siège de Beyrouth, l’UNRWA a assumé la responsabilité des opérations mises sur pied par les organisations bénévoles internationales. Si, au cours de ses premières années d’activité, l’Office s’est employé surtout à fournir des secours immédiats sous forme de vivres, de logements et de vêtements, il a progressivement adapté son programme à l’évolution des besoins des réfugiés.

Services

On compte aujourd’hui plus de 4.4 millions de réfugiés palestiniens enregistrés auprès de l’UNRWA. L’Office continue à assurer des services dans les domaines de l’enseignement, des soins de santé et des secours, ainsi que dans le secteur social en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Ces services couvrent :

  • l’enseignement primaire et préparatoire;
  • la formation professionnelle et technique;
  • l’ensemble des soins de santé primaires, y compris la santé de la famille;
  • l’aide en cas d’hospitalisation;
  • l’hygiène du milieu dans les camps de réfugiés;
  • les secours aux ménages particulièrement nécessiteux;
  • et la promotion sociale des femmes, des jeunes et des personnes handicapées.

Ces services sont, pour la plupart, fournis directement aux bénéficiaires par l’Office, parallèlement aux services publics fournis par les autorités locales à leurs administrés.

Programme de développement économique

En outre, l’Office gère des programmes de développement d’activités rémunératrices, dans le cadre desquels des prêts sont accordés aux petites et très petites entreprises et une grande variété de projets d’infrastructure et d’autres efforts sont menés. Lorsque cela est approprié et faisable, les réfugiés participent aux coûts des services de l’Office par des contributions volontaires, une participation aux frais, des projets auto-assistés, des activités bénévoles et des cotisations.

Coopération

L’Office est le programme des Nations Unies le plus important du Moyen-Orient. Pour l’exécution de son mandat, l’Office travaille en coopération avec les gouvernements hôtes, l’Autorité palestinienne, les autres organismes et institutions des Nations Unies, les organisations non gouvernementales locales et internationales et la Banque mondiale. Il est considéré par les réfugiés comme le symbole de l’engagement de la communauté internationale à l’égard des réfugiés jusqu’à ce que le problème soit résolu. Son mandat est régulièrement renouvelé par l’Assemblée générale.

Siège

Le siège de l’UNRWA, qui se trouvait à Beyrouth jusqu’en 1978, puis à Vienne pendant 18 ans, est revenu au Moyen-Orient au milieu des années 90. On a considéré que le transfert du siège à Gaza, en 1996, qui a été décidé par le Secrétaire général et entériné par l’Assemblée générale, démontrait l’engagement de l’ONU en faveur du processus de paix.

Ressources financières

Pratiquement tout le financement de l’UNRWA provient de contributions volontaires. Une petite partie des fonds provient d’organisations non gouvernementales et de particuliers. Au cours des dernières années, l’Office a dû faire face à un déficit financier croissant, qui affecte sérieusement son aptitude à servir les réfugiés palestiniens.

Site de l'UNRWA*