Le 1 fevrier 1999

Pétrole contre nourriture

 

Les réparations d'urgence entreprises sur le barrage de Derbendikan sont achevées

L'ONU a achevé un projet de réparations d'urgence entrepris au titre du programme "pétrole contre vivres" dans le nord de l'Iraq sur un grand barrage hydroélectrique. La menace qui pesait sur les populations installées en aval du barrage a ainsi été supprimée.

Les trois vannes de déversoir du barrage de Derbendikan, situé sur un affluent du Tigre, la Diyala, avaient été enlevées au début du conflit entre l'Iran et l'Iraq, de façon à ce que l'ennemi ne puisse inonder la région. Les réparations entreprises après le conflit avaient été interrompues par la guerre du Golfe, puis par les sanctions.

Ces vannes partiellement réparées présentaient de grosses fuites et fonctionnaient mal C ce qui représentait un danger pour la centrale hydroélectrique et une menace pour un autre barrage ainsi que pour les agglomérations situées en aval de la rivière.

Dans le cadre de ce projet de 3 280 000 dollars, la société slovène qui avait dû quitter l'Iraq en 1990 est revenue achever les réparations. Un bureau d'études britannique a également examiné le site et jugé défectueux 38 des 264 boulons qui maintiennent les vannes de déversoir en place. Il les a remplacés. Cette société britannique avait été chargée de l'entretien du barrage depuis sa construction, à la fin des années 50, jusqu'en 1990.

Ces réparations ont supprimé les risques d'inondation majeure. Lorsque les réparations prévues pour les vannes de prise et les aspirateurs-diffuseurs auront été achevées, on pourra faire du barrage l'usage prévu à l'origine C contrôler la quantité d'eau déversée en aval pour l'irrigation et produire de l'électricité, avec une capacité de 249 mégawatts.

Les travaux de remise en état des installations hydroélectriques du nord de l'Iraq sont effectués par le Département des affaires économiques et sociales du Secrétariat de l'ONU et le Programme des Nations Unies pour le développement, dans le cadre du programme "pétrole contre vivres".

Page d'accueil

 
 

Haut de page


Diffusé à l’attention des médias et l’information du public – Ceci ne constitue pas un document officiel des Nations Unies.

Pour tout complément d’information, prière d’appeler Mme Hasmik Egian, Bureau chargé du Programme Iraq au

1 (212) 963 4341
<www.un.org/Depts/oip>