ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme

Groupes de travail

Prévention et règlement des conflits

La cérémonie donnée à l'occasion de la journée internationale de la paix au Rose Garden de l'ONU.

Ce groupe de travail s'est efforcé d'intégrer les objectifs de la lutte contre le terrorisme dans le travail mené de longue date par le système des Nations Unies pour la prévention et le règlement des conflits armés. En collaboration avec les États Membres de l'Asie centrale, le Groupe de travail a mis au point une initiative pour appliquer dans la région la Stratégie mondiale antiterroriste des Nations Unies. Le Groupe a également établi des lignes directrices sur la lutte contre le terrorisme destinées aux envoyés du Secrétaire général, aux représentants spéciaux et autres bâtisseurs de la paix pour qu'ils les utilisent dans leur travail.

Soutien aux victimes des actes terroristes et sensibilisation à leur cause

Le personnel des Nations Unies s'est réuni lors d'une veillée aux chandelles, organisée à New York, pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Bagdad (Photo ONU/Mark Garten)

Le Secrétaire général a réuni le 9 septembre 2008 un colloque sur le soutien aux victimes des actes terroristes. À la suite de ce colloque, un rapport a été établi résumant les principaux thèmes abordés lors du colloque et présentant une série de recommandations formulées par les participants. Le Groupe de travail sur le soutien aux victimes des actes terroristes et la sensibilisation à leur cause a élaboré une série d'activités visant à mettre en oeuvre les recommandations contenues dans le rapport.

Lutte contre l'utilisation d'Internet à des fins terroristes

Le Groupe de travail sur la lutte contre l'utilisation d'Internet à des fins terroristes a pour objectif d’identifier et de rassembler les parties prenantes et les partenaires concernés par la mauvaise utilisation d’Internet à des fins terroristes, notamment comme moyen de radicalisation, de recrutement, de formation, de planification des opérations et de collecte de fonds. Conjointement avec les États Membres, le Groupe de travail s'efforce d'étudier la manière dont les terroristes utilisent Internet, de quantifier la menace que cela représente et d'examiner les options qui s'offrent pour lui faire face au niveau national, régional et mondial, en déterminant notamment quel rôle l'ONU peut jouer sans porter atteinte aux droits de l'homme, aux valeurs fondamentales et au caractère ouvert de l'Internet.

Prévention des attentats au moyen d'armes de destruction massive et la réaction en cas d’attentats

Des équipes d’interventions sur le terrain venus d’États Membres de l’AIEA s’entraînent dans des conditions réelles de contamination radioactive, dans la zone d’exclusion de Tchernobyl.

Le Groupe de travail sur la prévention des attentats au moyen d'armes de destruction massive et la réaction en cas d’attentats évalue comment le système des Nations Unies et les organisations internationales réagiraient en cas d'attaque terroriste, que soient utilisées des armes ou des matières nucléaires, chimiques, biologiques ou radiologiques, et évalue le niveau de coordination planifiée entre les différentes entités qui facilite l'apport rapide d'une aide à l'État ou aux États touchés. Le Groupe de travail a facilité un échange de connaissances interactives, une meilleure compréhension et un partage des informations sur les activités menées et les plans d'intervention prévus par les organismes de l'ONU et les organisations internationales en vue de réagir à un attentat utilisant des armes de destruction massive ou des matières de ce type et en vue d'en atténuer les effets.

Lutte contre le financement du terrorisme

Le Groupe de travail sur la lutte contre le financement du terrorisme a dressé un bilan sur la mise en oeuvre des normes internationales de lutte contre le financement du terrorisme et a publié un rapport contenant des recommandations sur la manière d'améliorer les mesures prises pour cette lutte. Cinq domaines sont couverts: a) la pénalisation du financement du terrorisme ; b) le renforcement de la coopération nationale et internationale; c) les systèmes de transfert de valeur; d) les organisations à but non lucratif et e) le gel des avoirs. Le FMI a arrêté, pour que les membres du Groupe de travail l’examine, un plan d'action contenant des propositions pour mettre en oeuvre les recommandations énoncées dans le rapport.

Renforcement de la protection des cibles vulnérables

Le Groupe de travail sur le renforcement de la protection des cibles vulnérables aide les États Membres à créer des partenariats secteur public-secteur privé qui visent à protéger les cibles vulnérables en déterminant les pratiques et les expériences pertinentes qui permettent de relever le niveau de coopération entre les gouvernements et le secteur privé dans le but de protéger les cibles vulnérables. Le Groupe de travail a établi, sous forme d'un manuel, un modèle de partenariat de ce type approuvé par la communauté internationale.

Protection des droits de l'homme dans le cadre de la lutte antiterroriste

Les participants de la dixième session du Conseil des droits de l'homme à Genève, Suisse. (Photo ONU/Pierre-Michel Virot)

Le Groupe de travail sur la protection des droits de l'homme dans le cadre de la lutte antiterroriste s’est employé à élaborer une série de guides de référence afin d’aider les États Membres à renforcer la protection des droits de l’homme dans le contexte de la lutte antiterroriste. Ces guides ont pour but de renseigner les autorités nationales, les organisations non gouvernementales nationales et internationales, les juristes, les organismes des Nations Unies et les particuliers sur les mesures conformes aux droits de l’homme qui peuvent être adoptées dans plusieurs domaines liés à la lutte antiterroriste.

Gestion des frontières liées à la lutte contre le terrorisme

Un prêtre traverse la barrière frontalière entre le Timor occidental et le Timor-Leste à Oecussi. (Photo ONU/Martine Perret)

Ce groupe vise à fournir des orientations aux États Membres sur la mise en œuvre du cadre juridique, institutionnel et pratique des mesures nécessaires de lutte contre le terrorisme, liées au contrôle des frontières. Le Groupe de travail se concentre en particulier sur les domaines suivants: la mobilité des terroristes; l'intégrité et la sécurité des documents de voyage; les mouvements illicites d'espèces et d'instruments négociables au porteur; le mouvement et le traitement des marchandises; la circulation illicite des petites armes, les armes légères, des munitions, des explosifs et des armes de destruction massive; la sûreté aérienne et maritime; les systèmes d'alerte et d'alerte précoce et de contrôle des frontières ouvertes.