ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme

Colloque sur la coopération internationale en matière de lutte antiterroriste, organisé par le Secrétaire général

Symposium du Secrétaire général sur la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme (2ème partie)

Symposium du Secrétaire général sur la coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme (2ème partie) EN

Le Colloque sur la coopération internationale en matière de lutte antiterroriste, organisé par le Secrétaire général, s’est tenu à New York, au Siège de l’Organisation des Nations Unies, le 19 septembre 2011, à l’initiative du Bureau de l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme et en partenariat avec le Cabinet du Secrétaire général et les entités constitutives de l’Équipe spéciale.

Généralités

En septembre 2006, l’Assemblée générale a adopté la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies (résolution 60/288). Devenue un élément primordial de la lutte antiterroriste aux niveaux national et régional, cette stratégie repose sur quatre piliers:

Son adoption par consensus a marqué un tournant dans la lutte multilatérale contre le terrorisme en jetant les bases d’une riposte globale et intégrée à ce fléau aux niveaux national, régional et international.

Dans des résolutions ultérieures sur son exécution (résolutions 62/272 et 64/297), l’Assemblée générale a réaffirmé la Stratégie et appelé les États Membres, qui en sont responsables au premier chef, à intensifier les efforts déployés en vue de sa mise en œuvre concrète. Elle a également institutionnalisé l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme, en dotant son bureau des moyens nécessaires pour appuyer l’action menée par les États Membres en faveur de la Stratégie.

Actuellement composée de 31 fonds, départements et organismes des Nations Unies ainsi que d’autres organisations internationales compétentes, l’Équipe spéciale facilite la coordination et la cohésion des efforts multilatéraux engagés contre le terrorisme, des projets mis en œuvre à l’échelle du système des Nations Unies qui nécessitent l’intervention de plusieurs entités et des projets s’inscrivant dans le cadre de la Stratégie qui ne relèvent pas d’autres entités du système.

Le Colloque

Dans la première résolution de l’Assemblée générale sur l’examen de l’application de la Stratégie (résolution 62/272), les États Membres ont réaffirmé « la nécessité de renforcer la coopération internationale relative à la lutte contre le terrorisme et, à cet égard, rappe[lé] le rôle dévolu au système des Nations Unies dans la promotion de la coopération internationale et du renforcement des capacités, qui [était] l’une des composantes de la Stratégie ». Dans la deuxième résolution (résolution 64/297), ils ont de nouveau réaffirmé qu’« il fa[llai]t renforcer le dialogue entre les fonctionnaires des États Membres chargés de la lutte antiterroriste afin de promouvoir la coopération internationale, régionale et sous-régionale » et, à cet égard, ont rappelé le rôle que jouait le système des Nations Unies, en particulier l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme, dans la promotion de la coopération internationale et du renforcement des capacités comme éléments de la Stratégie. Le Colloque organisé par le Secrétaire général tend à rappeler l’importance de ces résolutions et à dynamiser le renforcement de la coopération internationale dans tous les aspects de la lutte antiterroriste visés par la Stratégie.

Organisation

Le Colloque était articulé autour de six séances : une séance d’ouverture, quatre séances thématiques plénières et une séance de clôture. La séance d’ouverture, à l’occasion de laquelle le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a prononcé un discours liminaire, était intitulée « La coopération internationale en matière de lutte antiterroriste au cours de la décennie écoulée et le rôle de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies ». Elle a été consacrée aux grandes réalisations de ces 10 dernières années en matière de lutte contre le terrorisme.

Les séances thématiques ont porté sur:

Au cours des séances thématiques, chacune dirigée par un président, d’éminents orateurs invités ont fait des déclarations de 5 à 6 minutes, qui ont été suivies de débats interactifs destinés à permettre aux États Membres d’échanger leurs vues. Ces séances ont généralement repris les thèmes des quatre piliers de la Stratégie, en mettant plus particulièrement l’accent sur la « coopération » face à l’attrait exercé par le terrorisme et sur la répression, le renforcement des capacités, le rôle des organisations internationales et l’état de droit.

À la séance de clôture, le Président a présenté un résumé des principales conclusions du Colloque et des déclarations des personnalités invitées sur les prochaines étapes de l’exécution de la Stratégie. Ce résumé sera également utile à la formulation de recommandations en vue de promouvoir et de renforcer la coopération internationale en matière de lutte antiterroriste grâce à des mécanismes multilatéraux et de poursuivre la mise en œuvre de la Stratégie aux niveaux régional et national.

Un rapport d’ensemble du Colloque sera publié à l’intention des États Membres, des organisations internationales et de toutes les parties intéressées, contenant le texte des déclarations et exposés présentés, le résumé des débats et les recommandations et principales conclusions issues du Colloque.

(Tous les documents ci-dessous sont au format PDF)

Résumé du Président

Déclarations (au format .pdf PDF document)