ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme

L'Équipe spéciale aide les victimes du terrorisme

L'Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme (CTITF) a été créée par le Secrétaire général en 2005 pour renforcer la coordination et la cohésion des efforts menés par le système des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme. À l'heure actuelle, l'Équipe spéciale se compose de 31 entités internationales que leur activité, amène à intervenir dans les efforts de lutte contre le terrorisme. Chaque entité apporte une contribution qui correspond à son mandat.

La principale responsabilité de la mise en oeuvre de la Stratégie mondiale incombe aux États Membres mais la CTITF veille à ce que le système des Nations Unies soit en phase avec les besoins des États Membres pour leur fournir l'appui nécessaire à leurs politiques et diffuser en profondeur la connaissance de la Stratégie et, s'il y a lieu, hâter la fourniture de l'assistance technique.

Il s'agit avant tout d’utiliser au mieux l’avantage relatif de chaque entité de manière à ce que chacune des entités collabore en tant qu’organe unique qui aide les États Membres à mettre en œuvre les quatre piliers de la Stratégie, à savoir: les mesures visant à éliminer les conditions propices à la propagation du terrorisme, les mesures visant à prévenir et à combattre le terrorisme, les mesures destinées à étoffer les moyens dont les États disposent pour prévenir et combattre le terrorisme et à renforcer le rôle joué en ce sens par le système des Nations Unies et les mesures garantissant le respect des droits de l'homme et la primauté du droit en tant que base fondamentale de la lutte antiterroriste.

CTITF organise son travail en groupes de travail et en projets connexes de lutte contre le terrorisme où la coopération entre les acteurs du système des Nations Unies peut apporter une valeur pour la mise en œuvre de la Stratégie.

Conférence internationale des points focaux de la lutte antiterroriste sur les situations propices à la propagation du terrorisme et sur la promotion de la coopération régionale

13 – 14 juin 2013
Genève, Suisse

La Conférence a été ouverte par S. E. M. Didier Burkhalter, Vice-Président du Conseil fédéral et Ministre des affaires étrangères de la Suisse, ainsi que par M. Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques de l’ONU et Président de l’Équipe spéciale

Geneva conference building

Durant les 30 mois écoulés, le Bureau de l’Équipe spéciale a organisé, en collaboration avec un groupe restreint d’États et d’entités concernées, des ateliers régionaux qui ont rassemblé des représentants d’États, d’organisations régionales, de la société civile et de bureaux locaux des Nations Unies et au cours desquels les aspects politiques propres à la mise en oeuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale et les problèmes pratiques qu’elle pose ont été examinés.(A/RES/60/288).

Lors des ateliers régionaux susmentionnés, la plupart des participants ont mis l’accent sur les besoins à satisfaire, les défis à relever et les occasions à saisir dans le cadre de la mise en oeuvre de la composante I de la Stratégie antiterroriste mondiale, qui considère les conflits, la déshumanisation des victimes du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, l’absence d’état de droit et la violation des droits de l’homme, les discriminations ethniques, nationales et religieuses, l’exclusion politique, la marginalisation et le défaut de bonne gouvernance comme des éléments contribuant dans une grande mesure à créer des situations propices à la propagation du terrorisme. Cette conférence a cherché à centrer l’attention sur ces questions importantes qui relèvent de la composante I de la Stratégie antiterroriste mondiale et à faciliter la recherche de moyens concrets permettant d’en assurer la mise en oeuvre, notamment grâce aux apports de la société civile.

En outre, la Conférence a réuni les points focaux de lutte contre le terrorisme nationaux du monde entier pour discuter des bonnes pratiques dans la mise en œuvre de la Stratégie mondiale et d'identifier les voies possibles pour lutter contre le terrorisme d'une manière globale et intégrée, conformément aux normes internationales relatives aux droits de l'homme.

Tous les États Membres étaient conviés à la Conférence.

Évènements récents

  • Atelier régional sur la mise en oeuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies en Afrique occidentale et dans la région du Sahel, Abuja, Nigéria, 31 octobre - 1er novembre 2013 - Déclaration du Président PDF en anglais
  • Deuxième atelier sur « Élaboration et développement de programmes de formation aux droits de l'homme et au renforcement des capacités », Ouagadougou, Burkina Faso, 29-30 octobre 2013
  • Lancement de l'initiative d'assistance intégrée pour la lutte antiterroriste (I-ACT) et atelier interorganisations du CTED, Ouagadougou, Burkina Faso, 26-27 juin 2013
  • Conférence internationale des points focaux de la lutte antiterroriste sur les situations propices à la propagation du terrorisme et sur la promotion de la coopération régionale, Genève, Suisse, 13-14 juin 2013 - Note de synthèse PDF
Plus d'événements >>
Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU