Rio+20 L'avenir que nous voulons, Conférence des Nations Unies sur le développement durable

Muazzez Ersoy : L'avenir que nous voulons

Muazzez Ersoy est une chanteuse turque de musiques folk et classique; elle est également ambassadrice de bonne volonté du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR).

De nos jours, la recherche et les études sur des sujets tels que le réchauffement climatique, l'agriculture, la planification des villes, la raréfaction de la nourriture, le coût de l’énergie et les désastres environnementaux nous indiquent que le monde a perdu sa spontanéité. Un grand nombre de produits chimiques menace fortement la santé des organismes vivants et même leur existence. Par ailleurs, le développement non durable et les politiques socioéconomiques qui s'appuient sur  les matières premières et le travail à bas prix mettent en danger le futur des êtres humains.

La concurrence sans pitié et l'avidité humaine qui à gagner du terrain suite à la révolution industrielle, ainsi que la rapide disparition des ressources naturelles depuis les années 60 ont conduit les chefs d’entreprise d'aujourd’hui à s'installer librement hors de leur pays et à travailler dans des domaines profitables au nom de « la politique de mondialisation ».

Malgré tous ces faits, j'étais ravie de voir les efforts faits pour trouver des solutions à l'environnement, l'économie et la vie humaine à la « Conférence pour le développement durable » et au « Sommet des ministres de la coopération Asie-Pacifique » qui ont récemment eu lieu en Thaìlande.

Je rêve d'un monde où il y aurait une justice durable, dans un monde sans frontière, sans famine, sans réfugiés, sans discrimination, sans chômage, où tout le monde aurait les mêmes opportunités en matière d'éducation, d'accès aux services de santé, à l'eau potable.

Un proverbe chinois auquel je crois et dont nous devrions tous nous souvenir, dit « Les anciens ne nous ont pas donné la Terre en héritage, nous l'avons emprunté à nos enfants ».  On devrait soutenir l’idée que l'environnement et l'écosystème ne devraient pas être détruits parce qu'on cherche à accroître l'économie.

L'objectif principal devrait être d’éliminer les armes nucléaires, rechercher des énergies renouvelables et réduire l'utilisation de l'essence pour le transport pour le bien des générations futures.

* * *

Retour Points de vue