Rio+20 L'avenir que nous voulons, Conférence des Nations Unies sur le développement durable

Marc Ona : L'avenir que nous voulons

Marc Ona est le président et fondateur de l’ONG « Brainforest » et le président de « Environnement Gabon ».

L’industrialisation de l’Afrique par des leaders qui agissent sans conscience environnementale sera notre ruine

L’Afrique est devenue, au fil des années, un énorme réservoir de matières premières pour les pays industrialisés et pour la poursuite effrénée d’une croissance économique plus importante. Le déséquilibre environnemental et écologique provoqué par cette obsession menace l’écosystème et l’humanité.

Combien de temps devrons-nous attendre que la prise de conscience collective des citoyens du monde mette un frein à ce suicide de masse à travers la pollution et d’autres formes de destructions qui sacrifient les espèces naturelles en faveur de l’argent?

La destruction sauvage de notre forêt par des multinationales a fait qu’une ressource aussi banale que le bois a été éradiquée de la planète.

Nous devrions utiliser un forum pour dire haut et fort que si nous persistons dans notre actuelle destruction, nous serons surpris par la fureur de la nature et alors il sera trop tard pour réagir.

La planète nous a donné un avertissement fort avec la tragédie au Japon il y a un an où les Japonais ont été victimes d’un tremblement de terre et d’un tsunami. Les Haïtiens souffrent toujours des conséquences du séisme qui a touché leur pays. Avons-nous déjà oublié l’ouragan Katrina qui a frappé le pays le plus puissant du monde? Comment interpréter l’apparition du virus Ebola au Gabon, au Congo et en Côte d’Ivoire qui ne laisse aucune chance de survie aux victimes?

Ces signaux nous appellent à prendre les mesures nécessaires pour corriger nos comportements. La Nature nous parle mais nous restons sourds. Combien de temps cela va-t-il durer?

* * *

Retour Points de vue