Secrétaire général, Ban Ki-moon

V. Travailler avec les femmes et les jeunes et pour eux

1. Intensifier la campagne menée par l’ONU pour mettre un terme à la violence à l’égard des femmes en élargissant le soutien apporté aux États pour qu’ils adoptent des législations qui érigent en infraction la violence contre les femmes et prévoient des voies de recours et l’octroi de réparations aux victimes; accordent aux femmes l’accès à la justice; et arrêtent les auteurs de violence contre les femmes et les traduisent en justice.

2. Favoriser la participation des femmes à la vie politique dans le monde entier en engageant les États à adopter des mesures qui garantissent aux femmes une égalité d’accès aux responsabilités politiques, à organiser les élections de manière à favoriser la participation des femmes, à renforcer la capacité des femmes d’exercer de hautes fonctions. Accorder une attention particulière au plan d’action en sept points du Secrétaire général sur la participation des femmes à la consolidation de la paix.

3. Élaborer un plan d’action pour veiller à la pleine participation des femmes au relèvement économique et social grâce à un partenariat multipartite avec le secteur public, le secteur privé et la société civile, qui devrait comporter des recommandations sur les lois successorales, les salaires, les services de garde d’enfants, le partage du travail et les impôts.

4.Répondre aux besoins des jeunes qui n’ont jamais été aussi nombreux dans le monde en accentuant le volet « jeunes » des programmes en vigueur en matière d’emploi, de création d’entreprise, de participation à la vie politique, de citoyenneté et de protection des droits, ainsi que d’éducation, notamment à la santé procréative. Pour favoriser la réalisation de cet objectif, le système des Nations Unies élaborera et mettra en œuvre un plan d’action, créera un programme de volontariat pour les jeunes dans le cadre de celui des Volontaires des Nations Unies, et nommera un conseiller spécial pour la jeunesse.