Secrétaire général, Ban Ki-moon

Haut de page

Normes éthiques

« Je chercherai à établir les normes les plus élevées en matière de déontologie. La réputation de l’Organisation constitue l’un de ses atouts les plus précieux, mais aussi l’un des plus vulnérables. La Charte exige que les fonctionnaires possèdent les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité et je tâcherai de faire en sorte que nous jouissions d’une solide réputation dans ce domaine. »

Extrait de la prestation de serment EN
du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon (14 décembre 2006)

« Nous devons exiger de tous les employés de l'ONU les plus hauts standards d'intégrité et de comportement éthique. Sur ce, j'ai cherché à montrer l'exemple au début, en présentant une déclaration de situation financière au Bureau de la déontologie des Nations Unies, pour examen externe par Pricewaterhouse Coopers ... Mais toute la transparence financière du monde ne signifiera bien peu si nous ne renforçons pas nos normes éthiques - et leur mise en oeuvre - à la fois au Siège et sur le terrain. »

Extrait du discours  EN Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon,
au Centre pour les études internationales et stratégiques à Washington D.C. (16 janvier 2007)

Le Secrétaire général rend publique sa déclaration de situation financière

Le programme de transparence en matière d’intérêts financiers est administré par le Bureau de la déontologie des Nations Unies. Rendre publique sa déclaration n'est pas une obligation et se fait sur une base volontaire.

Vice-Secrétaire général, Jan Eliasson, rend publique sa déclaration de situation financière

Autres hauts fonctionnaires de l'Organisation

De plus amples renseignements sur la publication à titre volontaire par les hauts fonctionnaires des Nations Unies de leur déclaration de situation financière ou de leur déclaration d'intérêts sont maintenant disponibles sur le site.