Notre action

Maintenir la paix et la sécurité internationales

Lors de sa création en 1945, au lendemain d’une seconde guerre mondiale dévastatrice, l’Organisation des Nations Unies a été dotée par ses membres fondateurs d’un objectif prioritaire : le maintien de la paix et de la sécurité. Les activités des Nations Unies couvrent principalement les domaines de la prévention des conflits, du rétablissement, du maintien et de la consolidation de la paix et de la prise de mesures coercitives. Pour garantir une pleine efficacité, il est primordial que ces actions soient établies de manière simultanée ou qu’elles se succèdent. Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour assurer la paix et la sécurité internationales. L’Assemblée générale et le Secrétaire général jouent des rôles incontournables et complémentaires, en collaboration avec d’autres bureaux et organes de l’ONU.

Promouvoir le développement durable

Depuis sa création en 1945, une des principales priorités de l'ONU a été de "réaliser la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique, social, intellectuel ou humanitaire, en développant et en encourageant le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinctions de race, de sexe, de langue ou de religion". Améliorer le bien-être des peuples continue d'être l'une des priorités de l'ONU. Au fil des ans, les États Membres ont progressivement admis que le développement durable - un développement apte à promouvoir la prospérité et les opportunités économiques, un plus grand bien-être social et la protection de l'environnement - est le meilleur moyen d'améliorer la vie des populations sur la terre. 

Protéger les droits de l'homme

Le terme « droit de l’homme » est mentionné à sept reprises dans la Charte fondatrice des Nations Unies, faisant de la promotion et de la protection des droits de l’homme un objectif primordial et un principe directeur de l’Organisation. En 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme a placé les droits humains à la lumière du droit international. Depuis, l’Organisation protège activement les droits humains par des instruments juridiques et par un travail de terrain.

Garantir le droit international

La Charte des Nations Unies, dans son Préambule, établit comme objectif de « créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit international ». Depuis,  la mise en œuvre et la garantie du respect du droit international ont été au cœur du travail de l’Organisation. Ce travail est effectué par les cours de justice, les tribunaux; et ce à l’aide des traités multilatéraux. Le Conseil de sécurité peut approuver le déploiement de missions de maintien de la paix, imposer des sanctions et autoriser l’usage de la force lorsqu’il y a une menace à la paix et à la sécurité internationales, si nécessaire. Ces pouvoirs lui sont conférés par la Charte des Nations Unies qui est considérée comme un traité international. De fait, la Charte constitue un instrument de droit international auquel les États Membres sont liés. Elle codifie les grands principes des relations internationales, depuis l’égalité souveraine des États jusqu’à l’interdiction d’employer la force dans ces relations.

Fournir de l'aide humanitaire

L’un des buts des Nations Unies, comme énoncé dans sa Charte, est de parvenir à « la réalisation de la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique, social, culturel ou humanitaire ».  L’action humanitaire de l’ONU a débuté au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans une Europe dévastée dont elle a aidé à la reconstruction. A l’heure actuelle, la communauté internationale compte sur l'Organisation pour répondre aux catastrophes d'origine naturelle ou humaine, auxquelles un pays, réduit à ses propres moyens, ne pourrait faire face.

Drupal template developed by DPI Web Services Section