Repertoire de la pratique du Conseil de sécurité

Haut de Page

Missions et bureaux politiques

Le Conseil de sécurité a créé une variété d’organes à l’appui de ses activités politiques, entre autres pour soutenir les processus de paix ou les efforts de prévention des conflits. La liste ci-après énumère toutes les missions politiques et bureaux intégrés et régionaux créés par le Conseil de sécurité, avec une brève description basée sur le contenu du Répertoire, ainsi que des liens renvoyant aux sections pertinentes du Répertoire. Ils sont organisés par région, puis par zone ou sous-région concernée, dans l’ordre chronologique de leur établissement, en commençant par le plus récemment créé. La liste inclut les bureaux de consolidation de la paix, qui sont des bureaux politiques conçus de manière à soutenir les efforts de consolidation de la paix dans les pays sortant d’un conflit. Le Répertoire présente également des informations sur la Commission de consolidation de la paix, créée conjointement par le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale. Pour de plus amples informations sur les missions et bureaux politiques, veuillez visiter le site Web du Département des affaires politiques EN.

Table des matières

  1. Afrique
  2. Amériques
  3. Asie
  4. Europe
  5. Moyen-Orient

* Tous les documents ci-dessous sont au format .pdf PDF et en EN

Afrique

Angola

Mission des Nations Unies en Angola (MINUA)

La MINUA a été créée le 15 août 2002 en tant que mission continuatrice du Bureau des Nations Unies en Angola (BUNUA) pour aider les parties à conclure le Protocole de Lusaka et le Gouvernement angolais dans les domaines des droits de l’homme, du redressement économique et du développement.

Bureau des Nations Unies en Angola (BUNUA)


Le BUNUA a été créé le 15 octobre 1999 pour assurer la liaison avec les autorités politiques, militaires, policières et autres autorités civiles en vue d’identifier des mesures effectives pour rétablir la paix, soutenir le peuple angolais en matière de création de capacités, d’aide humanitaire, de promotion des droits de l’homme et de coordination des autres activités.

Burundi

Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB)

Le Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB) a été établi le 1er janvier 2011 pour succéder au BINUB. Il a été chargé d’aider le Gouvernement à renforcer l’indépendance, les capacités et les cadres juridiques des principales institutions nationales, en particulier le système judiciaire et le Parlement, à promouvoir le dialogue entre les acteurs nationaux, à combattre l’impunité et à protéger les droits de l’homme. La mission a achevé son mandat le 31 décembre 2014 et transféré ses fonctions à l’équipe de pays des Nations Unies.

Site Web officiel EN

Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB)

Le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB) a été créé par le Conseil de sécurité de 25 octobre 2006 par l’adoption de la résolution 1719 (2006), pour soutenir le Gouvernement burundais dans ses efforts en faveur de la paix et de la stabilité à long terme grâce à la consolidation de la paix, entre autres en assurant la cohérence et la coordination des activités des organismes des Nations Unies au Burundi. Il était précédé d’une mission de maintien de la paix, l’Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB).

Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB)

Le BNUN A été créé en novembre 1993 pour faciliter le rétablissement de l’ordre constitutionnel au Burundi grâce à la mise en œuvre de l’accord d’Arusha sur la paix et la réconciliation et des accords de cessez-le-feu consécutifs. Il a été remplacé par une opération de maintien de la paix, l’Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB) en mai 2004.

Côte d’Ivoire

Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (MINUCI)

La MINUCI a été créée le 13 mai 2003 pour faciliter la mise en œuvre, par la Côte d’Ivoire et les groupes rebelles, de l’accord de Linas-Marcoussis à la suite de la cessation de la guerre civile ivoirienne. Elle a pris fin le 4 avril 2004 et l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)lui a succédé.

Site Web officiel

Guinée-Bissau

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

Le Bureau a intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau a été créé par le Conseil de sécurité 26 juin 2009 en application de la résolution 1876 (2009) pour une période initiale de 12 mois pour prendre la relève du Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en aidant la Commission de la consolidation de la paix dans son engagement pluridimensionnel en Guinée-Bissau et pour renforcer la coopération avec l’Union africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Communauté des pays lusophones, l’Union européenne et d’autres partenaires dans les efforts destinés à stabiliser la Guinée-Bissau.

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

Le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau a été créée par le Conseil de sécurité et le 6 avril 1999 par l’adoption de la résolution 1233 (1999) pour faciliter l’organisation des élections générales en Guinée-Bissau et pour aider dans la mise en œuvre de l’accord d’Abuja du 26 août 1998. Après la destitution du Président de la Guinée-Bissau le 7 mai 1999, le Bureau a été réorganisé pour tenir compte de l’évolution des circonstances sur le terrain; pour soutenir les efforts de réconciliation nationale, créer un environnement stable permettant des élections libres et promouvoir des mesures de confiance.

Libéria

Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Libéria (BNUL)

Le BNUL a été créé le 1er novembre 1997, à la suite des élections et du retrait de la Mission d’observation des Nations Unies au Libéria (MONUL). Il mettait l’accent sur la promotion de la réconciliation et le renforcement des institutions démocratiques, sur le soutien politique apporté aux efforts en faveur de la mobilisation de ressources et d’une assistance internationales pour le relèvement et la reconstruction du pays; et sur la coordination des efforts des Nations Unies dans le domaine de la consolidation de la paix. La Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) lui a succédé.

Libye

Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL)

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a été établie par le Conseil de sécurité dans sa résolution 2009 (2011) du 16 septembre 2011 pour appuyer le processus politique libyen au moyen de médiation et de bons offices. La MANUL est en outre chargée de surveiller la situation en matière de droits de l’homme et d’établir des rapports à ce sujet, de prêter assistance aux principales institutions libyennes, d’apporter son appui à la sécurisation des armes incontrôlées, à la prestation de services essentiels et l’acheminement de l’aide humanitaire et de coordonner l’aide internationale.

République Centrafricaine

Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA)

Le Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA) a été autorisé le 10 Décembre 1999 par un échange de lettres entre le Secrétaire général et le Président du Conseil de sécurité, et a été créé le 15 Février 2000 suite au retrait de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINURCA). Le BONUCA a d'abord été chargé d'appuyer les efforts du Gouvernement de la République centrafricaine pour consolider la paix et la réconciliation nationale, le renforcement des institutions démocratiques et faciliter la mobilisation de l'appui politique international et des ressources pour la reconstruction nationale et le redressement économique.

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA)

Le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA) a été établi le 7 avril 2009 par une déclaration du Président du Conseil de sécurité. Il a succédé au BONUCA et a eu pour mission de veiller à la cohérence des activités d’appui à la consolidation de la paix menées par diverses entités des Nations Unies présentes en République centrafricaine. En 2014, le BINUCA a été incorporé à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) nouvellement établie.

Sierra Leone

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BINUCSIL)

Le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BINUCSIL) a été établi par la résolution 1829 (2008) du Conseil de sécurité en date du 4 août 2008, pour succéder au Bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL). Il a été chargé de donner des conseils d’ordre politique en vue de favoriser la paix et la consolidation sur le plan politique, de fournir appui et formation à la police et aux forces de sécurité nationales et de renforcer la capacité des institutions démocratiques de favoriser la bonne gouvernance et la promotion et la protection des droits de l’homme. Le Bureau a achevé son mandat le 31 mars 2014 et transféré ses fonctions à l’équipe de pays des Nations Unies.

Site Web officiel EN

Bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL)

Le Bureau a intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL) a été créé par le Conseil de sécurité le 31 août 2005 par l’adoption de la résolution 1620 (2005) pour succéder à la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL). Il était chargé d’aider le Gouvernement sierra-léonais, entre autres, à développer la capacité des institutions de l’État, à créer une commission nationale des droits de l’homme et à renforcer le secteur de sécurité. Le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BINUCSIL) lui a succédé le 4 août 2008.

Somalie

Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (BUPNUS)

Le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (BUPNUS) a été créé par le Conseil de sécurité le 15 avril 1995 par l’adoption d’une déclaration présidentielle, pour aider le Secrétaire général à promouvoir la cause de la paix et la réconciliation grâce à des contacts avec les dirigeants, organisation civiques et États et organisations concernés.

Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM)

La Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) a été établie par la résolution 2102 (2013) du 2 mai 2013 pour succéder au Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (UNPOS). Elle est chargée d’user de ses bons offices à l’appui du processus de paix et de réconciliation mené par le Gouvernement fédéral somalien, y compris la coordination de l’action des donateurs internationaux, en particulier l’assistance au secteur de la sécurité et l’appui à la sécurité maritime, et de concourir à renforcer les moyens dont ce dernier dispose en ce qui concerne la protection des droits de l’homme et l’état de droit.

Afrique centrale

Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC)

Le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC) a été établi en 2010 et est officiellement entré en service en 2011 à Libreville (Gabon). Il a pour mission de contribuer à prévenir les conflits et consolider la paix en Afrique centrale. Le Bureau régional propose les bons offices de l’Organisation des Nations Unies et d’autres formes d’assistance afin de favoriser la diplomatie préventive et la médiation en situation de tension ou de conflit potentiel. Il collabore aussi étroitement avec les organismes des Nations Unies présents sur le terrain, les gouvernements, les organisations régionales et sous-régionales en vue de remédier à des problèmes transnationaux tels que le trafic d’armes, la criminalité organisée et la présence de groupes armés comme l’Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Afrique de l’Ouest

Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (BNUAO)

Le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (BNUAO) a été autorisé par le Conseil de sécurité le 29 novembre 2001 par un échange de lettres entre le Secrétaire général et le Président du Conseil de sécurité pour mieux surmonter les effets transfrontières du conflit en Afrique de l’Ouest et harmoniser les activités des Nations Unies dans la sous-région. Son mandat met l’accent sur une série de priorités : encourager les efforts de relèvement dans les pays touchés par la crise, consolider la bonne gouvernance et l’État de droit, promouvoir les droits de l’homme et l’intégration d’une démarche soucieuse de l’égalité des sexes, et sensibiliser les milieux concernés à la nécessité impérative de la croissance économique et d’une répartition équitable de la richesse.

Asie

Afghanistan

Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA)

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a été établie par le Conseil de sécurité le 28 mars 2002, dans sa résolution 1401 (2002), pour offrir des bons offices sur le plan politique en Afghanistan, coopérer avec le Gouvernement et prêter assistance à ce dernier, appuyer le processus de paix et la réconciliation, surveiller la situation sur le plan des droits de l’homme et promouvoir leur respect, favoriser la bonne gouvernance et encourager la coopération régionale.

Site Web officiel EN

Asie Centrale

Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale

Le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale a été autorisé par le Conseil de sécurité le 15 mai 2007 par un échange de lettres entre le Secrétaire général et le Président du Conseil, sur l’initiative des gouvernements des cinq pays d’Asie centrale. En lançant cette proposition, les gouvernements ont pris en considération les menaces multiples qui pèsent sur l’Asie centrale, y compris le terrorisme international et l’extrémisme, le trafic des drogues, la criminalité organisée et la dégradation environnementale.

Népal

Mission des Nations Unies au Népal (MINUN)

La Mission des Nations Unies au Népal (MINUN) a été créée par le Conseil de sécurité le 23 janvier 2007 par l’adoption de la résolution 1740 (2007) à la demande du Gouvernement népalais, pour aider à créer une ambiance libre et régulière pour l’élection de l’Assemblée constituante et pour faciliter le processus de paix entre l’armée népalaise et l’armée du parti communiste népalais (maoïste). La MINUN a été close le 25 janvier 2011.

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Mission d’observation des Nations Unies à Bougainville (MONUB)

La MONUB a été créée le 23 décembre 2003 pour une période de six mois, en tant que continuatrice du Bureau politique des Nations Unies à Bougainville (BUPNUB). Elle était chargée d’achever les tâches résiduelles du BUPNUB, de soutenir les efforts des parties pendant la période transitoire précédant les élections et de déterminer si le niveau de sécurité à Bougainville permettait de tenir des élections, conformément à la Constitution modifiée de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Bureau politique des Nations Unies à Bougainville (BUPNUB)

Le BUPNUB a été créé en août 1988 à la suite du cessez-le-feu et de la signature de l’accord de Lincoln entre le Gouvernement de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les parties au conflit de Bougainville. Il était chargé de surveiller la mise en œuvre des accords de Lincoln et d’Arawa, y compris les activités du Groupe de surveillance de la paix relatives à son mandat.

Tadjikistan

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tadjikistan

Le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tadjikistan a été créé le 1er juin 2000 afin de consolider la paix et promouvoir la démocratie au Tadjikistan. Il était chargé de mettre en place le cadre politique et le commandement pour les activités de consolidation de la paix d’après conflit du système des Nations Unies dans le pays, et de mobiliser un soutien international pour l’exécution des programmes ciblés destinés à renforcer l’État de droit, la démobilisation, la collecte volontaire des armes et la création d’emplois pour les anciens combattants irréguliers. Il a été aboli en août 2007.

Timor-Leste

Bureau des Nations Unies au Timor-Leste (BUNUTIL)

Le BUNUTIL a été créée le 28 un avril 2005 en tant que mission continuatrice de la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO). Il était chargé de soutenir le développement des institutions cruciales de l’État et le développement ultérieur de la police et du Groupe de surveillance de la frontière, d’impartir une formation en matière de gouvernance démocratique et de droits de l’homme et de suivre les progrès accomplis à cet égard. Le mandat du BUNUTIL a expiré le 25 août 2006, date à laquelle il a été remplacé par la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUTIL).

Mission des Nations Unies au Timor oriental (MINUTO)

La MINUTO a été créée le 31 août 1999 pour organiser et conduire un scrutin populaire direct et universel qui devait déterminer si le peuple du Timor oriental acceptait la proposition d’un cadre constitutionnel prévoyant une autonomie spéciale pour le Timor oriental à l’intérieur de la République indonésienne unitaire ou s’il rejetait cette proposition, ce qui aboutirait à la séparation du Timor oriental de l’Indonésie, conformément à l’Accord général conclu le 5 mai 1999 par les Gouvernements indonésiens et portugais et l’Organisation des Nations Unies. La mise en place de l’opération de maintien de la paix intitulée Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (ATNUTO) le 22 Octobre 1999 marquait la fin de la MINUTO.

Site Web officiel EN

Moyen-Orient

Iraq

Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUK)

La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUK) a été créée par le Conseil de sécurité le 14 août 2003 par l’adoption de la résolution 1500 (2003) pour assurer la coordination entre les organismes des Nations Unies et les organisations internationales conduisant des activités d’aide humanitaire et de reconstruction en Iraq et pour contribuer aux efforts en faveur du rétablissement et de la mise en place des institutions nationales et locales.

Site Web officiel EN

Liban

Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban

Le Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban a été autorisé par le Conseil de sécurité le 13 février 2007 par un échange de lettres entre le Secrétaire général et le Président du Conseil de sécurité, pour représenter le Secrétaire général sur le plan politique et coordonner les activités des Nations Unies dans le pays à l’issue de la guerre de juillet 2006. Le Bureau a remplacé le Représentant personnel du Secrétaire général pour le Liban et ses prédécesseurs qui avaient été au Liban depuis 2000.

Site Web officiel EN

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU