Repertoire de la pratique du Conseil de sécurité

Haut de Page

Organes subsidiaires

Bureaux de consolidation de la paix

Le Conseil de sécurité a créé une série de bureaux politiques pour soutenir ses activités de consolidation de la paix dans les zones sortant d’un conflit. La liste ci-après énumère tous les bureaux de consolidation de la paix créés par le Conseil de sécurité, avec une brève description rédigée sur la base du contenu du Répertoire, ainsi que des liens renvoyant aux sections pertinentes du Répertoire. Ils sont organisés par région, puis par zone ou sous-région concernée, dans l’ordre chronologique de leur établissement, en commençant par le plus récemment créé. Le Répertoire présente également des informations sur la Commission de consolidation de la paix, créée conjointement par le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale. Pour de plus amples informations sur les bureaux de consolidation de la paix, veuillez visiter le site Web du Département des affaires politiques EN. Les études sur les points de l’ordre du jour thématiques concernant la consolidation de la paix sont présentées ici.

Table des matières

  1. Afrique
  2. Amériques
  3. Asie
  4. Europe
  5. Moyen-Orient

* Tous les documents ci-dessous sont au format PDF PDF


Afrique

Guinée-Bissau

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

Le Bureau a intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau a été créé par le Conseil de sécurité 26 juin 2009 en application de la résolution 1876 (2009) pour une période initiale de 12 mois pour prendre la relève du Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en aidant la Commission de la consolidation de la paix dans son engagement pluridimensionnel en Guinée-Bissau et pour renforcer la coopération avec l’Union africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Communauté des pays lusophones, l’Union européenne et d’autres partenaires dans les efforts destinés à stabiliser la Guinée-Bissau.

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

Le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau a été créée par le Conseil de sécurité et le 6 avril 1999 par l’adoption de la résolution 1233 (1999) pour faciliter l’organisation des élections générales en Guinée-Bissau et pour aider dans la mise en œuvre de l’accord d’Abuja du 26 août 1998. Après la destitution du Président de la Guinée-Bissau le 7 mai 1999, le Bureau a été réorganisé pour tenir compte de l’évolution des circonstances sur le terrain; pour soutenir les efforts de réconciliation nationale, créer un environnement stable permettant des élections libres et promouvoir des mesures de confiance.

Libéria

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Libéria

Le Bureau d’appui a été créé le 1er novembre 1997 à la suite des élections et du retrait de la Mission d’observation des Nations Unies au Libéria (MONUL). Il a mis l’accent sur la promotion de la réconciliation et le renforcement des institutions démocratiques, le soutien politique apporté aux efforts en faveur de la mobilisation de ressources et d’une assistance internationales pour le relèvement et la reconstruction du pays, et sur la coordination des efforts des Nations Unies en matière de consolidation de la paix. Il a été suivi de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

République centrafricaine

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine (BINUCA)

Le BINUCA a été créé en janvier 2010 en remplacement du Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA) pour assurer la cohérence des activités de soutien à la consolidation de la paix conduites par les diverses entités les Nations Unies présentes en République centrafricaine.

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA)

Le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA) a été autorisé le 10 décembre 1999 par un échange de lettres entre le Secrétaire général et le Président du Conseil de sécurité, et a été créé le 15 février 2000 à la suite du retrait de la Mission des Nations Unies en République Centrafricaine (MINURCA). Le BONUCA était chargé de soutenir les efforts du Gouvernement de la République centrafricaine en faveur de la consolidation de la paix et de la réconciliation nationale et du renforcement des institutions démocratiques, et de faciliter la mobilisation d’un soutien politique international et de ressources pour la reconstruction nationale et le redressement économique.

Sierra Leone

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone

Le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone a été créé le 4 août 2008, succédant au Bureau des Nations Unies en Sierra Leone et chargé de donner des conseils politiques pour promouvoir la paix et la consolidation politique, d’apporter un soutien et d’impartir une formation à la police nationale et aux forces de sécurité, et de renforcer la capacité des institutions démocratiques aux fins de la bonne gouvernance et de la promotion et protection des droits de l’homme.

Asie

Tadjikistan

Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tadjikistan

Le Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tadjikistan a été créé le 1er juin 2000 afin de consolider la paix et promouvoir la démocratie au Tadjikistan. Il était chargé de mettre en place le cadre politique et le commandement pour les activités de consolidation de la paix d’après conflit du système des Nations Unies dans le pays, et de mobiliser un soutien international pour l’exécution des programmes ciblés destinés à renforcer l’État de droit, la démobilisation, la collecte volontaire des armes et la création d’emplois pour les anciens combattants irréguliers. Il a été aboli en août 2007.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU