Coopération avec des organisations internationales, régionales et sous-régionales

Les organisations internationales, régionales et sous-régionales ont un rôle important à jouer quant à l'assistance fournie aux États aux fins de la mise en œuvre de la résolution 1373 (2001).

Depuis 2003, le Comité contre le terrorisme a tenu cinq réunions spéciales avec les organisations internationales, régionales et sous-régionales afin d'examiner comment celles-ci pourraient le mieux coopérer avec lui dans le cadre de l'action menée contre le terrorisme au niveau mondial.

À la première de ces réunions, tenue le 6 mars 2003 avec la participation de 57 organisations, il a été convenu que les organisations internationales échangeraient des informations sur les codes, les normes et les pratiques optimales dans leurs domaines de compétence et que les organisations régionales et sous-régionales élaboreraient des mécanismes permettant de faciliter l'assistance et la coopération entre pays voisins.

Au titre de cette coopération, chaque organisation privilégierait son domaine de spécialité, évitant ainsi les chevauchements d'activités et le gaspillage des ressources et menant à bien plus énergiquement ses propres mandats et initiatives; les organisations régionales et sous-régionales veilleraient quant à elles à ce que les gouvernements de leurs pays membres accordent une priorité élevée à la lutte contre le terrorisme dans le cadre de la résolution 1373 (2001).

Quatre réunions de suivi ont ensuite été organisées :

  • En octobre 2003, à Washington (États-Unis d'Amérique), par l'Organisation des États américains (OEA) et son Comité interaméricain contre le terrorisme (CICTE);
  • En mars 2004, à Vienne (Autriche), par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE);
  • En janvier 2005, à Almaty (Kazakhstan), par la Communauté d'États indépendants (CEI);
  • En octobre 2007, à Nairobi (Kenya), spécifique à la prévention des mouvements terroristes et la sécurité efficace des frontières, par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), l'Organisation internationale de coopération policière (Interpol), l'Organisation maritime internationale (OMI), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation mondiale des douanes (OMD).

Cinquième réunion spéciale

Prévention des mouvements terroristes et sécurité efficace des frontières

Nairobi, Kenya, 29-31 octobre 2007

  • Co-organisateurs : Comité contre le terrorisme, Organisation de l'aviation civile internationale, Organisation internationale de coopération policière (Interpol), Organisation maritime internationale, Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Organisation mondiale des douanes
  • Site officiel de la cinquième réunion EN

Dernière mise à jour : 03.11.2011