Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil de sécurité

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement quil juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l'admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l’Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

À la une

Soudan du Sud : l'ONU réclame une réelle volonté des acteurs clefs à mettre fin au conflit

Le Secrtaire gnral adjoint aux oprations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, devant le Conseil de scurit. Photo ONU/Manuel Elias

22 juin 2017

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité que « seuls un processus politique ouvert et une réelle volonté politique des acteurs clefs à mettre fin au conflit, et la mise en œuvre de l'Accord de paix, pourraient apporter la paix au Soudan du Sud ».

Le Conseil de sécurité se félicite du déploiement de la force conjointe du G5 Sahel

Vue arienne des faubourgs de Tombouctou, au Mali. Photo MINUSMA/Marco Dormino

21 juin 2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi à l'unanimité une résolution dans laquelle il se félicite du déploiement de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) sur l'ensemble du territoire des pays qui y participent, avec des effectifs en personnel militaire et personnel de police pouvant aller jusqu'à 5.000 personnes, en vue de rétablir la paix et la sécurité dans la région du Sahel.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU et la Division des affaires du Conseil de sécurité (DPA)