Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil de sécurité

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement quil juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l'admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l’Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

À la une

RDC : le Conseil de sécurité reste préoccupé par le risque de déstabilisation dû à la crise politique

Une femme crase du manioc pour produire de la farine, dans la province du Bas-Congo, en Rpublique dmocratique du Congo (RDC). Photo UNICEF/Olivier Asselin

5 décembre 2016

Le Conseil de sécurité a déclaré qu'il restait préoccupé par le risque de déstabilisation que l'absence de règlement rapide et consensuel de la crise politique actuelle fait peser sur la République démocratique du Congo (RDC) et la région dans son ensemble, comme en témoignent les violences des 19 et 20 septembre 2016.

Syrie : un projet de résolution rejeté par le Conseil de sécurité en raison du veto de la Russie et de la Chine

Le 1er dcembre 2016, deux garons se rchauffent auprs d'un feu dans un entrept  Jibreen, en Syrie, qui accueille des familles dplaces par les combats  l'est d'Alep. Photo UNICEF/Al-Issa

5 décembre 2016

Un projet de résolution demandant une trêve à Alep, en Syrie, a été rejeté lundi par le Conseil de sécurité de l'ONU en raison du veto mis par deux membres permanents du Conseil, la Russie et la Chine.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU et la Division des affaires du Conseil de sécurité (DPA)