Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil de sécurité

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement quil juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l'admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l’Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

À la une

En visite au Sahel, le Conseil de sécurité réaffirme son soutien aux efforts de lutte contre le terrorisme

Des Casques bleus de la Mission de l'ONU au Mali (MINUSMA) lors d'une opration au sud-ouest de Gao. Photo MINUSMA/Harandane Dicko

20 octobre 2017

Une délégation du Conseil de sécurité a entamé jeudi au Mali une tournée officielle de quatre jours dans le Sahel pour évaluer la situation sécuritaire des pays du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad et Mauritanie) mais également pour identifier l'appui à fournir pour répondre aux menaces auxquelles font face ces Etats.

Moyen-Orient : le retour de l'Autorité palestinienne à Gaza incite à « un optimisme prudent », estime l'ONU

Miroslav Jenca, Sous-Secrtaire gnral aux affaires politiques, devant le Conseil de scurit. Photo ONU/Cia Pak

18 octobre 2017

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée au Moyen-Orient, le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, Miroslav Jenca, a souligné que le retour du gouvernement légitime palestinien à Gaza permettait de nourrir un « optimisme prudent » sur l'évolution du conflit israélo-palestinien.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU et la Division des affaires du Conseil de sécurité (DPA)