Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil de sécurité

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement quil juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l'admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l’Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

À la une

Kosovo : face au regain de tensions, l'ONU appelle Pristina et Belgrade à faire preuve de leadership

Le Reprsentant spcial du Secrtaire gnral pour le Kosovo, Zahir Tanin, devant le Conseil de scurit. Photo ONU/Eskinder Debebe

27 février 2017

Intervenant devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), Zahir Tanin, a encouragé lundi Pristina et Belgrade à faire preuve de leadership pour surmonter les crispations récentes.

RDC : le Conseil de sécurité condamne les violences dans la région de Kasaï

Des vhicules de la Mission des Nations Unies en Rpublique dmocratique du Congo (MONUSCO) en patrouille. Photo MONUSCO/Sylvain Liechti

25 février 2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné vendredi soir les violences observées au cours des derniers mois dans la région de Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), et a réclamé la fin de l'impasse politique au niveau national.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU et la Division des affaires du Conseil de sécurité (DPA)