Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil de sécurité

En bref

  • Quinze membres : Cinq membres permanents ayant droit de veto et 10 membres non permanents élus par l’Assemblée générale pour une période de deux ans.
  • Les séances du Conseil sont convoquées chaque fois que les circonstances l’exigent.
  • Une présidence tournante : Les membres exercent la présidence du Conseil à tour de rôle pendant un mois.

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil compte 15 membres disposant chacun d’une voix. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement qu’il juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l’admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l’Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

À la une

Présidente du Conseil de sécurité

Centrafrique : l'ONU se félicite des progrès sur le plan politique

Le Reprsentant spcial du Secrtaire gnral pour la Rpublique centrafricaine, Babacar Gaye. Photo: ONU

19 août 2014

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité mardi sur la situation en République centrafricaine, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Babacar Gaye, s'est félicité des progrès enregistrés au cours des dernières semaines sur le plan politique et a exhorté la communauté internationale à continuer de soutenir le pays à sortir de la crise.

Le Conseil de sécurité condamne l'attaque suicide meurtrière contre des Casques bleus au Mali

18 août 2014

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné lundi dans les termes les plus forts l'attaque suicide samedi 16 août à Ber, au Mali, au cours de laquelle deux Casques bleus burkinabés de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA) ont été tués et sept autres Casques bleus blessés.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU et la Division des affaires du Conseil de sécurité (DPA)