Les Nations Unies et la sécurité routière

Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route

« En cette Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, efforçons-nous de rendre les routes plus sûres pour ceux qui les utilisent. Ensemble, nous pouvons sauver des millions de vies. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies (17 novembre 2013)

L’Assemblée générale a instauré la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route en 2005 [A/RES/60/5]. Depuis, cette Journée est commémorée dans de plus en plus de pays, sur tous les continents. Elle est devenue un outil important dans le cadre des efforts mondiaux pour améliorer la sécurité routière. C’est l’occasion d’attirer l’attention sur l’ampleur des dégâts émotionnels et économiques, causés par les accidents de la route, et de rendre hommage aux victimes de la route et aux services de secours et de soutien.

Les accidents sont des événements soudains, violents et traumatisants et leurs conséquences sont durables, souvent permanentes. Chaque année, des millions de personnes sont blessées ou plongées dans le deuil dans tous les coins du monde.

Le chagrin et la détresse de ces gens est d’autant plus intense que de nombreuses victimes sont jeunes et que beaucoup de ces accidents auraient pu être évités. De plus, les accidentés ont souvent le sentiment qu’ils ne reçoivent pas un soutien approprié aux circonstances.

Cette Journée du souvenir répond donc à un grand besoin des victimes de voir leur perte et leur douleur entendues et reconnues.

» Message du Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, pour la Journée 2013