ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

L'ONU et les droits de l'homme

Actualités

Côte d'Ivoire : la justice reste un chantier prioritaire pour la réconciliation nationale, selon un expert de l'ONU

Un policier de l'Opration des Nations Unies en Cte d'Ivoire (ONUCI) discute avec un gendarme ivoirien de la Maison d'arrt et de correction d'Abidjan. (archives) Photo ONU/Patricia Esteve

20 janvier 2017

L'Expert indépendant de l'ONU sur le renforcement des capacités et de la coopération technique avec la Côte d'Ivoire dans le domaine de droits de l'homme, Mohammed Ayat, a appelé vendredi à la vigilance pour préserver les acquis et renforcer les progrès réalisés en matière de sécurité et de stabilité, de dialogue politique, de justice transitionnelle et de droits de l'homme.

Un expert de l'ONU se félicite de la décision des États-Unis de lever les sanctions économiques contre le Soudan

Le Rapporteur spcial des Nations unies sur les droits de lhomme et les sanctions internationales, Idriss Jazairy. Photo ONU/Eskinder Debebe

19 janvier 2017

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme et les sanctions internationales, Idriss Jazairy, s'est félicité jeudi de la décision récente prise par le Président américain Barack Obama de lever la plupart des mesures coercitives unilatérales ciblant le Soudan.

Bahreïn: l'ONU exhorte les autorités à suspendre l'utilisation de la peine de mort

Le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), Rupert Colville. Photo: HCDH

17 janvier 2017

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit mardi consterné par l'exécution d'Abbas Al-Samea, d'Ali Al-Singace et de Sami Mushaima à Bahreïn ce dimanche.

L'ONU demande aux autorités iraniennes de mettre fin à l'exécution de mineurs

Photo ONU/Martine Perret

17 janvier 2017

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) et des experts de l'ONU ont appelé mardi les autorités iraniennes à ne pas procéder à l'exécution, apparemment imminente, de Sajad Sanjari, qui était mineur quand il a été condamné à mort pour avoir mortellement poignardé un homme en 2012.

L'ONU alerte sur la fragilisation des droits de l'enfant dans un contexte de turbulences

Kate Gilmore, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme. Photo ONU/Jean-Marc Ferr

16 janvier 2017

A l'ouverture des travaux de la 74e session du Comité des droits de l'enfant lundi à Genève, la Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme, Kate Gilmore, a attiré l'attention sur l'impact dévastateur de l'aggravation des migrations internationales et de la crise des réfugiés sur les droits de millions d'enfants à travers le monde.

Plus de dépêches du Centre d'actualités >>