Ressources audio

Archives judiciaires du Tribunal international pénal pour le Rwanda (TIPR)

Témoignage du Dr. Alison Des Forges

Dr. Alison Des Forges était une historienne universitaire spécialisée en histoire africaine et, en tant que militante des droits humains, a travaillé comme consultante pour Human Rights Watch. Elle a publié de nombreux articles scientifiques et rapports dans le domaine de l'histoire du Rwanda et les conflits en Afrique centrale au cours des années 1990. Des Forges a témoigné dans dix cas devant le TPIR, en ayant passé un total de plus de cent jours sur la barre. Son témoignage éloquent fournit des informations précieuses sur les causes du génocide au Rwanda.

Témoignages du Dr. Alison Des Forges :

Jugement et témoignages des témoins dans l'acte d'accusation contre Jean Paul Akayesu qui inclut le viol et la violence sexuelle comme armes de guerre et crimes contre l'humanité

L'acte d'accusation contre Jean-Paul Akayesu, bourgmestre de la commune de Taba, a été modifié pour inclure le viol et la violence sexuelle comme crimes contre l'humanité. Les témoignages, courageux, de témoins ont fourni la preuve requise pour la Chambre de première instance du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à trouver Akayesu coupable de viol. En trouvant que le viol peut constituer un génocide, la Chambre de première instance du TPIR a établi un précédent important en droit pénal international. Navanethem Pillay a fait la déclaration suivante après la livraison de l'arrêt : « Depuis des temps immémoriaux, le viol a été considéré comme butin de guerre. Maintenant, il sera considéré comme un crime de guerre. Nous voulons envoyer un message fort que le viol n'est plus un trophée de guerre ».

Materiel audio très troublant Disponible en anglais

Témoignage du brigadier-général Roméo Dallaire (25 février 1998)

Le major-général Roméo Dallaire était le commandant de la Mission des Nations Unies au Rwanda (MINUAR) en 1994. Son témoignage dans l'affaire Akayesu décrit les difficultés rencontrées par la Mission en 1994.

M. Jean Kambanda se présente devant la cour, suivi de son jugement (1er mai et 4 septembre 1998)

M. Jean Kambanda était Premier ministre du gouvernement provisoire de la République du Rwanda le 9 avril 1994. En dépit de son plaidoyer de culpabilité et la volonté initiale de coopérer avec l'accusation, il a été condamné à la prison à vie.

M. André Rwamakuba se présente devant la cour et plaide sa cause (8 avril 1999)

M. André Rwamakuba était Ministre de l'enseignement primaire et secondaire au Rwanda pendant le génocide. Iil a été acquitté le 20 septembre 2006 de toutes les accusations.

Radio des Nations Unies