Visions du Rwanda : photos de Pascal Nizeyimana

Stade d’Amahoro où des milliers de personnes se sont réfugiées pendant le génocide. Roméo Dallaire, commandant de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Rwanda, a décrit le stade dans le documentaire Shake Hands with the Devil (Serrez la main du diable) :

« Lorsque la guerre a commencé, le stade s’est rempli et à un moment donné, il y avait là jusqu’à 12 000 personnes, 12 000 personnes qui essayaient d’y vivre. Tout ce qu’on voit, ce sont des gens et des vêtements, et la situation semble échapper à tout contrôle. C’est devenu…comme un camp de concentration... On était là pour les protéger, mais pendant ce temps, ils étaient en train de mourir dans ce stade. »