Médailles ONU : UNAVEM

MISSION DE VERIFICATION DES NATIONS UNIES EN ANGOLA



Undisplayed Graphic

L'UNAVEM a été mise en place pour vérifier le redéploiement des troupes cubaines vers le nord et leur retrait échelonné et total du territoire de l'Angola, conformément au calendrier convenu entre l'Angola et Cuba. La Mission a été établie pour une période de 31 mois, prenant effet en janvier 1989. Le temps de service nécessaire pour pouvoir prétendre à la médaille est de 90 jours.

Le ruban est composé d'une bande centrale bleu onusien, entouré de trois bandes égales noire, blanche et rouge et de deux larges bandes jaunes de chaque côté. Le jaune, le rouge et le noir sont représentatifs du drapeau angolais. Le blanc représente la présence de l'ONU sur le territoire.

L'Algerie, l'Argentine, le Brésil, le Congo, l'Espagne, l'Inde, la Jordanie, la Norvége, la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie ont fourni des observateurs militaires à la mission.

En mai 1991, la mandat de la Mission a été élargi pour inclure la vérification des arrangements intervenus entre les parties angolaises au sujet de l'observation de la police angolaise, comme convenu dans les Accords de paix de mai 1991. Pour ce mandat, le Canada, l'Egypte, la Guinée Bissau, la Hongrie, l'Irlande, la Malaisie, le Maroc, le Royaume des Pays Bas, la Nouvelle-Zélande, le Sénegal, Singapour et le Zimbabwe ont également fourni des observateurs militaires. Le temps de service pour obtenir une médaille reste identique.

Parmi les fonctions principales du mandat de l'UNAVEM III figurent: fournir bons offices et médiation aux parties angolaises; contrôler et vérifier l'extension de l'administration publique à l'ensemble du pays et le processus de réconciliation nationale; superviser, contrôler et vérifier le dégagement des forces et contrôler le cessez-le-feu; vérifier les informations reçues du gouvernement et de l'UNITA concernant leurs forces et tous les mouvements de troupes; faciliter la création de zones de cantonnement; vérifier le retrait, le cantonnement et la démobilisation des forces de l'UNITA; superviser le rassemblement et le stockage des armes de l'UNITA; vérifier le cantonnement des forces armées angolaises (FAA) et l'achèvement de la mise en place des FAA; vérifier la libre circulation des personnes et des marchandises; vérifier et contrôler la neutralité de la police nationale angolaise, le désarmement des civils, le cantonnement de la police de réaction rapide et les mesures de sécurité prises pour les chefs de l'UNITA; coordonner, faciliter et soutenir les activités humanitaires directement liées au processus de paix, et participer aux activités de déminage; déclarer officiellement que toutes les conditions essentielles pour la tenue du deuxième tour des élections présidentielles ont été réunies; et appuyer, vérifier et contrôler le processus électoral. La médaille et le temps de service nécessaire restent les mêmes. La Mission a terminée sa tâche en juin 1997.

L'Argentine, le Bangladesh, le Brésil, la Bulgarie, le Congo, la Corée, l'Egypte, les îles Fidji, la France, la Guinée-Bissau, le Hongrie, l'Inde, l'Italie, la Jordanie, le Kenya, la Malaisie, le Mali, la Namibie, le Royaume des Pays Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Pakistan, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Fédération de Russie, le Sénegal, la Suède, la Tanzanie, l'Ukraine, l'Uruguay, la Zambie, et le Zimbabwe ont fourni des troupes, des observateurs militaires et la police civile à la mission.

Médailles ONU - Page principale | Page principale - Maintien de la paix | Page principale - ONU


Préparé pour Internet par la Section du Site Internet des Nations Unies et la Section de la paix et de la sécurité du Département de l'information en coopération avec le Département des opérations de maintien de la paix.
Nations Unies 2003