Médailles ONU : MONUL

MISSION D'OBSERVATION DES NATIONS UNIES AU LIBERIA



Undisplayed Graphic La MONUL a été établie le 22 septembre 1993 par la Résolution 866 (1993) du Conseil de sécurité, dans l'objectif de répertorier et d'enquêter sur les allégations de violation du cessez-le-feu, et si les violations ne peuvent être rectifier, de rapporter ses découvertes au Comité des violations et au Secrétaire général.

En sus, la Mission a surveiller le respect de l'embargo sur la livraison d'armes et d'équipements militaires au Libéria, et le cantonnement des troupes, ceci pour contrôler le désarmement et la démobilisation des combattants, et pour vérifier et observer le processus électoral.

Les observateurs militaires des Nations Unies ont travaillé en étroite coopération avec la force de maintien de paix (ECOMOG) fournie par la Communauté économique des Etat d'Afrique de l'Ouest. La Mission a pris fin en septembre 1997.

Une médaille a été créée en mars 1994. Son ruban est formé d'une bande centrale bleu onusien, entouré de rayurs blanches représentant la paix. Sur le côté gauche, la bande bleu symbolise le littoral de l'océan atlantique, ses reliefs, sa verdure, ses hauteurs et la pluie. Sur le côté droite, la bande rouge représente le sang humain versé dans des terribles carnages..90 jours de service auprès de la Mission sont nécessaires pour pouvoir prétendre à une médaille.

L'Autriche, le Bangladesh, la Belgique, le Brésil, la République populaire de Chine, le Congo, l'Egypte, la Guinée-Bissau, la Hongrie, l'Inde, la Jordanie, le Kenya, la Malaisie, le Népal, le Pakistan, le Royaume des Pays-Bas, la Pologne, la Fédération de Russie, la République Slovaque, la Suède, la République Tchèque et l'Uruguay ont envoyé sur place des troupes ou des observateurs militaires.

Médailles ONU - Page principale | Page principale - Maintien de la paix | Page principale - ONU


Préparé pour Internet par la Section du Site Internet des Nations Unies et la Section de la paix et de la sécurité du Département de l'information en coopération avec le Département des opérations de maintien de la paix.
Nations Unies 2003