Médailles ONU : MINUAR

MISSION DES NATIONS UNIES POUR L'ASSISTANCE AU RWANDA

 



Undisplayed Graphic

Créée par la Résolution du Conseil de sécurité 872 (1993) du 5 octobre 1993, la MINUAR avait pour mandat de contribuer à assurer la sécurité de la ville de Kigali; superviser l'accord de cessez-le-feu appelant à la délimitation d'une nouvelle zone démilitarisée ainsi qu'à la définition d'autres procédures de démobilisation; superviser les conditions de la sécurité générale pendant la période terminale du mandat du gouvernement de transition jusqu'aux élections; participer au déminage; et aider à coordonner les activités d'aide humanitaire liées aux opérations de secours.

La MINUAR a également contribué à assurer la sécurité du personnel du Tribunal international pour le Rwanda et des spécialistes des droits de l'homme et a aidé à la mise en place et à l'instruction d'une nouvelle force de police nationale intégrée.

Le mandat de la MINUAR s'est terminé le 8 mars 1996 et son retrait s'est achevé en avril de la même année.

Une médaille a été créée en décembre 1993. Le ruban est formé d'une large bande bleue onusien en son centre, entouré d'une étroite rayure blanche et de trois rayures noire, rouge et verte. Le noir représente la lave volcanique et les célèbres gorilles de la zone. Le vert symbolise la couleur de la végétation locale. Le rouge représente la terre africaine. Un minimum de 90 jours de service est requis pour pouvoir prétendre à une médaille.

L'Australie, Autriche, le Bangladesh, la Belgique, le Canada, le Congo, Djibouti, l'Egypte, l'Ethiopie, les Iles Fidji, le Ghana, la Guinée, la Guyane, l'Inde, le Malawi, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Royaume des Pays Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, La Roumanie, la Fédération de Russie, le Sénegal, le Tchad, le Togo, la Tunisie, l'Uruguay et le Zimbabwe y ont envoyé des troupes, des observateurs militaires ou des observateurs de police.


Médailles ONU - Page principale | Page principale - Maintien de la paix | Page principale - ONU

Préparé pour Internet par la Section du Site Internet des Nations Unies et la Section de la paix et de la sécurité du Département de l'information en coopération avec le Département des opérations de maintien de la paix.
Nations Unies 2003