Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Paix et sécurité

Le maintien de la paix est l'une des nombreuses activités menées par l'ONU pour garantir la paix et la sécurité internationales partout dans le monde.

Un membre de l'Unité de police constituée indonésienne en patrouille au Soudan.

Photo ONU/Olivier Chassot

Un membre de la police de l'ONU en patrouille au Soudan.

Les autres activités sont les suivantes :

  • Prévention des conflits et médiation
  • Rétablissement de la paix
  • Imposition de la paix
  • Consolidation de la paix

Il est rare que la prévention des conflits, le rétablissement, le maintien et l'imposition de la paix constituent un processus linéaire. L'expérience a montré qu'il s'agit plutôt d'activités qui se renforcent mutuellement. Si elles sont menées de façon fragmentaire ou isolée, elles ne permettront pas d'appliquer l'approche globale qui est indispensable pour s'attaquer aux causes profondes du conflit et par conséquent éviter que le conflit éclate à nouveau.

Prévention des conflits

Par prévention des conflits, on entend les mesures diplomatiques qui sont adoptées pour éviter que les tensions et les différends qui surgissent entre États, ou à l'intérieur d'un État, ne se transforment en un conflit violent.

Il s'agit en l'occurrence de mettre en place des mécanismes d'alerte rapide, de rassembler des informations et d'analyser soigneusement les éléments qui sont à l'origine du conflit.

On peut également avoir recours aux « bons offices » du Secrétaire général, au déploiement préventif de missions de l'ONU ou à des efforts de médiation dirigées par le Département des affaires politiques.

Rétablissement de la paix

D'une manière générale, on entend par rétablissement de la paix toutes les mesures visant à étouffer un conflit en cours, ce qui suppose habituellement des efforts diplomatiques visant à conduire les parties en présence à un accord négocié.

Le Secrétaire général de l'ONU peut exercer ses « bons offices » pour faciliter le règlement des conflits. Les intermédiaires intervenant dans le rétablissement de la paix peuvent également être des envoyés spéciaux, des gouvernements, des groupes d'États, des organisations régionales ou l'ONU elle-même. Des efforts de rétablissement de la paix peuvent également être entrepris par des groupes officieux et non gouvernementaux ou bien par une éminente personnalité agissant de façon indépendante.

Imposition de la paix

L'imposition de la paix suppose l'application de différentes mesures coercitives, y compris le recours à la force militaire. Ces mesures doivent être expressément autorisées par le Conseil de sécurité.

Ces mesures sont utilisées pour rétablir la paix et la sécurité internationales lorsque le Conseil de sécurité a décidé d'agir face à une menace contre la paix, à une rupture de la paix ou à un acte d'agression. Le Conseil peut, lorsqu'il y a lieu, avoir recours à des organisations ou institutions régionales pour imposer les mesures convenues, sous son autorité et conformément à la Charte des Nations Unies.

Consolidation de la paix

La consolidation de la paix vise à réduire le risque d'éclatement ou de reprise d'un conflit en renforçant les capacités nationales de gestion des conflits à tous les niveaux et en posant les bases d'une paix et d'un développement durables. Il s'agit d'un processus complexe de longue haleine qui a pour but de créer les conditions qui doivent être réunies pour que puisse être instaurée une paix durable. Les mesures de consolidation de la paix visent à s'attaquer aux problèmes fondamentaux qui affectent le fonctionnement de la société et de l'État et ont pour but de rendre l'État mieux à même de s'acquitter efficacement et légitimement de ses attributions essentielles.

Rôle du maintien de la paix

Les lignes de démarcation entre prévention des conflits, rétablissement de la paix, maintien de la paix, consolidation de la paix et imposition de la paix s'estompent de plus en plus, et il est rare que les opérations de paix ne fassent intervenir qu'un seul type d'activité.

Les opérations de maintien de la paix de l'ONU, bien qu'elles soient en principe déployées pour appuyer l'application d'un cessez-le-feu ou d'un accord de paix, sont fréquemment appelées à jouer un rôle actif dans les efforts de rétablissement de la paix et à participer aux premiers stades des efforts de consolidation de la paix.

Aujourd'hui, les opérations polyvalentes de maintien de la paix de l'ONU facilitent le processus politique, protègent des civils, aident au désarmement, à la démobilisation et à la réintégration des anciens combattants, appuient l'organisation d'élections, défendent et protègent les droits de l'homme et aident au rétablissement de l'état de droit.

Elles peuvent recourir à la force pour se défendre, lorsque cela est indispensable pour qu'elles puissent s'acquitter de leur mandat, ou pour protéger les civils, en particulier dans les cas où l'État n'est pas à même de garantir la sécurité et de maintenir l'ordre public.