Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Créer une nouvelle opération

Le déploiement par l'ONU d'une nouvelle opération de maintien de la paix est décidé par le Conseil de sécurité.

Une nouvelle unité de police arrive en Haïti pour son affectation à la Mission de l'ONU.

Photo ONU/Marco Dormino

Une nouvelle unité de police constituée du Bangladesh arrive en Haïti pour son affectation à la MINUSTAH

Cette décision est précédée de plusieurs processus préalables.

Les consultations initiales

Lorsqu'un conflit éclate, s'aggrave ou approche d'un règlement, l'ONU est fréquemment appelée à prendre part à différentes consultations pour déterminer comment la communauté internationale pourrait utilement intervenir. Participent généralement à ces consultations :

  • Tous les acteurs intéressés des Nations Unies
  • Les gouvernements potentiels et les parties en présence
  • Les États Membres, y compris les États qui pourraient fournir des contingents et des forces de police pour une opération de maintien de la paix
  • Les organisations régionales et autres organisations intergouvernementales
  • D'autres partenaires clés de l'extérieur

Pendant cette phase initiale, le Secrétaire général de l'ONU peut demander que soit entreprise une évaluation stratégique pour identifier toutes les modalités d'intervention pouvant être actuellement envisagées par l'Organisation.

L'évaluation technique sur le terrain

Dès que la situation de la sécurité le permet, le Secrétariat dépêche habituellement une mission d'évaluation technique dans le pays ou le territoire, où est envisagé le déploiement d'une opération de maintien de la paix. La mission d'évaluation analyse l'ensemble de la situation politique, militaire et humanitaire ainsi que la situation de la sécurité et des droits de l'homme sur le terrain et ses incidences dans le contexte d'une opération éventuelle. Sur la base des conclusions et des recommandations de la mission d'évaluation, le Secrétaire général soumet au Conseil de sécurité un rapport exposant les options pouvant être envisagées pour la création d'une opération de maintien de la paix, y compris de ses effectifs et des ressources devant lui être allouées. Ce rapport comprend également un état des incidences financières et des indications des premières estimations des coûts de l'opération.

Résolution du Conseil de sécurité

S'il considère que le déploiement d'une opération de maintien de la paix de l'ONU est la solution la mieux appropriée, le Conseil de sécurité l'autorise officiellement en adoptant une résolution, qui définit le mandat et les effectifs de l'opération et expose en détail les tâches dont elle sera chargée. Le budget et les ressources sont alors soumis à l'approbation de l'Assemblée générale.

La désignation des responsables

Le Secrétaire général nomme normalement un Chef de mission (habituellement un Représentant spécial) pour diriger l'opération de maintien de la paix. Le Chef de mission relève du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, au Siège de l'ONU.

Le Secrétaire général désigne également un commandant de la Force et le Chef de la police civile ainsi que les principaux dirigeants civils de l'opération. Le DOMP et le DAM dotent alors l'opération des éléments civils dont elle a besoin.

La planification et déploiement

Le Chef de mission, le DOMP et le DAM planifient simultanément les aspects politiques, militaires et fonctionnels de l'opération et des services d'appui (c'est-à-dire services logistiques et administration) dont elle aura besoin. Pendant la phase de planification, il est généralement constitué au Siège un groupe de travail conjoint auquel participent tous les départements, fonds et programmes intéressés des Nations Unies.

Le déploiement

L'opération est alors déployée aussi rapidement que possible, compte tenu de la situation politique et de la situation de la sécurité sur le terrain. Le déploiement commence souvent par l'envoi d'une premiére équipe qui met en place le quartier général de la mission et prépare le déploiement progressif de toutes ses composantes dans toutes les régions, conformément au mandat dont elle est investie.

Qui fournit les Casques bleus?

L'ONU n'a pas elle-même d'armée ou de force de police, et les États Membres sont invités à fournir les contingents EN militaires et les forces de police nécessaires pour chaque opération. Les membres de l'opération portent l'uniforme de leurs pays respectifs et seul un casque ou un béret bleu et un insigne montrent qu'ils font partie du personnel de l'ONU. Les agents civils des opérations de maintien de la paix sont des fonctionnaires internationaux, recrutés et déployés par le Secrétariat de l'ONU.

Rapport au Conseil de sécurité

Ensuite, le Secrétaire général rend compte périodiquement au Conseil de sécurité de l'exécution du mandat de la mission. Le Conseil de sécurité examine les rapports et les informations qui lui sont présentés et reconduit ou modifie le mandat de la mission, selon ce qu'il convient, jusqu'à ce qu'elle se soit acquittée de sa tâche ou à ce qu'il lui soit mis fin.